À Brix­ton, Da­vid Bo­wie est «éter­nel»

Métro Montréal - - CULTURE - AFP RELAXNEWS

«Par­ti mais ja­mais ou­blié». Un an après la mort de Da­vid Bo­wie, ses fans lui ont ren­du un hom­mage émou­vant hier à Brix­ton, dans le sud de Londres, où la légende bri­tan­nique est née il y a 70 ans.

Une jeune fille blonde pleu­rait pen­dant que sa co­pine des­si­nait au rouge à lèvres un coeur sur le mur qui ac­cueille la fresque co­lo­rée, dé­sor­mais pro­té­gée par une plaque en plexi­glas, du vi­sage de la star : ils étaient plu­sieurs di­zaines à l’heure du dî­ner à se re­cueillir de­vant ce qui est de­ve­nu un lieu de culte, où ils avaient spon­ta­né­ment af­flué par mil­liers pour chan­ter, dan­ser et pleu­rer il y a un an.

Les pas­sants, fans et tou­ristes, af­fu­blés pour cer­tains du ma­quillage de «Zig­gy Star­dust», ont al­lu­mé des bougies et dé­po­sé bou­quets de fleurs et cartes d’an­ni­ver­saire à la mé­moire de Bo­wie, mort le 10 jan­vier 2016 à la suite d’un com­bat contre le can­cer, qu’il avait gar­dé se­cret.

«Je te dois tout», «par­ti mais ja­mais ou­blié», «joyeux an­ni­ver­saire Da­vid», «RIP Da­vid mon hé­ros, mon idole», pou­vait-on lire sur les mes­sages gri­bouillés sur une carte, un des­sin ou le mur cou­leur brique.

Ro­ger Row­ley, mu­si­cien et ac­teur, et sa com­pagne Ra­chael Gilli­band, his­to­rienne, se sont le­vés à 4 h 30 du ma­tin pour prendre le bus de Leeds, dans le nord de l’An­gle­terre. «Pour rien au monde on n’au­rait ra­té ça», a sou­li­gné Ro­ger, que Bo­wie ac­com­pa­gne­ra «pour tou­jours».

«Bo­wie a ré­vo­lu­tion­né la mu­sique, per­sonne ne m’a au­tant ins­pi­ré que lui. Il est éter­nel», a-t-il sou­li­gné.

«Il était fa­bu­leux, il a dé­fié toutes les normes», a ajou­té sa com­pagne.

Vic­to­ria Wiet, une doctorante amé­ri­caine de 26 ans, écoute les chan­sons de l’icône en boucle de­puis un an. «Je suis au Royaume-Uni pour par­ti­ci­per à une confé­rence sur Da­vid Bo­wie et j’ai te­nu à vivre ce mo­ment de re­cueille­ment col­lec­tif», a-t-elle ex­pli­qué.

«Je suis une grande fan de­puis mes 13 ans. Lorsque j’ai ap­pris sa mort sur Fa­ce­book, j’étais com­plè­te­ment sous le choc», a-t-elle ajou­té après avoir ar­ro­sé les bou­quets de fleurs avec une pe­tite bou­teille en plas­tique.

/ MATT DUNHAM/ASSOCIATED PRESS

Des fleurs et des pen­sées ont été dé­po­sées hier de­vant la mu­rale de Bo­wie à Brix­ton pour sou­li­gner le pre­mier an­ni­ver­saire de sa mort.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.