UNE SAI­SON EN ART

Magazin'Art - - Sommaire -

Ré­gion mé­tro­po­li­taine MON­TRÉAL

Le Mu­sée des beaux-arts de Mon­tréal pré­sente Cha­gall : Cou­leur et mu­sique, la plus im­por­tante ex­po­si­tion ja­mais consa­crée à Marc Cha­gall (1887-1985) au Ca­na­da. L'ex­po­si­tion traite pour la pre­mière fois de l'om­ni­pré­sence de la mu­sique dans la vie et l'oeuvre de l'ar­tiste à tra­vers près de 340 oeuvres et un im­por­tant cor­pus do­cu­men­taire. Cette ap­proche in­édite montre com­bien cette mu­si­ca­li­té a im­pré­gné l'uni­vers es­thé­tique et ar­tis­tique de Cha­gall, de­puis ses pein­tures, oeuvres sur pa­pier, cos­tumes, sculp­tures, cé­ra­miques, vi­traux et ta­pis­se­ries, jus­qu'à ses créa­tions pour la scène et ses grands pro­jets dé­co­ra­tifs et ar­chi­tec­tu­raux. Cette grande ex­po­si­tion dé­voile de fa­bu­leux cos­tumes ra­re­ment vus du pu­blic et des dé­cors réa­li­sés par l'ar­tiste pour les bal­lets Ale­ko, L'oi­seau de feu,

Daph­nis et Ch­loé et l'opé­ra La Flûte en­chan­tée. En­tiè­re­ment so­no­ri­sée avec son ins­tal­la­tion mu­si­cale spa­tia­li­sée, l'ex­po­si­tion est ac­com­pa­gnée de dis­po­si­tifs mul­ti­mé­dias : mu­siques, films, dia­po­ra­mas pho­to et sur­tout une pro­jec­tion ex­cep­tion­nelle du cé­lèbre pla­fond de l'opé­ra de Paris au Pa­lais Gar­nier. Jus­qu’au 11 juin 2017.

Le Mu­sée des beaux-arts de Mon­tréal an­nonce l'ac­qui­si­tion d'un en­semble de deux oeuvres ma­jeures de l'ar­tiste de Win­ni­peg, Sa­rah Anne John­son (née en 1976), of­fert par le Cirque du So­leil. Il s'agit de Sans titre (Goé­lette et feux d'ar­ti­fice)

(2012), une ins­tal­la­tion mo­nu­men­tale de plus 635 cm de dia­mètre et d'ex­plo­sion

Pa­no­ra­ma (2013), une pho­to­gra­phie pa­no­ra­mique re­haus­sée d'encres (76 x 238 cm). Ces oeuvres font par­tie de la cé­lèbre sé­rie

Arc­tic Won­der­land que l'ar­tiste a réa­li­sée à la suite d'une ré­si­dence de créa­tion à Sval­bard en Nor­vège, ef­fec­tuée en 2009 à l'in­vi­ta­tion de The Arc­tic Circle, un pro­gramme de la fon­da­tion The Farm (E-U).

Après avoir conquis 145 000 vi­si­teurs au Mu­sée des beaux-arts de Mon­tréal, l'ex­po­si­tion Tou­louse-lau­trec af­fiche la Belle

Époque tient l'af­fiche à la Phil­lips Col­lec­tion de Wa­shing­ton. Elle offre à dé­cou­vrir une col­lec­tion par­ti­cu­lière ex­cep­tion­nelle qui re­groupe près de 100 es­tampes et af­fiches d'hen­ri de Tou­louse-lau­trec, grand maître fran­çais qui a sai­si comme nul autre l'âme de la vie noc­turne pa­ri­sienne de la Belle Époque. Elle com­prend des oeuvres em­blé­ma­tiques de l'ar­tiste (Mou­lin Rouge – La Gou­lue, Ambassadeurs : Aris­tide Bruant, Jane Avril…), des épreuves uniques ra­re­ment ex­po­sées ain­si que quelques oeuvres de proches de Tou­louse-lau­trec, dont la cé­lèbre Tour­née du Chat Noir de Stein­len et L'in­té­rieur de chez Bruant : Le Mir­li­ton, de Louis An­que­tin, une toile ré­vé­lée tout ré­cem­ment au grand pu­blic. Jus­qu’au 30 avril 2017.

