Noël et les pre­miers jouets de bé­bé

Et les pre­miers jouets de bé­bé

Maman & Moi - - Sommaire - Par Sa­rah Rioux

Noël et les échanges de ca­deaux ar­rivent à grands pas et il est temps de com­men­cer ses achats si l’on veut évi­ter la ruée vers les centres com­mer­ciaux la veille du grand jour. Si les en­fants et les ado­les­cents savent d’ores et dé­jà ce qu’ils dé­si­rent re­ce­voir et que leur liste est (trop) bien gar­nie, il est plus dif­fi­cile de trou­ver pour les tout-pe­tits. Quels jouets of­frir à nos pe­tits bouts de chou de moins âgés de 0 à 3 ans ?

BÉ­BÉ ET L’AP­PREN­TIS­SAGE PAR LE JEU

Si le jeu de­meure avant tout une source de bon­heur et de rires pour votre bé­bé, n’ou­bliez pas qu’il l’aide éga­le­ment à dé­cou­vrir le monde qui l’en­toure. En quelque sorte, c’est son pre­mier contact avec l’ap­pren­tis­sage qui se­ra sui­vi, des an­nées plus tard, par les ac­ti­vi­tés pro­po­sées à la gar­de­rie ou à l’école. Ha­bi­le­tés mo­trices, éveil aux couleurs, aux formes et aux sons, les bien­faits des jeux et jouets pour tout-pe­tits sont nom­breux, mais en­core faut-il sa­voir bien choi­sir ce qu’on leur pro­pose. S’il im­porte de res­pec­ter les goûts de bé­bé, qui vous fe­ra ra­pi­de­ment sen­tir quel jouet a sa pré­fé­rence, il faut d’abord et avant tout te­nir compte de l’âge de bé­bé lors de vos achats.

JOUETS POUR NOU­VEAU-NÉS

Au cours des trois pre­miers mois de sa vie, bé­bé ap­pré­cie les jouets qui sau­ront cap­ter son at­ten­tion et être agréable au tou­cher. Un mo­bile co­lo­ré et jouant une douce mu­sique se­ra jo­li sus­pen­du au-des­sus de son lit et le fe­ra sou­rire à coup sûr lors­qu’il se ré­veille­ra, en plus de fa­vo­ri­ser son som­meil à l’heure du cou­cher. Un pre­mier dou­dou, qu’il s’agisse d’une cou­ver­ture de bé­bé ou d’un tou­tou peu rem­bour­ré, le char­me­ra sans doute aus­si et l’ac­com­pa­gne­ra tant dans ses nuits qu’au mo­ment de la sieste. Même si bé­bé est en­core tout pe­tit, cer­tains autres jouets qu’il peut da­van­tage ma­ni­pu­ler sont aus­si de bonnes op­tions. Les ho­chets lé­gers et les pou­pées molles de chif­fon l’amu­se­ront, mais il im­porte de choi­sir des jouets mous, avec les­quels bé­bé ne pour­ra pas se bles­ser mal­gré ses gestes qui sont en­core bien désor­don­nés.

C’est vers l’âge de 4 mois que la mo­tri­ci­té fine de votre pou­pon com­mence à se dé­ve­lop­per. À cet âge, les jouets qui ga­gne­ront sa pré­fé­rence se­ront ceux qu’il peut fa­ci­le­ment sai­sir dans ses pe­tites mains et qui pro­duisent des bruits. C’est donc l’âge tout in­di­qué pour jouer avec des jouets qui pré­sentent des tex­tures va­riées et des sons di­vers tels que les ta­pis d’éveil, ou en­core des jouets pour le bain.

JOUETS POUR BÉ­BÉ ENTRE 6 ET 12 MOIS

C’est à par­tir de l’âge de 6 mois que l’on dé­note chez bé­bé la plus im­por­tante évo­lu­tion de ses ca­pa­ci­tés. En ef­fet, bé­bé qui pas­sait jus­qu’ici toutes ses jour­nées sur le dos se­ra sous peu ca­pable de se re­tour­ner, de ram­per, de mar­cher à quatre pattes… et de mar­cher avant que vous ne vous en soyez ren­du compte! Il com­mence éga­le­ment à par­ler et à man­ger, tant de nou­velles ha­bi­le­tés que vous pou­vez en­cou­ra­ger et sti­mu­ler par le jeu. Voi­ci donc quelques trucs qui vous ai­de­ront à faire son bon­heur au cours de cette pé­riode de grands chan­ge­ments :

• Entre 6 mois et un an, bé­bé ap­pré­cie­ra par­ti­cu­liè­re­ment la ma­ni­pu­la­tion de jouets de dif­fé­rentes formes et couleurs.

• Du­rant cette même pé­riode, il com­mence à être à même de bien in­ter­agir avec les membres de son en­tou­rage et les jouets qui peuvent bou­ger. Tout ce qui res­semble à un jeu de « cou­cous » est donc bien­ve­nu et sau­ra faire ri­go­ler bé­bé.

• Vers l’âge de 10 mois com­mence la vé­ri­table phase ex­plo­ra­toire de l’en­fant en ce qui a trait à son mi­lieu de vie. Vous le trou­ve­rez donc vrai­sem­bla­ble­ment en

train de vi­der vos ar­moires de leur conte­nu si celles-ci ne sont pas fer­mées à son épreuve. Les jeux com­por­tant des ob­jets à mettre dans une boîte ou un conte­nant fe­ront donc aus­si son bon­heur.

