Le nou­veau col­lec­tion­neur se­ra « en ligne » ou ne se­ra pas !

Magazin'Art - - Éditorial - Mi­chel Bois

Les grands évè­ne­ments, les sa­lons, les foires, les bien­nales et autres sym­po­siums per­mettent in­con­tes­ta­ble­ment de re­joindre le pu­blic néo­phyte. Lar­ge­ment mé­dia­ti­sées, ces ma­ni­fes­ta­tions d'art piquent la cu­rio­si­té et in­vitent à la découverte. Or, si les col­lec­tion­neurs de longue date achètent sur place, plu­sieurs nou­veaux adeptes en la ma­tière iront se do­cu­men­ter sur le ré­seau In­ter­net fu­re­tant les ga­le­ries où ils y re­trou­ve­ront la bio­gra­phie des ar­tistes, les re­vues de presse, les nou­veau­tés, et les prix. Soit les no­tions de base pour sé­cu­ri­ser l'as­pi­rant pour com­men­cer une col­lec­tion « coup de coeur ». Ce­la, pen­dant qu'à l'autre bout du spectre, le col­lec­tion­neur-in­ves­tis­seur ja­loux de son temps et sa quête in­ces­sante de dé­ni­cher « la va­leur sûre » vise à maxi­mi­ser des pro­fits éven­tuels pour son compte en banque. Sauf qu'au­jourd'hui, plus be­soin de se dé­pla­cer pour de­ve­nir col­lec­tion­neur, une vi­site vir­tuelle per­met la tour­née des ga­le­ries de Mia­mi, New York, Mont­réal, Qué­bec ou To­ron­to, toutes ac­ces­sibles du bout du doigt sur le clavier.

La gé­né­ra­tion «Y» sait dé­jà tout ce­la. Je parle des gens entre 18 et 35 ans, in­té­res­sés par l'art, hy­per connec­tés, fé­rus des ré­seaux so­ciaux. Con­trai­re­ment aux pré­cé­dentes gé­né­ra­tions de col­lec­tion­neurs dont le choix des oeuvres im­pli­quait da­van­tage l'as­pect in­ves­tis­se­ment ou, di­sons-le, le sta­tut so­cial que confère sou­vent un tel achat, les «Y» pri­vi­lé­gient d'abord l'émo­tion et les fris­sons de l'ac­qui­si­tion. De fait, ces nou­veaux ve­nus ap­prochent l'art dif­fé­rem­ment même s'ils de­mandent à être gui­dés. Un be­soin d'ap­pren­tis­sage que di­verses pla­te­formes de ga­le­ries en ré­seau s'em­pressent à com­bler : l'ache­teur se­ra ap­pe­lé à rem­plir un ques­tion­naire où il dé­cli­ne­ra ses goûts, ses at­tentes, son bud­get afin qu'on puisse lui pro­po­ser une va­rié­té d'oeuvres per­son­na­li­sées. Aus­si, en con­si­dé­rant la fa­ci­li­té d'en­trer en contact avec l'art à notre por­tée, pour­quoi bou­der le plai­sir de col­lec­tion­ner ? Voi­ci ce qui ex­plique peu­têtre la mon­tée ful­gu­rante des ventes en ligne chez les ga­le­ristes. Une belle sur­prise !

Con­si­dé­rant le suc­cès rem­por­té avec la pre­mière pu­bli­ca­tion de « Sur le ra­dar » nous ré­ci­di­vons avec une deuxième ru­brique met­tant en lu­mière les ar­tistes de la ré­gion du Ka­mou­ras­ka et des en­vi­rons. MA­GA­ZIN'ART se­ra dans votre ré­gion sous peu. Vous êtes aver­tis.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.