MA­RIE-JADE OR­GA­NISE UNE VI­GILE

Nord Info - - LA UNE - CH­RIS­TIAN AS­SE­LIN

Dans le cadre d’un pro­jet sco­laire, la Bois­brian­naise Ma­rie-Jade Mar­cil, étu­diante en 5e se­con­daire à l’école se­con­daire Rive-Nord, a eu l’idée d’or­ga­ni­ser une vi­gile afin de té­moi­gner sa so­li­da­ri­té en­vers le peuple sy­rien. Mar­di, en com­pa­gnie de membres de sa fa­mille et de quelques amis, elle a donc me­né une marche sym­bo­lique, bou­gies à la main.

Par­ti de l’église Sainte-Fran­çoi­seCa­bri­ni à Ro­se­mère, le groupe a em­prun­té le che­min de la Grande-Côte sur quelques ki­lo­mètres avant de re­ve­nir vers ce lieu sa­cré pour prendre part à une séance de prière et en­tendre des chants li­tur­giques.

«C’est un temps de ré­flexion et c’est pour tout le monde. Que vous soyez ca­tho­lique, mu­sul­man ou athée comme moi, rien ne vous em­pêche d’y croire et de sup­por­ter ce peuple», écri­vait la jeune fille sur sa page Fa­ce­book, quelques jours avant l’évé­ne­ment. Une qua­ran­taine de per­sonnes ont fi­na­le­ment ré­pon­du à son in­vi­ta­tion.

«Je trou­vais im­por­tant de m’im­pli­quer, a men­tion­né Ma­rie-Jade lorsque jointe par té­lé­phone. Mon but, a-t-elle pour­sui­vi, est de sen­si­bi­li­ser la po­pu­la­tion à ce que vit ce peuple en di­mi­nuant les pré­ju­gés re­li­gieux no­tam­ment. Nous avons beau­coup de mé­con­nais­sance face au peuple sy­rien.»

DÉ­VE­LOP­PE­MENT ET PAIX

C’est en marge d’une cam­pagne ima­gi­née par l’or­ga­nisme Ca­ri­tas In­ter­na­tio­na­lis, dont fait par­tie Dé­ve­lop­pe­ment et Paix, et in­ti­tu­lée «Sy­rie: la paix est pos­sible» que Ma­rie-Jade s’est lan­cée dans cette aven­ture.

L’étu­diante est bien au fait de la si­tua­tion qui pré­vaut en Sy­rie de­puis qu’une guerre ci­vile y a écla­té en 2011. Ce n’est tou­te­fois qu’à la suite des at­ten­tats sur­ve­nus en no­vembre 2015, à Pa­ris, en France, qu’elle a vé­ri­ta­ble­ment com­men­cé à s’in­té­res­ser aux actes ter­ro­ristes per­pé­trés à l’étran­ger.

«Ces at­ten­tats m’ont énor­mé­ment tou­chée. J’ai vou­lu im­mé­dia­te­ment en ap­prendre da­van­tage», a-t-elle in­di­qué, re­mer­ciant pour son aide l’en­sei­gnante et su­per­vi­seure de son pro­jet, Cé­line Blais.

«La pa­roisse Saint-Luc m’a aus­si beau­coup ai­dée. Ca­role Des­su­reault, entre autres», a ajou­té Ma­rie-Jade qui sou­hai­te­rait évi­dem­ment voir le Ca­na­da ac­cueillir en­core plus de ré­fu­giés sy­riens.

De­puis no­vembre 2015, ils sont tout de même plus de 25 000 à avoir pris la route du Ca­na­da. Le pays, par la bouche de son pre­mier mi­nistre, Jus­tin Tru­deau, s’est par ailleurs en­ga­gé à ver­ser près de un mil­liard de dol­lars au titre de l’as­sis­tance hu­ma­ni­taire et de l’aide au dé­ve­lop­pe­ment et à la sécurité.

Sou­li­gnons que l’on es­time à 500 000 le nombre de per­sonnes dé­cé­dées de­puis le dé­but de ce conflit ar­mé. Cinq à six mil­lions de Sy­riens ont en outre choi­si de fuir le pays.

Pour plus d’in­for­ma­tion sur la cam­pagne pour la paix en Sy­rie ou sur l’une ou l’autre de ces ac­ti­vi­tés, il suf­fit de vi­si­ter le [devp.org/sy­rie].

Photo Syl­vain Cha­rest

Ma­rie-Jade Mar­cil, une étu­diante de 16 ans de l’école se­con­daire Rive-Nord, a me­né la vi­gile qu’elle a or­ga­ni­sée pour dé­mon­trer son sou­tien au peuple sy­rien.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.