On parle de « froid si­bé­rien ». Fait-il tou­jours froid en Si­bé­rie ?

Mon Quotidien - - La Question -

Sai­son. « L’hi­ver, oui, il fait très froid en Si­bé­rie. Cette ré­gion russe est très vaste, et le cli­mat va­rie d’un en­droit à un autre. Mais, l’hi­ver, c’est l’une des ré­gions les plus froides de la pla­nète. C’est en par­tie lié au fait qu’à cette sai­son, les zones si­tuées le plus au Nord sont pri­vées de so­leil et ne sont donc pas “chauf­fées”. En plus, en Si­bé­rie, de nom­breux ter­ri­toires res­tent gla­cés une bonne par­tie de l’an­née : l’éner­gie du So­leil est donc ré­flé­chie (ren­voyée) vers l’es­pace, et cette zone reste ex­trê­me­ment froide. »

– 60 ° C. « L’hi­ver, sou­vent, les tem­pé­ra­tures des­cendent jus­qu’à – 30 °C et sont né­ga­tives toute la jour­née. Dans cer­tains en­droits, comme en Si­bé­rie orien­tale, elles at­teignent par­fois – 60 ° C ! La ville de Ver­khoïansk est d’ailleurs connue pour être l’un des lieux les plus froids de l’hé­mi­sphère Nord. En fé­vrier 1982, une tem­pé­ra­ture re­cord de – 67,8 °C y a été re­le­vée. »

Été. « Ce­pen­dant, avoir chaud en Si­bé­rie l’été n’est pas ex­cep­tion­nel. Il n’est pas rare d’y me­su­rer des tem­pé­ra­tures de 30 °C ou plus. C’est pour cette rai­son que la Si­bé­rie est l’une des zones du monde où l’am­pli­tude ther­mique est la plus grande : jus­qu’à 100 °C d’écart ! »

Ré­chauf­fe­ment. « Pour au­tant, une tem­pé­ra­ture de 38 °C à Ver­khoïansk est in­ha­bi­tuelle. Mais, avec le ré­chauf­fe­ment du cli­mat, les épi­sodes de cha­leur risquent d’être de plus en plus fré­quents. Comme il y a moins de zones gla­cées, les tem­pé­ra­tures grimpent. »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.