IN MEMORIAM – Le Mu­sée pleure un ami des arts : Roy L. Hee­nan, O.C. – C'est avec beau­coup de tris­tesse que le Mu­sée des beaux-arts de Mon­tréal a ap­pris le dé­cès de M. Roy L. Hee­nan, le 3 fé­vrier der­nier. Avo­cat émé­rite, per­son­na­li­té du monde ju­ri­dique au Ca­na­da, grand col­lec­tion­neur et mé­cène, M. Hee­nan était un pas­sion­né d'art. Ap­pré­cié de tous, ce gent­le­man a sou­te­nu avec constance l'es­sor des col­lec­tions ca­na­diennes et contem­po­raines du Mu­sée. Son en­ga­ge­ment ex­tra­or­di­naire et bé­né­vole au ser­vice de l'ins­ti­tu­tion en est un té­moi­gnage re­mar­quable. Nous of­frons à sa femme, à ses en­fants ain­si qu'à l'en­semble de sa fa­mille nos plus sin­cères condo­léances.

Le Mu­sée d'art contem­po­rain de Mon­tréal an­nonce la par­ti­ci­pa­tion de l'ar­tiste en arts vi­suels de re­nom­mée in­ter­na­tio­nale Jen­ny Hol­zer à l'ex­po­si­tion Leo­nard Co­hen – Une brèche en toute chose / A Crack in Eve­ry­thing. Afin d'of­frir au pu­blic une ex­pé­rience in­édite des plus riches, le Mu­sée an­nonce éga­le­ment un nou­veau par­te­na­riat avec CBC / Ra­dio-ca­na­da. L'as­so­cia­tion entre les deux dif­fu­seurs de culture per­met­tra de cé­lé­brer les réa­li­sa­tions de Leo­nard Co­hen en plus de faire rayon­ner au-de­là de ses murs cette ex­po­si­tion qui s'ins­crit dans la pro­gram­ma­tion of­fi­cielle du 375e an­ni­ver­saire de Mon­tréal. Pro­duite en ex­clu­si­vi­té par le MAC, l'ex­po­si­tion pro­po­se­ra au pu­blic un cor­pus d'oeuvres in­édites ex­pres­sé­ment com­man­dées et conçues par quelque 25 ar­tistes lo­caux et in­ter­na­tio­naux. En no­vembre 2017, le Si­lo no 5, struc­ture em­blé­ma­tique de Mon­tréal, se­ra illu­mi­né en l'hon­neur de Léo­nard Co­hen. Cette oeuvre com­man­dée par le MAC consis­te­ra en une pro­jec­tion géante, en fran­çais et en an­glais, de textes ti­rés des poèmes, chan­sons et autres écrits de Co­hen.

Pré­sen­tée au Mu­sée Mc­cord, l'ex­po­si­tion Illu­sions – L'art de la ma­gie abor­de­ra la pé­riode de l'âge d'or des spec­tacles de ma­gie et de ses mé­ca­nismes pu­bli­ci­taires et pro­mo­tion­nels qui mi­saient sur une ima­ge­rie fan­tas­ma­go­rique. Une sé­lec­tion d'épous­tou­flantes af­fiches, pour la plu­part da­tant de la fin du 19e et du dé­but du 20e siècle, per­met­tra de re­tra­cer l'his­toire so­ciale de ce phé­no­mène en­core pré­sent au­jourd'hui. Ces af­fiches, si­tuées à mi-che­min entre l'art et la pu­bli­ci­té, sont de ma­gni­fiques chro­mo­li­tho­gra­phies de très grand for­mat qui im­mor­ta­lisent les ma­gi­ciens et les nu­mé­ros qui ont mar­qué le monde de la ma­gie mo­derne. Com­po­sée de 71 ma­gni­fiques af­fiches et d'un éven­tail de do­cu­ments mul­ti­mé­dias, l'ex­po­si­tion illus­tre­ra la ma­gie de scène à une époque où les Herr­mann, Kel­lar, Chung Ling Soo, Thurs­ton et, bien sûr, Hou­di­ni fi­gu­raient par­mi les ve­dettes les plus connues du di­ver­tis­se­ment po­pu­laire. Du 26 mai 2017 au 21 jan­vier 2018.

Au Mu­sée Mc­cord est éga­le­ment pré­sen­tée l'ex­po­si­tion Ais­lin, 50 an­nées de

ca­ri­ca­tures, une ré­tros­pec­tive des meilleures ca­ri­ca­tures d'ais­lin au cours de cin­quante an­nées d'une car­rière em­preinte d'un large rayon­ne­ment. Son long sé­jour au jour­nal The Ga­zette, son par­cours mé­dia­tique bien char­gé ain­si que l'acui­té de son re­gard sur l'ac­tua­li­té ca­na­dienne font de lui l'un des ca­ri­ca­tu­ristes les plus in­fluents au sein du Ca­na­da an­glais. Dans le cadre de cette ex­po­si­tion, le Mu­sée Mc­cord or­ga­ni­se­ra une jour­née thé­ma­tique de pro­jec­tion de films d'ani­ma­tion sur Ais­lin. Du 7 avril au 13 août 2017.

