PRO­CES­SUS IN­ÉDIT POUR L’AMÉ­NA­GE­MENT DE PARCS

L'Informateur - - LA UNE - NI­CO­LAS LEDAIN ni­co­las.ledain@tc.tc

Pour la pre­mière fois, RDP-PAT lance une dé­marche par­ti­ci­pa­tive com­plète dans le cadre du ré­amé­na­ge­ment de deux parcs des deux grands quar­tiers de l’ar­ron­dis­se­ment. Ce pro­ces­sus in­édit a pour ob­jec­tif d’im­pli­quer les ci­toyens de la concep­tion à la dé­ci­sion.

VERDISSEMENT. Pour la pre­mière fois, RDP-PAT lance une dé­marche par­ti­ci­pa­tive com­plète dans le cadre du ré­amé­na­ge­ment de deux parcs des deux grands quar­tiers de l’ar­ron­dis­se­ment. Ce pro­ces­sus in­édit a pour ob­jec­tif d’im­pli­quer les ci­toyens de la concep­tion à la dé­ci­sion.

De­puis quelques jours, les Prai­ri­vois et Poin­te­liers peuvent dé­jà pro­po­ser leurs idées sur le site de Réa­li­sons Mon­tréal. Si toutes les sug­ges­tions sont les bien­ve­nues, l’ad­mi­nis­tra­tion a pré­sé­lec­tion­né six parcs (trois dans RDP et trois dans PAT) pour ce pro­ces­sus.

«Il fal­lait que ce soit exempt d’ir­ri­tants, libre de toute en­trave ad­mi­nis­tra­tive et ce sont des sec­teurs qui n’étaient pas in­clus dans nos listes de pro­jets à court terme. Ce­la per­met d’al­ler plus vite dans l’amé­na­ge­ment du ter­ri­toire avec comme plus-va­lue d’ajou­ter l’im­pli­ca­tion so­ciale», ex­plique la mai­resse Chan­tal Rou­leau.

Les 6 et 7 juin, deux ate­liers de dé­ve­lop­pe­ment se­ront pro­po­sés dans RDP et dans PAT afin d’ac­com­pa­gner les ci­toyens dans cette dé­marche. Par la suite, des fonc­tion­naires de l’ar­ron­dis­se­ment vont étu­dier la fai­sa­bi­li­té des pro­jets sou­mis et les concré­ti­ser par des pro­po­si­tions qui se­ront de nou­veau pré­sen­tées aux ci­toyens en sep­tembre afin d’être bo­ni­fiées. En­fin, un vote se­ra or­ga­ni­sé à l’au­tomne pour re­te­nir deux pro­jets, un pour RDP et un pour PAT. L’ar­ron­dis­se­ment est ac­com­pa­gné par le centre d’éco­lo­gie ur­baine de Mon­tréal (CEUM) dans son ini­tia­tive.

«Ce­la fait un pro­ces­sus un peu plus long que lors­qu’on dé­cide dans nos bu­reaux, mais c’est tel­le­ment plus ga­gnant et en­ri­chis­sant», es­time Na­tha­lie Pierre-An­toine, conseillère d’ar­ron­dis­se­ment.

C’est lors de la Nuit des dé­bats or­ga­ni­sée l’an­née der­nière que l’idée d’im­pli­quer da­van­tage les ci­toyens dans le pro­ces­sus dé­mo­cra­tique avait été sug­gé­rée par une ré­si­dente. Ce­la a sé­duit la conseillère de ville Su­zanne Dé­ca­rie qui a sou­te­nu la créa­tion de cette dé­marche par­ti­ci­pa­tive.

«Ce­la in­vite les ci­toyens à s’im­pli­quer di­rec­te­ment. Ce n’est pas don­né à tout le monde d’être par­tie pre­nante d’un pro­ces­sus comme ce­lui-ci», es­time l’élue.

Ce long tra­vail col­lec­tif a aus­si pour ob­jec­tif de sen­si­bi­li­ser la po­pu­la­tion à la réa­li­sa­tion d’un pro­jet de ré­amé­na­ge­ment puisque les ci­toyens se­ront im­pli­qués tout au long des ré­flexions et des dé­ci­sions.

UN PRO­JET TRANS­PA­RENT

Les élus de RDP-PAT ont dé­jà pré­vu de consa­crer entre 250 000 $ et 350 000 $ par pro­jet, soit entre 500 000 $ et 700 000 $ au to­tal. Ce fi­nan­ce­ment pro­vient à 50 % d’Hy­dro-Qué­bec via son pro­gramme de mise en va­leur in­té­grée qui est of­fert aux ter­ri­toires qui ac­cueillent de nou­velles lignes de tran­sport ou de nou­veaux postes de tran­sport de la so­cié­té d’État. Le reste du bud­get se­ra ac­cor­dé par l’ar­ron­dis­se­ment.

«En termes de pro­jet par­ti­ci­pa­tif de ce type, c’est le plus gros in­ves­tis­se­ment oc­troyé au Qué­bec», se fé­li­cite Chan­tal Rou­leau.

«On est très en­thou­siastes, d’au­tant que cette dé­marche va per­mettre de dé­ve­lop­per des pro­jets d’une belle am­pleur. C’est de plus en plus fré­quent au Qué­bec et c’est très im­por­tant», sou­ligne Isa­belle Gau­dette, char­gée de pro­jet pour le CEUM.

Si un co­mi­té de pi­lo­tage va s’as­su­rer du res­pect des règles, la mai­resse as­sure que le pro­jet est en­tiè­re­ment entre les mains des ci­toyens.

«Ce n’est pas le co­mi­té qui dé­cide, ce n’est pas l’ar­ron­dis­se­ment qui dé­cide, c’est un tra­vail d’équipe où les ci­toyens sont im­pli­qués di­rec­te­ment», pro­met-elle.

Par ailleurs, par ce pou­voir don­né à la po­pu­la­tion, l’ad­mi­nis­tra­tion es­père que ce­la va fa­ci­li­ter la pré­ser­va­tion des parcs sé­lec­tion­nés.

«Quand tu par­ti­cipes, tu t’ap­pro­pries cet es­pace, tu le veux à ton goût, tu en de­viens le gar­dien et ce­la vient ré­gler un pa­quet de pro­blèmes», pense Su­zanne Dé­ca­rie.

(Pho­to TC Me­dia — Ni­co­las Ledain)

Six parcs, dont le parc Sainte-Marthe dans RDP, ont été sé­lec­tion­nés par l’ar­ron­dis­se­ment pour une dé­marche de ré­amé­na­ge­ment par­ti­ci­pa­tive.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.