PEN­SEZ PRÉ­VEN­TION DES IN­CEN­DIES

Ma ville - La Cite-Limoilou - - M’informer -

La pré­cau­tion la plus im­por­tante est sans doute d’avoir au moins un aver­tis­seur de fu­mée fonc­tion­nel dans votre ré­si­dence. Sa­chez qu’un aver­tis­seur de fu­mée a une du­rée de vie de 10 ans, qu’il soit à pile ou électrique. Vé­ri­fiez sa date de fa­bri­ca­tion sous le boî­tier. Voi­ci quelques causes cou­rantes d’in­cen­die en hi­ver. • Un ra­mo­nage in­suf­fi­sant des che­mi­nées : une ac­cu­mu­la­tion

de 3 mm de créo­sote suf­fit pour que le feu prenne. • Des ma­tières com­bus­tibles pla­cées sur des sources de cha­leur : re­le­vez vos ri­deaux pour les éloi­gner des radiateurs et n’y lais­sez pas à sé­cher tuques et mi­taines! • Des dé­co­ra­tions lu­mi­neuses lais­sées sans sur­veillance : ne lais­sez pas votre arbre de Noël illu­mi­né avant d’al­ler vous cou­cher, sur­tout s’il s’agit d’un sa­pin na­tu­rel. Soyez vi­gi­lants lorsque vous vous éclai­rez à la chan­delle.

MO­NOXYDE DE CAR­BONE

Ap­pre­nez à vous mé­fier du mo­noxyde de car­bone : c’est un gaz toxique qui peut être mor­tel. Il ne se voit pas, ne se sent pas, n’a pas de goût et n’est pas ir­ri­tant. Seul un aver­tis­seur de mo­noxyde de car­bone peut le dé­tec­ter!

Les ap­pa­reils et vé­hi­cules qui brûlent un com­bus­tible comme l’es­sence, le die­sel, le bois, le pro­pane, le gaz na­tu­rel, le ma­zout, le naphte, le ké­ro­sène ou le char­bon peuvent pro­duire du mo­noxyde de car­bone.

Pour plus de trucs et de conseils, consul­tez le site Internet de la Ville de Qué­bec au www.ville.que­bec.qc.ca/in­cen­die

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.