Conçue, pro­duite et réa­li­sée par le Mu­sée Mc­cord, en col­la­bo­ra­tion avec la So­cié­té des cé­lé­bra­tions du 375e an­ni­ver­saire de Mon­tréal, une ex­po­si­tion-ins­tal­la­tion am­bu­lante, pro­vi­soi­re­ment in­ti­tu­lée La ville

sus­pen­due, se dé­pla­ce­ra d'ar­ron­dis­se­ments en ar­ron­dis­se­ments au cours de l'été 2017. Elle pré­sen­te­ra aux ci­toyens et aux vi­si­teurs une par­celle de la grande his­toire de Mon­tréal, des mor­ceaux choi­sis de celle des quar­tiers et des ré­cits émou­vants de Mon­tréa­lais. Des pho­tos an­ciennes et contem­po­raines et des té­moi­gnages des ha­bi­tants sous forme de ré­cits dif­fé­re­ront pour cha­cun des dix-neuf ar­ron­dis­se­ments qui l'ac­cueille­ront afin d'en sou­li­gner la spé­ci­fi­ci­té. Elle consti­tue­ra ain­si au­tant de cha­pitres des dif­fé­rents vi­sages et du dé­ve­lop­pe­ment de la mé­tro­pole. De mai à sep­tembre 2017.

Le Mu­sée Ste­wart pré­sen­te­ra Ex­po 67 – Rê­ver le monde, une ex­po­si­tion in­édite fai­sant par­tie de la pro­gram­ma­tion of­fi­cielle du 375e an­ni­ver­saire de Mon­tréal et sou­li­gnant du même coup le 50e an­ni­ver­saire d'ex­po 67, un pan in­con­tour­nable de l'his­toire de la ville. Cette ex­po­si­tion no­va­trice, réa­li­sée à par­tie d'images d'ar­chives de l'of­fice na­tio­nal du film du Ca­na­da (ONF) et de Ra­dio-ca­na­da, in­vite toutes les gé­né­ra­tions de vi­si­teurs à plon­ger dans cette aven­ture dé­me­su­rée qu'a consti­tuée Ex­po 67 grâce à un par­cours mul­ti­mé­dia et im­mer­sif of­frant une nou­velle pers­pec­tive sur l'his­toire de cet évé­ne­ment dé­crit à l'époque comme « le plus grand spec­tacle sur Terre. » Cette ex­po­si­tion s'ar­ti­cule en six thé­ma­tiques où sont cé­lé­brées la vi­sion uto­pique de ce grand évé­ne­ment, l'en­ver­gure du pro­jet phare d'ha­bi­tat 67, ain­si que les prouesses tech­no­lo­giques comme celles du pa­villon La­by­rinthe, l'un des plus po­pu­laires d'ex­po 67 et pré­cur­seur de la tech­no­lo­gie IMAX avec ses films à écrans mul­tiples. À comp­ter du 26 avril 2017.

Le sculp­teur mon­tréa­lais Jean Brillant signe la scé­no­gra­phie de la 5e édi­tion du spec­tacle Les Lais­sés Pour Contes et trans­forme ses ate­liers en une grande ins­tal­la­tion. Coïn­ci­dences Pro­duc­tions pré­sente la 5e édi­tion de ce spec­tacle. Suite à un ap­pel de textes, sept contes ur­bains in­édits, ins­pi­rés du thème du cou­rage, seront mis en scène par la di­rec­trice ar­tis­tique de Coïn­ci­dences Pro­duc­tions, Va­lé­rie Le Maire. Dans un concept qui mise sur la proxi­mi­té, les spec­ta­teurs seront in­vi­tés à dé­am­bu­ler en pe­tits groupes au coeur de sept uni­vers. Ate­liers Jean-brillant, 661, Rose de Li­ma, Mon­tréal (mé­tro Lio­nel Groulx). Du 16 au 27 mai 2017.

Ré­gion Mon­té­ré­gie SAINT-CONS­TANT

Ex­po­rail, le Mu­sée fer­ro­viaire ca­na­dien in­vite les en­fants, ac­com­pa­gnés de leurs pa­rents, à pro­fi­ter des ac­ti­vi­tés au­tour du

Train du cirque. Pour se mettre dans l'am­biance du cirque, l'ac­ti­vi­té dé­bute avec une ex­po­si­tion d'af­fiches et de trois ma­gni­fiques ma­quettes de trains mi­nia­tures réa­li­sées par Guy Beau­so­leil, Jacques Brouillette et Stan Smaill, qui font vivre l'ef­fer­ves­cence d'un convoi de cirque. Afin de dé­cou­vrir le mode de trans­port du per­son­nel et des ar­tistes de la troupe du cirque au siècle der­nier, les vi­si­teurs sont en­suite in­vi­tés à mon­ter dans la voi­ture-lit Ne­ville, du Ca­na­dien Pa­ci­fique. Les vi­sites en fran­çais sont of­fertes à 10 h 30, 13 h et 15 h. Pour dis­traire les plus jeunes, quelques ani­maux et per­son­nages du cirque se sont éga­le­ment ca­chés sur les dif­fé­rents vé­hi­cules ex­po­sés dans la grande ga­le­rie et un maître de piste convie les en­fants à prendre part à une sé­rie d'ac­ti­vi­tés de jon­gle­rie à 11 h, 14 h et 15 h 30. Du 1er mars au 30 avril 2017.

