LE POR­TRAIT DES AÎNÉS À QUÉ­BEC

Les aînés par­ti­cipent ac­ti­ve­ment au dé­ve­lop­pe­ment de notre so­cié­té. Leur contri­bu­tion à la vie mu­ni­ci­pale et com­mu­nau­taire est in­dé­niable.

Ma ville - La Cite-Limoilou - - Dossier -

Par exemple, plu­sieurs gens d’af­faires re­trai­tés mettent leurs connais­sances et leurs ex­pé­riences au pro­fit des plus jeunes en de­ve­nant men­tor, ou en of­frant leurs ser­vices aux éta­blis­se­ments sco­laires pour l’aide aux de­voirs et aux le­çons.

D’autres s’in­ves­tissent dans une cause qui leur est chère; près de 94 000 per­sonnes âgées de Qué­bec ré­pondent « pré­sent » à l’ap­pel des or­ga­nismes com­mu­nau­taires, so­cioé­co­no­miques ou de bien­fai­sance. C’est le cas de Mme Lise Bou­lan­ger, pré­si­dente des Aînés re­grou­pés de Char­les­bourg (ARC) et de Rêves d’aînés. Cette der­nière s’en­gage bé­né­vo­le­ment de­puis de nom­breuses an­nées dans la ré­gion, parce qu’elle juge im­por­tant de bri­ser l’iso­le­ment chez les aînés. «Être en­tou­ré de gens, c’est vi­tal et ce­la per­met de se sen­tir un être à part en­tière. C’est pour ce­la qu’il faut créer des lieux de ren­contre pour les aînés, pour leur per­mettre de dis­cu­ter entre eux, a-t-elle ex­pli­quée.»

La fa­mille consti­tuant une va­leur im­por­tante pour les aînés, un grand nombre d’entre eux pré­fèrent s’en­ga­ger au­près de leurs en­fants et pe­tits-en­fants. Gar­dien­nage, sou­tien mé­na­ger et fi­nan­cier : ils sont sou­vent le pi­lier cen­tral d’une fa­mille unie.

Au fi­nal, les aînés par­ti­cipent à leur fa­çon au main­tien de l’équi­libre de notre so­cié­té. Pour leur bien-être et ce­lui de toute notre com­mu­nau­té, il im­porte de pré­ser­ver la ri­chesse hu­maine que re­pré­sentent nos ci­toyens du 3e âge!

Pour plus de dé­tails sur le plan d’ac­tion, consul­tez le site Internet www.ville.que­bec.qc.ca/aines.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.