Le pé­riple de votre sac

Ma ville - La Cite-Limoilou - - La Cité-limoilou -

Qu’ar­rive-t-il avec votre sac de pou­belle une fois ra­mas­sé par les éboueurs ? Il est d’abord trans­por­té à l’in­ci­né­ra­teur de Québec et ses cendres sont en­fouies au lieu d’en­fouis­se­ment de Saint-Joa­chim, à quelque 50 km de la ca­pi­tale. Re­gar­dons de plus près cer­taines étapes im­por­tantes de ce par­cours.

L’in­ci­né­ra­teur

L’in­ci­né­ra­teur de Québec ac­cueille an­nuel­le­ment les 300 000 tonnes de dé­chets gé­né­rés sur le ter­ri­toire de Québec et de quelques MRC avoi­si­nantes. Dans les fours de l’in­ci­né­ra­teur, ces ma­tières brûlent d’elles-mêmes, sans ap­port sup­plé­men­taire en com­bus­tible, entre 850 et 1000 de­grés Cel­sius. Les re­jets, qu’ils soient li­quides, so­lides ou ga­zeux, sont conve­na­ble­ment trai­tés avant d’être re­tour­nés dans l’en­vi­ron­ne­ment. On suit de près ces élé­ments afin d’as­su­rer le res­pect des normes éta­blies.

Le lieu d’en­foui­se­ment tech­nique

Après en avoir re­ti­ré le mé­tal pour le re­cy­cler, on en­voie les quelque 85 000 tonnes de cendres is­sues de l’in­ci­né­ra­teur dans un lieu d’en­fouis­se­ment tech­nique (LET). Bien loin des dé­po­toirs au­tre­fois uti­li­sés, le LET est un site étanche qui dis­pose des der­nières tech­no­lo­gies. L’eau conta­mi­née qui a pas­sé au tra­vers des dé­chets est ache­mi­née vers une sta­tion de trai­te­ment. Les bio­gaz sont pour leur part cap­tés et brû­lés afin d’en ré­duire l’im­pact sur les chan­ge­ments cli­ma­tiques. Par ailleurs, les opé­ra­teurs du LET se sou­cient cons­tam­ment de la pro­pre­té du site afin d’évi­ter les désa­gré­ments au voi­si­nage.

Des in­fra­struc­tures sous sur­vei llance

L’in­ci­né­ra­teur et le lieu d’en­fouis­se­ment de la ville de Québec sont scru­tés à la loupe par deux co­mi­tés de­vi­gi­lance.Ces­co­mi­tés,com­po­sés de ré­si­dants, de ges­tion­naires mu­ni­ci­paux ain­si que de re­pré­sen­tants de groupes en­vi­ron­ne­men­taux, du sec­teur de la san­té et d’or­ga­nismes du mi­lieu, s’as­surent du bon fonc­tion­ne­ment et de la ré­duc­tion des nui­sances as­so­ciées à ces in­fra­struc­tures.

Ré­duire nos dé­chets

L’in­ci­né­ra­teur et le lieu d’en­fouis­se­ment ont cha­cun une ca­pa­ci­té maxi­male. Pour s’as­su­rer d’une uti­li­sa­tion ju­di­cieuse de l’in­ci­né­ra­teur et du lieu d’en­fouis­se­ment, il re­vient à chaque ci­toyen d’ap­pli­quer le prin­cipe des 3R ( ré­duc­tion à la source, ré­em­ploi et re­cy­clage) et de veiller à ré­duire la quan­ti­té de dé­chets gé­né­rés!

Pour plus de ren­sei­gne­ments sur l’in­ci­né­ra­teur et le lieu d’en­fouis­se­ment ain­si que leurs co­mi­tés de vi­gi­lance : www.in­ci­ne­ra­teur.qc.ca ou www.vi­gi­lan­ce­levq.org

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.