Mon­tréal peine à re­te­nir ses ré­si­dents

L'Informateur - - NEWS - STEVE CA­RON steve.ca­ron@tc.tc

PO­PU­LA­TION. Mon­tréal conti­nue de voir de plus en plus de ses ré­si­dents quit­ter vers d’autres cieux. En 2016-2017, elle a ac­cueilli 38 600 per­sonnes en pro­ve­nance des autres ré­gions, mais 58 500 per­sonnes ont fait le che­min in­verse pour un taux net de mi­gra­tion in­ter­ré­gio­nale de -1,04 %.

Les pertes nettes aug­mentent pour une deuxième an­née consé­cu­tive, tan­dis qu’elles avaient plu­tôt eu ten­dance à se ré­duire de 2010 à 2015.

Mon­tréal af­fiche des pertes dans plu­sieurs groupes d’âge en 2016-2017, à l’ex­cep­tion des 15-24 ans, se­lon les don­nées so­cio­dé­mo­gra­phies de l’Ins­ti­tut de la sta­tis­tique du Qué­bec.

Les gains faits dans cette ca­té­go­rie ré­sultent no­tam­ment de l’af­flux d’étu­diants en pro­ve­nance des autres ré­gions.

Dans les autres groupes d’âge, c’est chez lez 0-14 ans et les 25-44 que le dé­fi­cit est le plus im­por­tant. Les pertes chez les 0-14 ans in­diquent que les fa­milles avec en­fants de­meurent plus nom­breuses à quit­ter l’île qu’à s’y éta­blir.

Alors que les for­ma­tions po­li­tiques ont fait de la ré­ten­tion des fa­milles un en­jeu de la der­nière cam­pagne élec­to­rale mu­ni­ci­pale, l’écart tend à se creu­ser de nou­veau de­puis deux ans.

Les ré­gions qui pro­fitent de cette hausse des dé­parts à Mon­tréal sont les Lau­ren­tides et la Mon­té­ré­gie qui en­re­gistrent leur plus fort gain en 10 ans.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.