Conseils pour la culture en pots

Mon Jardin et Potager - - Trucs De Jardinage -

Avan­tages: Peu d’en­tre­tien (pas de désher­bage, entre autres).

Pour dé­bu­ter: Com­men­cer à pe­tite échelle, près de la mai­son, sur le bal­con ou la ter­rasse.

Le conte­nant: Beau­coup d’er­reurs sont faites quant au choix du bon conte­nant. On peut tout culti­ver en pots, des fines herbes à l’arbre frui­tier. Il faut seule­ment don­ner l’es­pace né­ces­saire. Par exemple, un plant de to­mates re­quiert un pot de 15 gal­lons (60 litres) au mi­ni­mum pour bien dé­ve­lop­per son sys­tème ra­ci­naire et ne man­quer de rien. À l’in­verse, mettre 7 à 10 va­rié­tés de fines herbes dans une jar­di­nière peu pro­fonde, comme il s’en offre sou­vent en centre de jar­din, c’est ir­réa­liste. En jar­di­nière, on pré­co­nise une ou deux va­rié­tés seule­ment.

Le ter­reau: Il s’agit du garde-man­ger des plantes et il ne faut pas le né­gli­ger si­non le plant man­que­ra cruel­le­ment de nu­tri­ments. On choi­sit de su­per beaux pots, mais on a aus­si tout in­té­rêt à in­ves­tir dans le ter­reau. Puis, il faut amen­der la terre avec du com­post bio­lo­gique pour po­ta­ger.

L’en­grais: Comme il y a moins d’es­pace pour le plant qu’au sol, ce­lui-ci est plus exi­geant. Il fau­dra donc don­ner des sup­plé­ments, entre autres pour le concombre, l’au­ber­gine, la to­mate, la lai­tue, le ha­ri­cot, la ca­rotte… On parle d’en­vi­ron deux fois dans la sai­son, à la plan­ta­tion et six se­maines plus tard. Les en­grais Myke cer­ti­fiés bio­lo­giques sont de très bonne qua­li­té, complets, abor­dables (en­vi­ron 10 $ pour deux ki­los) et fa­ciles à uti­li­ser (on n’a qu’à sau­pou­drer de gra­nules). Il existe une pa­no­plie d’autres for­mules, le mieux est de de­man­der conseil.

La sé­lec­tion: To­mates, cour­gettes, concombres, fines herbes, fleurs co­mes­tibles, ce­rises de terre. At­ten­tion: on choi­si­ra nos plants en jar­di­ne­rie courts, tra­pus et bien verts. Quand on trans­plante, la règle d’or est d’en­le­ver les fleurs et les fruits pour que la plante concentre toutes ses éner­gies sur le développement de ses ra­cines.

À dé­cou­vrir: Les pe­tits fruits, les épi­nards de Nou­velle-Zé­lande (plus cro­quants, ils montent aus­si moins en graine), le ba­si­lic thaï, la ver­veine ci­tron, la ci­bou­lette à l’ail, le to­pi­nam­bour ou le kale.

Ar­ro­sage: C’est un in­con­vé­nient de la culture en pots, ça de­mande un ar­ro­sage plus fré­quent que la culture en pleine terre. On pré­fé­re­ra donc un paillis de co­co, de la paille ou des feuilles sé­chées pour frei­ner l’éva­po­ra­tion de l’eau. Uti­li­ser des pots à ré­serve d’eau est une belle al­ter­na­tive éga­le­ment.

À re­te­nir: • Il n’y a ja­mais trop de gros pots. Au pire, il y a de l’es­pace in­uti­li­sé. • Pen­sez à l’en­vi­ron­ne­ment de la plante au mo­ment de faire des as­sem­blages en pots. Il ne faut pas qu’un plant fasse de l’om­brage aux autres.

Les fleurs d’au­ber­gine sont si belles, et leurs fruits donnent de dé­li­cieuses mous­sa­kas. Un deux pour un. Ci­trouilles, courges, ha­ri­cots, faites grim­per vos plans sur les clô­tures pour maxi­mi­ser l’es­pace de culture.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.