Une ri­chesse à pro­té­ger

On la tient pour ac­quise. Pour­tant, l’eau po­table est une res­source pré­cieuse. Et la Ville doit en as­su­rer l’ap­pro­vi­sion­ne­ment pour tous les ci­toyens de Qué­bec, en tout temps!

Ma ville - La Cite-Limoilou - - Dossier -

L’eau

que nous consom­mons chaque jour pro­vient de plu­sieurs sources. Le gra­phique ci-contre l’illustre.

le lac saint-charles, d’hier à aU­joUrd’hUi

re­te­nons que le lac Saint-Charles consti­tue notre prin­ci­pale source d’ali­men­ta­tion en eau po­table.

C’est en 1852 que l’in­gé­nieur Bald­win, de Bos­ton, a dé­cou­vert cette source. Il avait alors été man- da­té par la Ville pour conce­voir un ré­seau d’aque­duc. Dans le rap­port qu’il a re­mis au con­seil mu­ni­ci­pal, deux ans plus tard, il men­tionne qu’il avait trou­vé une source d’ali­men­ta­tion en eau pure pour les 100 pro­chaines an­nées…

à cette époque, ce lac était si­tué très loin de la zone ur­baine. Ce n’est plus le cas main­te­nant. Voi­là pour­quoi des me­sures strictes de contrôle ont été ins­tau­rées pour pré­ser­ver la qua­li­té de cette source ain­si que celle de toutes les autres.

rÈ­Gle­ment de contrÔle in­té­ri­maire

La Com­mu­nau­té mé­tro­po­li­taine de Qué­bec a ain­si mis en place, en 2010, un rè­gle­ment vi­sant à li­mi­ter les in­ter­ven­tions hu­maines dans les bas­sins ver­sants des prises d’eau de la Ville.

Concrè­te­ment, ça si­gni­fie que tous les tra­vaux et construc­tions réa­li­sés à proxi­mi­té de nos sources d’eau po­table sont dé­sor­mais sou­mis à des règles plus strictes qu’ailleurs sur le ter­ri­toire. Quelques exemples : abattre un arbre, ins­tal­ler une clô­ture ou un mu­ret, construire une ga­le­rie, une ter­rasse, un bal­con ou une pis­cine, amé­na­ger un sta­tion­ne­ment ou un ter­rain, etc.

L’ob­jec­tif de ce rè­gle­ment n’est pas de contraindre les ci­toyens vi­vant à proxi­mi­té d’un cours d’eau, mais bien d’as­su­rer la qua­li­té et la dis­po­ni­bi­li­té de l’eau po­table pour l’en­semble de la population.

ren­sei­gne­ments : com­mu­ni­quez avec­vo­trear­ron­dis­se­men­tou­con­sul­tez le

www.ville.que­bec.qc.ca/ en­vi­ron­ne­ment.

Le rè­gle­ment li­mi­tant les in­ter­ven­tions hu­maines dans les bas­sins ver­sants des prises d’eau po­table de la Ville de Qué­bec vise à en as­su­rer sa qua­li­té

et sa dis­po­ni­bi­li­té pour tous les ci­toyens.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.