/ DES CONCEN­TRA­TIONS D’AR­CHI­TEC­TURE RU­RALE ET AGRI­COLE

Ma ville - La Haute-Saint-Charles - - La Haute-Saint-Charles -

Ave­nue Jo­seph-Gif­fard

Au­tre­fois ap­pe­lé rang Saint-Jo­seph, cet an­cien che­min ru­ral de l’ar­ron­dis­se­ment de Beau­port compte plu­sieurs ha­bi­ta­tions tra­di­tion­nelles en pierre, dont cer­taines re­montent au 18e siècle, ain­si que des en­sembles agri­coles.Au mi­lieu de dé­ve­lop­pe­ments ré­si­den­tiels ré­cents, les bâ­ti­ments an­ces­traux, aux styles ar­chi­tec­tu­raux di­vers, se dis­tinguent par leur orien­ta­tion au sud et leur im­plan­ta­tion en re­trait de la voie pu­blique. L’ar­chi­tec­ture de l’ave­nue Jo­seph-Gif­fard rap­pelle ain­si la fonc­tion agri­cole qui s’y est main­te­nue pen­dant plus de 300 ans.

Côte des érables

Si­tuée dans l’ar­ron­dis­se­ment des Ri­vières, la côte des Érables offre une in­cur­sion dans un cadre champêtre et agri­cole d’au­tre­fois. Plu­sieurs des mai­sons qui bordent cet an­cien rang té­moignent des dif­fé­rentes in­fluences sty­lis­tiques qui ont mar­qué l’ar­chi­tec­ture ru­rale qué­bé­coise du 18e au 20e siècle. La plu­part de ces mai­sons peintes en blanc pré­sentent une or­ne­men­ta­tion en bois et un pa­re­ment de planches ho­ri­zon­tales bien conser­vés. La côte des Érables pos­sède éga­le­ment une importante concen­tra­tion de bâ­ti­ments de ferme (gran­ge­sé­tables, écu­ries, pou­laillers, re­mises, four­nils et ga­rages) qui at­testent le pas­sé agri­cole du sec­teur et la per­sis­tance des sa­voir-faire dans l’ar­chi­tec­ture tra­di­tion­nelle qué­bé­coise.

Ré­si­dences an­ces­trales de l’ave­nue Jo­seph-Gif­fard. / Pho­to : Mar­tin Du­bois

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.