BEAU­COUP D’IN­VES­TIS­SE­MENTS, MOINS D’EN­DET­TE­MENT

Le bud­get 2013 pré­sente un por­trait amé­lio­ré de la dette nette e de la Ville. Une des rai­sons : le paie­ment comp­tant de plu­sieurs im­mo­bi­li­sa­tions.

Ma ville - La Cite-Limoilou - - Dossier -

Avant le dé­pôt de son bud­get, le conseil mu­ni­ci­pal a adop­té son pro­gramme trien­nal d’im­mo­bi­li­sa­tions (PTI) 2013-2014-2015 qui pré­voit des in­ves­tis­se­ments de 1,608 mil­liard $.

Ce se­ra le pre­mier PTI de l’his­toire pré­voyant des em­prunts à la charge de la Ville de Qué­bec in­fé­rieurs à 50 % des sommes qui se­ront in­ves­ties.

En ef­fet, en ad­di­tion­nant les sommes pro­ve­nant d’autres sources de fi­nan­ce­ment, comme les sub­ven­tions des di­vers pa­liers de gou­ver­ne­ment (667,6 mil­lions $), les im­mo­bi­li­sa­tions payées comp­tant (205,5 mil­lions $) et les sommes pro­ve­nant du fonds de parc (3,3 mil­lions $), ce sont 876,4 mil­lions $ qui ne se­ront pas em­prun­tés par la Ville, soit 55 % du PTI.

La Ville n’em­prun­te­ra donc que 45 % des sommes né­ces­saires aux in­ves­tis­se­ments pré­vus dans son PTI.

Elle peut ain­si conti­nuer à amé­lio­rer la qua­li­té de vie de la po­pu­la­tion, que ce soit par le re­nou­vel­le­ment des in­fra­struc­tures ou par la réa­li­sa­tion de nou­veaux pro­jets, tout en li­mi­tant les im­pacts sur sa dette.

La Ville paie­ra comp­tant 50 mil­lions $ pour le pro­jet d’am­phi­théâtre,

ce qui a un impact po­si­tif sur sa dette.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.