ILS FORMENT UNE CHAÎNE HU­MAINE DE­VANT L’ÉCOLE LE TOUR­NE­SOL

Nord Info - - ACTUALITÉS D’ICI - CH­RIS­TIAN AS­SE­LIN

Plus d’une cen­taine de pa­rents, en­fants et en­sei­gnants ont ré­pon­du à l’ap­pel lan­cé par le col­lec­tif Je pro­tège mon école pu­blic, et réa­li­sé, lun­di avant le dé­but des classes, une chaîne hu­maine de­vant l’école Le Tour­ne­sol, de Lor­raine. Ils vou­laient ain­si contes­ter les com­pres­sions bud­gé­taires im­po­sées aux com­mis­sions sco­laires par le gou­ver­ne­ment Couillard.

«Je suis une ma­man bé­né­vole qui s’im­plique toutes les se­maines à l’école de­puis main­te­nant sept ans, a men­tion­né Ca­the­rine Le­chas­seur, l’une des par­ti­ci­pantes à cette mo­bi­li­sa­tion à Lor­raine, et, en rai­son du conflit et des com­pres­sions, j’ai pu consta­ter un chan­ge­ment en­vers les élèves au ni­veau des ser­vices, des ac­ti­vi­tés, des sor­ties et de la ré­cu­pé­ra­tion. Je trouve aber­rant de faire payer les élèves!»

Mme Le­vas­seur a ajou­té être re­con­nais­sante en­vers la Fon­da­tion l’Hé­ri­tage qui, de­puis 1995, joue un rôle ac­tif au sein de l’école le Tour­ne­sol, en sou­te­nant no­tam­ment fi­nan­ciè­re­ment di­vers pro­jets sco­laires et pa­ra­sco­laires.

«Nous sommes très chan­ceux de pou­voir comp­ter sur cette fon­da­tion qui sup­porte tous les pro­jets de classe, les spé­cia­listes ou toutes autres dé­penses né­ces­saires au bon fonc­tion­ne­ment de l’école, tels que l’achat de ta­bleaux élec­tro­niques in­ter­ac­tifs, d’équi­pe­ments spor­tifs et autres ac­ti­vi­tés in­ternes.»

JE PRO­TÈGE MON ÉCOLE PU­BLIQUE

Lun­di, il s’agis­sait dé­jà de la 5e ma­ni­fes­ta­tion de type «chaîne hu­maine», à la­quelle étaient conviés pa­rents, en­fants et en­sei­gnants, par les ini­tia­teurs du mou­ve­ment Je pro­tège mon école pu­blique. Ceux-ci es­timent à plus de 20 000, le nombre de per­sonnes qui, de­vant près de 300 écoles, à la même heure, se sont te­nues par la main en guise d’ap­pui aux en­sei­gnants.

«Mal­gré cette mo­bi­li­sa­tion his­to­rique qui mo­bi­lise les pa­rents et ac­teurs du mi­lieu de l’édu­ca­tion aux quatre coins de la pro­vince, écrit-on tou­te­fois sur la page Fa­ce­book de Je pro­tège mon école pu­blique, le mi­nistre Fran­çois Blais et le gou­ver­ne­ment de Phi­lippe Couillard re­fusent de vi­si­ter les écoles et de par­ler aux pro­fes­sion­nels pour consta­ter l’im­pact des cou­pures dans nos écoles pu­bliques.»

Le jour­nal a aus­si lan­cé une perche au mi­nistre de l’Édu­ca­tion, Fran­çois Blais, l’in­vi­tant à ré­pondre à nos ques­tions. Au mo­ment d’écrire ces lignes, cette de­mande était tou­te­fois de­meu­rée lettre morte.

Une 6e ma­ni­fes­ta­tion se tien­dra le 20 no­vembre pro­chain, de 12 h à 13 h, de­vant l’As­sem­blée na­tio­nale à Qué­bec, cette fois, à l’oc­ca­sion d’une mo­bi­li­sa­tion pa­ci­fique or­ga­ni­sée conjoin­te­ment par le mou­ve­ment Je pro­tège mon école pu­blique (JPMEP), la Coa­li­tion des pa­rents pour l’école pu­blique (CPEP) et la Coa­li­tion des pa­rents d’en­fants à be­soins par­ti­cu­liers (CPEBP). Tous sont in­vi­tés à y as­sis­ter.

Plus d’une cen­taine de pa­rents, en­fants et en­sei­gnants ont réa­li­sé une chaîne hu­maine de­vant l’école Le Tour­ne­sol, de Lor­raine, lun­di.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.