Le Gon­court à Ni­co­las Ma­thieu

Métro Montréal - - CULTURE - AGENCE FRANCE-PRESSE

«C’est un au­teur nou­veau, c’est un au­teur jeune et c’est, sur­tout, un au­teur qui parle de la France d’au­jourd’hui», a sa­lué Ber­nard Pi­vot, pa­tron du Gon­court, le plus pres­ti­gieux des prix lit­té­raires du monde fran­co­phone, rem­por­té hier par Ni­co­las Ma­thieu, pour

Leurs en­fants après eux, fresque po­li­tique et so­ciale au­tant que ro­man d’ap­pren­tis­sage sur l’ado­les­cence.

Le convoi­té prix lit­té­raire a été at­tri­bué au ro­man­cier âgé de 40 ans au qua­trième tour de scru­tin. Ce der­nier l’a em­por­té par 6 voix contre 4 face à Paul Gre­veillac, au­teur de Maîtres et es­claves (éditions Gal­li­mard), ré­cit sur l’his­toire de la Chine rouge.

Grand per­dant de la lo­te­rie que sont les prix lit­té­raires, Da­vid Diop, seul ro­man­cier fi­na­liste de tous les grands prix d’au­tomne (Fe­mi­na, Mé­di­cis, Gon­court et Re­nau­dot) pour son émou­vant Frère d’âme (Seuil) re­part bre­douille.

«J’ai pas­sé 18 mois en­fer­més dans une pièce seul et là je suis tout d’un coup comme un la­pin de­vant les phares d’une voi­ture», a com­men­té Ni­co­las Ma­thieu. Un autre prix lit­té­raire, le Re­nau­dot, a été re­mis hier. À la sur­prise gé­né­rale, il a été rem­por­té par Va­lé­rie Man­teau pour Le sillon.

/ CH­RIS­TOPHE ENA/AP

Ni­co­las Ma­thieu

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.