MADELEINE LE­DUC EST FIÈRE DU TRA­VAIL AC­COM­PLI

Nord Info - - LA UNE - GE­NE­VIÈVE BLAIS

Fière des réa­li­sa­tions ac­com­plies à ce jour par le con­seil mu­ni­ci­pal, la mai­resse de Ro­se­mère, Madeleine Le­duc, en­tre­prend la der­nière étape de son man­dat avec op­ti­misme.

Élue à la mai­rie en 2012 et ré­élue avec toute son équipe en 2013, Mme Le­duc sa­lue le tra­vail qui a été ac­com­pli par les conseillers mu­ni­ci­paux et par les em­ployés de la Ville, au cours des der­nières an­nées.

SAINE GES­TION FI­NAN­CIÈRE DE LA VILLE

La mai­resse rap­pelle que la ré­vi­sion des bud­gets des dif­fé­rents ser­vices mu­ni­ci­paux s’est ra­pi­de­ment im­po­sée dans le ca­len­drier de tra­vail des élus.

En ef­fet, dès 2014, la Ville a dû ab­sor­ber des coupes en ce qui a trait au rem­bour­se­ment de la taxe pro­vin­ciale et a vu les quotes-parts à ver­ser pour les dif­fé­rents ser­vices su­pra­lo­caux être aug­men­tées.

Le con­seil mu­ni­ci­pal a alors en­tre­pris de pas­ser en re­vue les fi­nances de cha­cun des dé­par­te­ments de la Ville. Un son­dage et une consul­ta­tion pu­blique ont éga­le­ment été réa­li­sés afin de te­nir compte des prio­ri­tés des ci­toyens. Mme Le­duc re­con­naît que ces deux opé­ra­tions ont pous­sé les élus à prendre des dé­ci­sions dif­fi­ciles.

«La ges­tion fi­nan­cière, ça va tou­jours être une prio­ri­té, un dé­fi. Elle doit se faire en main­te­nant un équi­libre entre la ges­tion de la dette, le bas taux de taxes et nos in­ves­tis­se­ments en in­fra­struc­tures, le tout en res­pect des gé­né­ra­tions fu­tures», sou­tient-elle.

CHEF DE FILE EN EN­VI­RON­NE­MENT

Dé­ter­mi­née à de­meu­rer un exemple au cha­pitre de l’en­vi­ron­ne­ment, Ro­se­mère a ré­cem­ment ins­tau­ré la col­lecte des ma­tières or­ga­niques sur son ter­ri­toire. Cette me­sure s’ajoute à l’im­plan­ta­tion de po­li­tiques de sub­ven­tion pour l’ac­qui­si­tion d’équi­pe­ments à faible dé­bit et à la mo­di­fi­ca­tion de l’ho­raire de la col­lecte des dé­chets, qui se fait main­te­nant aux deux se­maines.

Madeleine Le­duc pré­cise que, pour la pro­chaine an­née, le dos­sier des égouts plu­viaux est prio­ri­taire. La construc­tion de la sta­tion de pom­page Co­ro­na, un pro­jet de 900 000 $, de­vrait per­mettre d’amé­lio­rer la si­tua­tion dans le Vieux-Ro­se­mère. La mai­resse men­tionne qu’il est éga­le­ment dans l’in­ten­tion du con­seil mu­ni­ci­pal de ré­gler la pro­blé­ma­tique dans le sec­teur du bou­le­vard Ro­land-Du­rand.

VIVRE ET GRAN­DIR À RO­SE­MÈRE

La fa­mille est au coeur des pré­oc­cu­pa­tions du con­seil mu­ni­ci­pal. De­puis 2013, plu­sieurs ac­tions ont été mises de l’avant afin de fa­vo­ri­ser la qua­li­té de vie des gens. «Nous sommes fiers d’avoir été ca­pables de main­te­nir pour les ci­toyens un ac­cès gra­tuit à nos ac­ti­vi­tés», sou­ligne Mme Le­duc.

Elle men­tionne qu’au cours du der­nier man­dat, les élus ont aus­si pro­cé­dé à la mise à jour de la po­li­tique fa­mi­liale afin d’y in­té­grer un vo­let pour les aî­nés, ont ins­tau­ré des me­sures pour les jeunes fa­milles et ont mis en place un pro­gramme de bourses pour les étu­diants.

Les élus planchent main­te­nant sur le pro­jet La Place des jeunes qui de­vrait voir le jour dans les pro­chains mois.

UNE VILLE À CA­RAC­TÈRE CHAM­PÊTRE

«Ro­se­mère, c’est une ville de vil­lé­gia­ture qui com­bine à la fois la ville et la cam­pagne», fait va­loir la mai­resse. Elle men­tionne d’ailleurs avec fier­té que la Ville a ob­te­nu l’an der­nier cinq fleurs d’ar­gent du pro­gramme Col­lec­ti­vi­tés en fleurs et un cin­quième Fleu­ron aux Fleu­rons du Qué­bec.

Pho­to Valérie Schmaltz

«Il fait bon vivre à Ro­se­mère», es­time la mai­resse Madeleine Le­duc.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.