Ré­pit pour les com­mer­çants

Métro Montréal - - ACTUALITÉ - DO­MI­NIQUE CAMBRON-GOULET

Le taux de la taxe fon­cière gé­né­rale sur le pre­mier 500 000 $ de va­leur fon­cière des im­meubles non ré­si­den­tiels se­ra ré­duit en 2019. L’ad­mi­nis­tra­tion Plante-Do­rais suit donc une re­com­man­da­tion phare faite en juin par son co­mi­té consul­ta­tif sur le com­merce de dé­tail.

Cette ré­duc­tion fis­cale s’ap­pli­que­ra à quelque 22 817 im­meubles com­mer­ciaux. Près de 57 % de ceux-ci, qui valent moins de 500 000 $, pro­fi­te­ront d’une baisse de taxe d’en­vi­ron 10 %.

Puisque les baux com­mer­ciaux in­cluent gé­né­ra­le­ment le paie­ment des taxes fon­cières, les com­mer­çants lo­ca­taires

«C’est un très grand pas en avant après toutes ces an­nées de hausses qu’on a eues. Les com­mer­çants paient un taux de taxa­tion en­vi­ron quatre fois plus éle­vé que ce­lui du sec­teur ré­si­den­tiel. Que l’ad­mi­nis­tra­tion ait une stra­té­gie : apla­nir cette dif­fé­rence, c’est très ap­pré­cié.» Mar­tine Hé­bert, porte-pa­role de la Fé­dé­ra­tion ca­na­dienne de l’en­tre­prise in­dé­pen­dante, à pro­pos de l’al­lè­ge­ment fis­cal pour les im­meubles non ré­si­den­tiels

bé­né­fi­cie­ront aus­si de l’al­lè­ge­ment fis­cal, une me­sure chif­frée à 30 M$ par la Ville.

«La Ville lance un si­gnal im­por­tant à la base d’af­faires et sur­tout aux pe­tits com­mer­çants, s’est ré­joui le pré­sident de la Chambre de com­merce du Mont­réal mé­tro­po­li­tain, Mi­chel Le­blanc. Les ar­tères com­mer­ciales souffrent, la mai­resse cette an­née, avec son bud­get, a clai­re­ment en­ten­du le mes­sage.»

Tous les pro­prié­taires des im­meubles va­lant moins de 3 M$ ver­ront ain­si leur compte de taxes bais­ser l’an pro­chain. Tou­te­fois, puisque les taxes dé­diées (eau, voi­rie et ARTM) et celles des ar­ron­dis­se­ments aug­men­te­ront, les taxes des grands im­meubles non ré­si­den­tiels grim­pe­ront en moyenne de 1,8 %.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.