En­ceinte ? At­ten­tion aux ca­rences de fo­late !

At­ten­tion aux ca­rences de fo­late !

Maman & Moi - - Sommaire - Par Kath­leen Mi­chaud

Le fo­late est une vi­ta­mine B (B9) qui joue un rôle im­por­tant dans la di­vi­sion cel­lu­laire ain­si que la syn­thèse des acides ami­nés et de cer­tains acides nu­cléiques. Ce nu­tri­ment est es­sen­tiel pour ai­der à la fer­me­ture du tube neu­ral qui de­vient par la suite le cer­veau et la co­lonne ver­té­brale donc le sys­tème ner­veux de notre en­fant. Cette fer­me­ture a lieu entre le 22e et le 28e jour après la concep­tion. Comme on ignore sou­vent être en­ceinte à ce mo­ment, il est par­ti­cu­liè­re­ment im­por­tant de veiller à notre ap­port en acide fo­lique dès que l’on tente de de­ve­nir en­ceinte. Aus­si, le fo­late fa­vo­rise l’aug­men­ta­tion du vo­lume san­guin chez la fu­ture ma­man à me­sure que l’uté­rus prend de l’am­pleur et que le foe­tus gros­sit. Il fa­vo­rise éga­le­ment la crois­sance des tis­sus tant chez la mère que son foe­tus.

Il semble que cette vi­ta­mine ren­force le sys­tème im­mu­ni­taire de la fu­ture ma­man et l’aide à mieux ré­sis­ter à la fa­tigue. Pour fi­nir, des études ré­centes af­firment que l’acide fo­lique pour­rait ré­duire le risque d’hy­per­ten­sion ges­ta­tion­nelle qui peut cau­ser une pré-éclamp­sie.

LES DAN­GERS D’UN MANQUE DE FO­LATE

L’ap­port re­com­man­dé en fo­lates chez l’adulte est de 300 mi­cro­grammes par jour. Chez la femme en­ceinte, il est d’en­vi­ron 400 mi­cro­grammes par jour. Un manque d’acide fo­lique peut cau­ser des ano­ma­lies du tube neu­ral (ATN), no­tam­ment le spi­na-bi­fi­da et l’anen­cé­pha­lie. Ces ano­ma­lies se pro­duisent quand le tube neu­ral ne se ferme pas com­plè­te­ment au cours des troi­sième et qua­trième se­maines de la gros­sesse. La prise quo­ti­dienne d’une mul­ti­vi­ta­mine ren­fer­mant 400 mcg (0,4 mg) d’acide fo­lique ré­dui­rait consi­dé­ra­ble­ment ce risque. Les pro­fes­sion­nels de la san­té re­com­mandent donc d’in­gé­rer de l’acide fo­lique dès qu’on se sait en­ceinte.

QUELQUES CON­SEILS…

• Pré­fé­rez un sup­plé­ment qui contient aus­si de la vi­ta­mine B12.

• Si vous dé­si­rez tom­ber en­ceinte, com­men­cez à prendre un sup­plé­ment en acide fo­lique trois mois avant de conce­voir votre en­fant, car d’une part il faut en­vi­ron trois mois pour que le ca­pi­tal d’acide fo­lique soit op­ti­mal et, d’autre part, le dé­ve­lop­pe­ment cri­tique de l’em­bryon se dé­roule avant la 8e se­maine après la concep­tion.

L’acide fo­lique (fo­late) est une vi­ta­mine du com­plexe B très im­por­tante pour la san­té, et ce, par­ti­cu­liè­re­ment au cours de la gros­sesse. Il est es­sen­tiel d’en consom­mer suf­fi­sam­ment de ma­nière à sou­te­nir l’aug­men­ta­tion du vo­lume san­guin et la crois­sance des tis­sus ma­ter­nels et foe­taux, de même que pour di­mi­nuer le risque d’ano­ma­lies du tube neu­ral.

• Si vous souf­frez de dia­bète, d’obé­si­té ou d’épi­lep­sie, consul­tez votre mé­de­cin avant de tom­ber en­ceinte, car votre bé­bé pour­rait avoir un risque plus éle­vé d’être at­teint d’ATN.

• Pre­nez une seule dose par jour de mul­ti­vi­ta­mine.

• Consul­tez votre mé­de­cin en dé­but de gros­sesse si vous avez un sur­poids ou si votre in­dice de masse cor­po­relle (IMC) est in­fé­rieur à 18.

DES ALI­MENTS À CONSOM­MER

Comme notre corps ne fa­brique pas de vi­ta­mine B9, on doit la trou­ver dans nos ali­ments et/ou des sup­plé­ments. Par­mi les ali­ments riches en acide fo­lique, c’est la le­vure de bière qui en contient le plus. On la trouve aus­si en bonne quan­ti­té dans les lai­tues et les lé­gumes à feuilles (épi­nard, cru­ci­fères, oseille, chi­co­rée), les oléa­gi­neux comme les noix, les ara­chides, les amandes, les noix de ca­jou, les pis­taches… Les lé­gumes verts en contiennent aus­si beau­coup tout comme le ca­mem­bert et les fro­mages bleus. Autres sources de fo­lates : le jaune d’oeuf, les can­ta­loups, les oranges, les clé­men­tines, les mangues et les abri­cots.

De­puis no­vembre 1998, cer­tains ali­ments doivent être obli­ga­toi­re­ment en­ri­chis d’acide fo­lique au Ca­na­da, no­tam­ment la fa­rine blanche, les pâtes ali­men­taires en­ri­chies et la se­moule de maïs en­ri­chie. Cette me­sure a ré­duit le taux d’ATN au pays. M&M

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.