BOU­CHER­VILLE

La Ga­le­rie Vincent-d'in­dy ac­cueille les oeuvres ré­centes du peintre Fran­çois Fau­cher. Cet ar­tiste est re­con­nu pour son style par­ti­cu­lier qu'il nomme « Vi­bra­tion­nisme ». L'ex­po­si­tion compte une qua­ran­taine de ta­bleaux. Après plus de 40 ans de mé­tier, la car­rière de Fran­çois Fau­cher n'a ces­sé d'évo­luer et sa re­con­nais­sance au Ca­na­da et en France ne fait qu'aug­men­ter. En ef­fet, en plus d'être re­pré­sen­té par huit ga­le­ries d'art en France, cet ar­tiste a été nom­mé « peintre of­fi­ciel de l'or­ga­ni­sa­tion de la Mu­sique en En­tre­prise » à Ver­sailles, à l'au­tomne 2016. Fran­çois Fau­cher, qui a eu le pri­vi­lège d'inau­gu­rer la Ga­le­rie Vin­centd'in­dy en avril 2012, est fier de cé­lé­brer le 15e an­ni­ver­saire de la ga­le­rie en pré­sen­tant cette nou­velle ex­po­si­tion à sa­veur vi­bra­tion­niste. La ga­le­rie Vincent-d'in­dy est si­tuée au 1075, rue Lio­nel-dau­nais, Bou­cher­ville (à l'in­té­rieur du Centre mul­ti­fonc­tion­nel Fran­cine Gad­bois). Du 5 au 30 avril 2017.

MONT-SAINT-HI­LAIRE

Au Mu­sée des beaux-arts de Mont-sainthi­laire, ex­po­se­ront 15 ar­tistes membres du Re­grou­pe­ment des Ar­tistes Pro­fes­sion­nels de Mont-saint-hi­laire. L'ex­po­si­tion in­ti­tu­lée

La nature en hé­ri­tage of­fri­ra la vi­sion de ces quinze ar­tistes sur l'état de notre en­vi­ron­ne­ment et sur ce que nous lé­gue­rons aux gé­né­ra­tions fu­tures. Ras­sem­blés au­tour de thèmes éco­lo­giques, les ar­tistes du RAP pré­sen­te­ront une sé­rie de toiles grands for­mats leur per­met­tant de s'ex­pri­mer plus li­bre­ment. Du 7 mai au 27 juin 2017.

Ré­gion de la Ca­pi­tale-na­tio­nale QUÉ­BEC

Bien­nale ma­jeure en art ac­tuel sur la scène ca­na­dienne, Ma­nif d'art 8 pré­sente le tra­vail de plus de 100 ar­tistes pro­ve­nant de tous les ho­ri­zons. En plus des ex­po­si­tions, l'évé­ne­ment offre une pléiade d'ac­ti­vi­tés évo­luant au­tour du thème L'art de la joie.

Un to­tal de 35 or­ga­nismes cultu­rels contri­buent à faire de ce fes­ti­val in­ter­na­tio­nal une ex­pé­rience in­con­tour­nable. Ma­nif d'art 8 – La bien­nale de Qué­bec est réa­li­sée en col­la­bo­ra­tion avec le Mu­sée na­tio­nal des beauxarts du Qué­bec. Afin d'en­cou­ra­ger le pu­blic à prendre part à l'évé­ne­ment ar­tis­tique qui se dé­ploie aux quatre coins de la Ca­pi­tale Na­tio­nale et à vi­si­ter plu­sieurs de ses dif­fé­rents lieux d'ex­po­si­tion, l'or­ga­ni­sa­tion de Ma­nif d'art offre cette an­née 5 par­cours de vi­sites pro­po­sant des por­tions d'ex­po­si­tion dans dif­fé­rents sec­teurs de la ville. Ain­si, que l'on se dé­place à pied, en au­to­bus ou en voi­ture, on pour­ra pro­fi­ter de L'art de la joie de

Ma­nif d'art 8 ! Pour plus de ren­sei­gne­ments : ma­nif­dart.org. Jus­qu’au 14 mai 2017.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.