Le ser­vice ra­pide par bus

À la lu­mière d’une étude ren­due pu­blique ré­cem­ment, les villes de Qué­bec et de Lé­vis choi­sissent un ser­vice ra­pide par bus (SRB) pour re­lier les deux rives.

Ma ville - La Cite-Limoilou - - La Une -

Ré­sul­tat de deux an­nées d’ana­lyse, l’Étude de fai­sa­bi­li­té

tram­way/SRB présente cinq op­tions de sys­tème de trans­port en com­mun lourd pour re­lier les prin­ci­paux pôles d’ac­ti­vi­tés de Qué­bec et de Lé­vis. Les conclu­sions sont claires : le ser­vice ra­pide par bus s’avère le meilleur choix.

QU’EST-CE QU’UN SRB?

Comme le tram­way, le SRB est un sys­tème de trans­port lourd, mais il est sans rail ce qui lui confère une plus grande sou­plesse. Ses vé­hi­cules bi-ar­ti­cu­lés, d’une lon­gueur de 24 mètres, sont mu­nis de pneus.

Comme le tram­way, le SRB est un mode de trans­port ré­dui­sant le stress sur l’en­vi­ron­ne­ment puis­qu’il est do­té d’une pro­pul­sion hy­bride à l’élec­tri­ci­té et au die­sel.

Le SRB offre une ca­pa­ci­té de 150 pas­sa­gers par vé­hi­cule. Il est per­for­mant et ra­pide de par son amé­na­ge­ment lui per­met­tant de cir­cu­ler dans un es­pace qui lui est ex­clu­sif. Il est aus­si adap­té à la to­po­gra­phie par­ti­cu­lière de Qué­bec puisque ses vé­hi­cules ont la ca­pa­ci­té de gra­vir les pentes les plus fortes le long du tra­cé.

Il a un de­si­gn dis­tinc­tif et attrayant, com­pa­rable à ce­lui d’un tram­way. Ses vé­hi­cules sont si­len­cieux et confor­tables et per­mettent un ac­cès fa­ci­li­té aux per­sonnes à mo­bi­li­té ré­duite.

Le SRB a éga­le­ment l’avan­tage d’être la moi­tié moins cher que le tram­way, soit 1,1 mil­liard $ (contre 2,04 mil­liards $). De sur­croît, ce sys­tème de trans­port offre la pos­si­bi­li­té d’être mis en oeuvre par phase, de ma­nière évo­lu­tive.

UN TRA­CÉ DE 37,8 KM

Le par­cours pré­vu s’éten­dra sur 37,8 km et com­por­te­ra deux lignes : • la ligne est-ouest de 30,9 km, qui ira du pôle D’Es­ti­mau­ville, sur la rive nord, au pôle Des­jar­dins, sur la rive sud, en pas­sant sur le pont de Qué­bec; • la ligne nord-sud de 6,9 km,

qui ira de la sta­tion de la 41e Rue à la sta­tion du Grand Théâtre, dans l’ar­ron­dis­se­ment de La Ci­té-Li­moi­lou. Se­lon l’étude, la mise en place du SRB fa­vo­ri­se­ra le développement ur­bain dans cer­tains sec­teurs ci­blés le long du par­cours. Le bou­le­vard Cha­rest pour­ra no­tam­ment être re­vi­ta­li­sé et se re­faire une beau­té à quelques en­droits. Par le fait même, le SRB contri­bue­ra à at­ti­rer des em­plois et des lo­ge­ments de haute

den­si­té dans les sec­teurs qui se­ront re­qua­li­fiés. PÔLES D’ÉCHANGES ET STA­TIONS

À Qué­bec, six grands pôles d’échanges bien amé­na­gés et of­frant des ser­vices de proxi­mi­té per­met­tront aux uti­li­sa­teurs de trans­fé­rer avec les lignes du Mé­tro­bus, les lignes eX­press et les lignes ré­gu­lières du ré­seau dé­jà exis­tant. L’ac­cent se­ra mis sur des installations sé­cu­ri­taires et des amé­na­ge­ments at­trayants com­por­tant du mo­bi­lier confor­table. Cer­taines sta­tions le long du par­cours se­ront tem­pé­rées, ce qui ren­dra les pé­riodes d’at­tente plus agréables. Des ta­bleaux in­di­ca­teurs of­fri­ront éga­le­ment les ho­raires en temps réel.

L’en­semble de ces ca­rac­té­ris­tiques vien­dra bo­ni­fier l’ex­pé­rience client de tous les uti­li­sa­teurs du trans­port en com­mun.

Ma­quette d’un vé­hi­cule du ser­vice ra­pide par bus.

Si­mu­la­tion de ce que pour­rait de­ve­nir le bou­le­vard Cha­rest après sa re­qua­li­fi­ca­tion, à proxi­mi­té de la côte Saint-Sa­cre­ment.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.