CONSTRUITESOUS FRANÇOIS DE LA­VAL

Ma ville - La Cite-Limoilou - - Par Les Sites Et Les Siècles -

L’amé­na­ge­ment des noyaux pa­rois­siaux exige au­jourd’hui la contri­bu­tion de l’ar­chéo­lo­gie, prin­ci­pa­le­ment pour pré­ser­ver les restes hu­mains qui pour­raient y être en­se­ve­lis. À l’oc­ca­sion de ces ex­hu­ma­tions, les ar­chéo­logues sont aus­si mis en pré­sence d’élo­quents té­moins de la foi: églises, pres­by­tères, ci­me­tières, ob­jets de pié­té. C’est ain­si que des son­dages et des fouilles ar­chéo­lo­giques ont été réa­li­sés par la So­cié­té d’art et d’his­toire de Beau­port, de 2006 à 2008, sur la place de l’église de La Na­ti­vi­té-de-Notre-Dame. Les fon­da­tions du pre­mier lieu de culte en pierre de la pa­roisse, ter­mi­né en 1676, y cô­toyaient des ves­tiges de di­verses époques, dont ceux de deux an­ciens pres­by­tères, de ci­me­tières et de di­vers élé­ments qui ont ap­par­te­nu à cet en­semble re­li­gieux. La nou­velle place pré­sente, outre l’Al­lée des bâ­tis­seurs, un rap­pel au sol des fon­da­tions de l’église dis­pa­rue.

Méd Mé­dailles ill et t croix i de cha­pe­let. Ville de Québec, par Ch­ris­tian Roy.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.