LES PLANTES QUI DÉ­RANGENT

Ma ville - La Cite-Limoilou - - Dossier -

Al­ler­gènes, en­va­his­santes ou toxiques... Cer­taines plantes ne de­vraient pas être in­vi­tées sur votre ter­rain. En voi­ci quelques-unes. Si elles in­ves­tissent votre par­terre, éli­mi­nez-les. Si vous consta­tez leur pré­sence sur un ter­rain mu­ni­ci­pal, si­gna­lez-la à votre ar­ron­dis­se­ment.

1. HERBE À POUX

• Plante an­nuelle de 15 cm à 1,5 cm • Feuillage den­te­lé, sem­blable à

ce­lui d’une ca­rotte • Fleurs jaune ver­dâtre, en forme

d’épis, vers la mi-juillet. Pro­blème : son pol­len cause des al­ler­gies à une per­sonne sur six. Pour l’éli­mi­ner : ar­ra­chez-la, de pré­fé­rence avant la flo­rai­son. • Plante her­ba­cée de 2 à 3 m • Ti­ge­creu­seet­noueuse,sem­blable

à celle du bam­bou • Fleurs blan­châtres, en forme

d’épis, en sep­tembre et oc­tobre Pro­blème : cette plante exo­tique est ex­trê­me­ment en­va­his­sante. Pour l’éli­mi­ner : on ne peut l’ar­ra­cher, à cause de l’éten­due de ses ra­cines. Cou­pez les tiges au ras du sol plu­sieurs fois dans la sai­son. Pro­cé­dez ain­si pen­dant quelques an­nées afin d’épui­ser la plante. Ne com­pos­tez pas les ré­si­dus : je­tezles aux or­dures.

2. RE­NOUÉE DU JA­PON

3. HERBE À PUCE

• Plante vi­vace de 20 cm à 1 m • Pe­tites fleurs blan­châtres, sous

les feuilles, en juin et juillet. Pro­blème : sa sève cause de dou­lou­reuses in­flam­ma­tions de la peau. Pour l’éli­mi­ner : ar­ra­chez-la, en vous pro­té­geant le corps et les yeux, puis la­vez ou­tils et vê­te­ments.

4. BERCE DU CAU­CASE

• Plante bis­an­nuelle de 1,5 m à 4 m • Grandes feuilles den­te­lées • Fleurs blan­châtres, re­grou­pées

en om­belles, de juin à août Pro­blème: sa sève cause de graves ré­ac­tions de la peau s’ap­pa­ren­tant à des brû­lures. Pour l’éli­mi­ner : ar­ra­chez-la, en vous pro­té­geant le corps et les yeux, puis la­vez ou­tils et vê­te­ments.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.