• C’est en ap­pro­chant son pre­mier an­ni­ver­saire que bé­bé sau­ra, pour la pre­mière fois, ap­pré­cier les livres. Bien en­ten­du, il n’est pas en­core à même de sai­sir le sens de l’his­toire, mais si vous por­tez votre choix sur des livres aux images co­lo­rées et que vous lui li­sez l’his­toire en lui poin­tant des élé­ments des images et en for­çant l’in­to­na­tion de votre voix, vous sau­rez cap­ter son at­ten­tion.

JOUETS POUR BÉ­BÉ ENTRE 1 ET 2 ANS

L’âge où bé­bé est ca­pable de se mettre à cou­rir dans les cou­loirs coïn­cide avec l’époque où il af­fec­tionne les jeux sa­lis­sants et co­lo­rés tels que la glaise, la pein­ture aux doigts ou la pâte à mo­de­ler. Toutes ces op­tions fe­ront donc son grand plai­sir et le vôtre, puisque ce sont des jeux que vous pou­vez pra­ti­quer avec lui. Pen­sez tou­te­fois à pré­voir le coup en amé­na­geant votre es­pace, par exemple en pla­çant une im­mense nappe de plas­tique sur le plan­cher ou en pri­vi­lé­giant la table du sous­sol à celle de votre salle à man­ger. Votre plai­sir n’en se­ra que plus grand, et les dé­gâts li­mi­tés!

Cer­tains jeux vi­sant à ai­der bé­bé à dé­ve­lop­per sa mo­tri­ci­té fine et sa conscience spa­tiale sont éga­le­ment à re­com­man­der pour les en­fants de cette tranche d’âge. Les ob­jets co­lo­rés à clas­ser ou ali­gner de même que les jeux de blocs à em­pi­ler per­met­tront à bé­bé de dé­ve­lop­per plu­sieurs ha­bi­le­tés, tout en dé­ve­lop­pant sa créa­ti­vi­té. Fi­na­le­ment, tou­jours entre l’âge d’un et deux ans, bé­bé s’amu­se­ra fol­le­ment avec les jouets qui lui per­mettent d’imi­ter vos gestes d’adulte. Té­lé­phone de plas­tique qui pro­duit sons et lu­mières, en­semble de cas­se­roles ou ins­tru­ments de mu­sique lui per­met­tront de re­pro­duire vos gestes. Lorsque l’on songe un ins­tant que bé­bé ap­prend ma­jo­ri­tai­re­ment en vous imi­tant, on constate que ces jeux et jouets, par­fois bien bruyants se­lon les pa­rents, ap­portent leur lot de bien­faits!

JOUETS MAI­SON, ÉCHANGES ET RO­TA­TION DES JOUETS

Si, bien sûr, les ma­ga­sins dé­bordent d’idées ca­deaux pour vos tout-pe­tits, d’autres op­tions s’offrent à vous que de rem­plir la salle de jeux de jouets neufs.

Jouets mai­son : entre l’âge de 0 et 3 ans, bé­bé s’amuse avec de nom­breux jouets qui peuvent être rem­pla­cés par des ob­jets que l’on re­trouve dans la mai­son. Les tam­bou­rins et ins­tru­ments de mu­sique pour les tout­pe­tits peuvent très bien, par exemple, être rem­pla­cés par des plats de plas­tique et une cuillère de bois. Bé­bé s’amu­se­ra tout au­tant de cette op­tion à prix tout doux qu’avec le tam­bou­rin que vous au­riez pu vous pro­cu­rer dans les ma­ga­sins de jouets.

Échanges de jouets : si vous avez des amies, des soeurs ou des cou­sines dont les en­fants sont proches des vôtres en âge, il est pos­sible de re­fi­ler les jouets des plus vieux aux plus jeunes. En ef­fet, comme les goûts de bé­bé en ma­tière de jouets évo­luent très ra­pi­de­ment entre sa nais­sance et l’âge de 2 ou 3 ans, in­utile de mul­ti­plier les achats si, dans votre en­tou­rage, un ré­seau de jouets de bé­bé peut être or­ga­ni­sé.

Ro­ta­tion des jouets : mal­gré le dé­sir de cer­tains pa­rents de li­mi­ter les achats au rayon des jouets de bé­bé, les membres de la fa­mille (sur­tout les grands-pa­rents) ont sou­vent ten­dance à en­se­ve­lir bé­bé sous les ca­deaux. Afin de per­mettre à bé­bé d’avoir ré­gu­liè­re­ment de nou­veaux jouets pour s’amu­ser, pour­quoi ne pas gar­der quel­que­suns des jouets re­çus à Noël ou à l’oc­ca­sion de son an­ni­ver­saire dans un pla­card? Vous pour­rez ain­si en sor­tir à dif­fé­rents mo­ments, lors de jour­nées plu­vieuses ou lorsque bé­bé est de mau­vaise hu­meur. Il au­ra ain­si des sur­prises ré­gu­liè­re­ment plu­tôt que de re­ce­voir deux fois par an­née des mon­tagnes de jouets dans les­quels il ne se re­trou­ve­ra plus. M&M

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.