Brexit. L’UE re­froi­dit les es­poirs bri­tan­niques

Métro Montréal - - MONDE -

Le né­go­cia­teur eu­ro­péen Mi­chel Bar­nier a ju­gé hier «in­suf­fi­santes» les avan­cées en vue d’un ac­cord sur la sor­tie du Royau­meU­ni de l’Union eu­ro­péenne (UE) et a du même coup re­froi­di les es­poirs bri­tan­niques d’un som­met dès le mois de no­vembre.

«Je crois pos­sible de par­ve­nir à un ac­cord en no­vembre, mais chaque jour qui passe éloigne la pos­si­bi­li­té d’avoir un som­met en no­vembre», a es­ti­mé le pre­mier mi­nistre ir­lan­dais, Leo Va­rad­kar.

Le Royaume-Uni quit­te­ra l’UE, son mar­ché unique et son union doua­nière le 29 mars 2019, et l’UE veut évi­ter le ré­ta­blis­se­ment d’une fron­tière phy­sique entre l’Ir­lande et la pro­vince d’Ir­lande du Nord, par­tie in­té­grante du Royau­meU­ni, afin de pré­ser­ver les Ac­cords de paix de 1998. «Sans le fi­let de sé­cu­ri­té, il n’y a pas d’ac­cord ni de tran­si­tion. C’est

aus­si simple que ce­la», a ex­pli­qué Mi­chel Bar­nier.

/ ASSOCIATED PRESS

Mi­chel Bar­nier

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.