DES IN­VES­TIS­SE­MENTS QUI PORTENT FRUIT

D’une va­leur de 7 345 M$, les in­fra­struc­tures sou­ter­raines et de sur­face consti­tuent le prin­ci­pal ac­tif de la Ville. Elles se com­posent de 6 822 km de conduites d’égouts et d’aque­duc, 2 363 km de chaus­sées, 1 265 km de trot­toirs, 49 808 lam­pa­daires et 794

Ma ville - La Cite-Limoilou - - La Une -

Un tel parc né­ces­site qu’on l’en­tre­tienne de fa­çon constante. C’est pour­quoi la pro­chaine sai­son es­ti­vale ver­ra à nou­veau un grand nombre de chan­tiers mo­di­fier la cir­cu­la­tion au­to­mo­bile.

PRIN­CI­PAUX CHAN­TIERS EN 2014

Des tra­vaux im­por­tants se­ront réa­li­sés, no­tam­ment dans cer­tains tron­çons des ar­tères et des rues sui­vantes : • la Grande Al­lée Est • le bou­le­vard Saint-Jacques • le bou­le­vard Hen­ri-Bou­ras­sa • le bou­le­vard Pie-XII Sud • le bou­le­vard Wil­frid-Hamel Est

Dans tous les ar­ron­dis­se­ments, des tra­vaux de ré­fec­tion des in­fra­struc­tures sou­ter­raines (égouts et aque­duc) et de la chaus­sée se­ront éga­le­ment en­tre­pris.

Le ca­len­drier des tra­vaux pré­vus se­ra dis­po­nible sur le site In­ter­net de la Ville de Qué­bec à l’adresse sui­vante : www.ville.que­bec.qc.ca.

L’ÉTAT DE LA CHAUS­SÉE ET DES RÉ­SEAUX SOU­TER­RAINS S’AMÉ­LIORE

De 2009 à 2012, l’état gé­né­ral des chaus­sées s’est amé­lio­ré glo­ba­le­ment de 6%, prin­ci­pa­le­ment grâce au pro­gramme d’en­tre­tien pla­ni­fié des chaus­sées.

À comp­ter de cette an­née, un nou­veau pro­gramme de ré­ha­bi­li­ta­tion des in­fra­struc­tures de sur­face s’at­ta­que­ra au pro­blème de la désué­tude des fon­da­tions des chaus­sées. Cette ap­proche per­met une ré­duc­tion de près de 50% des coûts de ré­fec­tion d’une rue par rap­port à une re­cons­truc­tion to­tale.

En ce qui concerne les ré­seaux d’eaux usées, la Ville n’a plus que 52 km, soit 2,6% de ses 2 315 km de conduites, qui sont ju­gés désuets.

Les ré­seaux d’aque­duc ont vu éga­le­ment leur état gé­né­ral s’amé­lio­rer, l’in­dice du nombre de bris par 100 km/an est pas­sé d’une moyenne an­nuelle de 26,6 en 2007 à 19,0 en 2012.

UNE PRIO­RI­TÉ FI­NAN­CIÈRE

Les in­ves­tis­se­ments d’amé­lio­ra­tion des in­fra­struc­tures re­pré­sen­tant en moyenne, pour la pé­riode 2007-2012, plus de 40% de tous les in­ves­tis­se­ments de la Ville dans ses im­mo­bi­li­sa­tions.

Du­rant cette même pé­riode, la dette nette de la Ville a quant à elle aug­men­té uni­que­ment de 513 M$.

Plu­sieurs chan­tiers af­fec­te­ront la cir­cu­la­tion cet été.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.