ATE LAU­RÉ

DU­PRIX ATION RÉ­NOV TION- HA­BI­TA ES MÉ­RIT LES RE2008 ITECTU D’ARH

Ma ville - La Cite-Limoilou - - M’informer -

Sui­vront les amis, sept in­es­ti­mables amis, po pour ma­té­ria­li­ser le to tout sans sai­gner la bourse. Week-ends, va­cances… tout y passe pour faire avan­cer le chan­tier. « On tra­vaillait sans plan. Juste des cro­quis. De toute fa­çon, rien n’était à l’angle dans cette mai­son. »

ALORS, CE BI­LAN?

Six ans après le dé­but des tra­vaux, Lau­raine aime ce nid qui porte sa si­gna­ture. « Je n’ai ja­mais cé­dé au dé­cou­ra­ge­ment. Au contraire, je voyais à quel point je pou­vais amé­lio­rer mon en­vi­ron­ne­ment. Et les gens du quar­tier étaient gé­né­reux en com­pli­ments. Ça me sti­mu­lait. »

Les ré­nos lui au­ront coû­té le même mon­tant que la mai­son el­le­même. Somme toute, un coût rai­son­nable.

« J’aime dire que j’ai tro­qué mon lac pour un po­teau de té­lé­phone. » Mais sans re­gret.

« Ce quar­tier me rap­pelle ma cam­pagne na­tale, dans les Bois-Francs. Les gens sont so­li­daires, ils se parlent entre eux. » Et puis, il y a cette pe­tite ter­rasse om­bra­gée où il fait bon se re­ti­rer pen­dant les grandes cha­leurs.

SE FAIRE CONFIANCE

Lau­raine se fé­li­cite d’une chose : avoir dé­fen­du ses idées, s’être fait confiance. Et quand cette confiance est dou­blée d’une ha­bi­le­té cer­taine avec le mar­teau, viennent les grosses éco­no­mies, viennent la fier­té et... un cer­ti­fi­cat de re­con­nais­sance dé­cer­né dans le cadre du concours Les Mé­rites d’ar­chi­tec­ture 2008 de la Ville de Qué­bec, ca­té­go­rie « Ha­bi­ta­tion-Ré­no­va­tion ».

Québe c Vil­lede de­la

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.