Nou­veau ser­vice au Phar­ma­prix Oli­vier Guer­tin

L'Informateur - - ACTUALITÉS -

De­puis le 11 Jan­vier 2018,l’Ordre des in­fir­mières et in­fir­miers du Qué­bec (OIIQ) a an­non­cé que les in­fir­mières peuvent dé­sor­mais ini­tier, sans or­don­nance, l’ex­trac­tion ma­nuelle et l’as­pi­ra­tion du cé­ru­men, l’ir­ri­ga­tion du conduit au­di­tif ex­terne ain­si que l’uti­li­sa­tion d’un agent cé­ru­mé­no­ly­tique en vente libre, (ex : huile mi­né­rale, cé­ru­mol, etc). Évi­dem­ment, l’in­fir­mière doit tou­te­fois rem­plir quelques condi­tions pour pou­voir s’ac­quit­ter de cette tâche,no­tam­ment avoir sui­vi une for­ma­tion re­con­nue.Vous re­trou­ve­rez l’avis de l’OIIQ pu­blié le 11 jan­vier 2018 à cette adresse : www.oiiq.rg Il y a plu­sieurs mo­tifs qui peuvent vous ame­ner à de­man­der un exa­men d’oreilles : di­mi­nu­tion de l’au­di­tion, sen­sa­tion d’avoir une oreille bou­chée, voyage ré­cent en avion,une infection, plon­gée sous-ma­rine ré­cente etc. Ain­si, à par­tir du mois de juin 2018, ce ser­vice pour adultes et en­fants vous se­ra of­fert à la phar­ma­cie. Vous pour­rez prendre ren­dez-vous,dans un pre­mier temps pour faire l’exa­men de vos oreilles et si le la­vage est né­ces­saire,vous au­rez un deuxième ren­dez­vous,après avoir fait un trai­te­ment à la mai­son, afin d’ai­der à ra­mol­lir la cire dans l’oreille qui cause un bou­chon (cé­ru­men). Ce­pen­dant, il existe cer­taines contre-in­di­ca­tions à l’ir­ri­ga­tion de l’oreille. Si nous consta­tons que vous faites face à cette si­tua­tion, vous se­rez alors di­ri­gés vers un spé­cia­liste re­con­nu.

Jo-Anne Val­lée

In­fir­mière cli­ni­cienne

Oli­vier Guer­tin Phar­ma­cien Jo-Anne Val­lée inf. B.Sc In­fir­mière Cli­ni­cienne

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.