IGA DAIGLE TOU­JOURS AUS­SI IM­PLI­QUÉ

Nord Info - - LA UNE - CH­RIS­TIAN ASSELIN

La fa­mille Daigle, pro­prié­taire des IGA Daigle de la ré­gion, ré­pond tou­jours pré­sente lors­qu’il s’agit de ve­nir en aide aux per­sonnes les plus dé­mu­nies de sa com­mu­nau­té. Luc Daigle en offre une fois de plus la preuve concrète, lui qui a ré­cem­ment ré­ité­ré son ap­pui à l’oc­ca­sion de la 22e édi­tion des Pa­niers d’épi­ce­rie po­pu­laires (PEP) qu’il com­man­di­te­ra gé­né­reu­se­ment.

«C’est notre fa­çon de re­don­ner aux fa­milles moins nan­ties de notre ré­gion, 0a-t-il ex­pli­qué. Grâce au PEP, ces fa­milles ont ain­si le pri­vi­lège, une fois par an­née, de se payer un peu de luxe. Bien sûr, la de­mande est là à l’an­née longue, mais elle est ex­trême lors­qu’ar­rive la pé­riode des Fêtes.»

C’est ain­si que chaque an­née à l’ap­proche de Noël, et ce, de­puis plus de 20 ans, Luc Daigle offre aux or­ga­nismes concer­nés de 3 000 $ à 5 000 $ en ra­bais de toutes sortes. La contri­bu­tion des IGA Daigle s’élève donc à quelque 100 000 $ de­puis la mise en place des PEP.

«Je leur vends tous les pro­duits au prix coû­tant. Je ne fais donc au­cune marge bé­né­fi­ciaire en plus de leur of­frir la li­vrai­son gra­tui­te­ment, di­rec­te­ment à par­tir de l’en­tre­pôt de So­beys.»

LA PAU­VRE­TÉ EST PAR­TOUT

On ne la voit pas né­ces­sai­re­ment lors­qu’on se promène dans les rues des dif­fé­rentes villes des Basses-Lau­ren­tides, mais la pau­vre­té est pré­sente à chaque coin de rue. Par­lez-en à Da­nielle Bi­lo­deau, di­rec­trice du Centre d’en­traide Thé­rèse-De Blainville. Chaque se­maine, celle-ci vient en aide à 80 per­sonnes dans le be­soin en leur don­nant des den­rées ali­men­taires.

«La pau­vre­té est dans toutes les mu­ni­ci­pa­li­tés, a-t-elle in­di­qué, mais Sain­teT­hé­rèse en est un centre né­vral­gique. Avec le PEP, on per­met à ces gens-là de choi­sir vrai­ment ce qu’ils veulent man­ger. On monte de toutes pièces une épi­ce­rie.»

L’an der­nier, 697 mé­nages, soit en­vi­ron 1 500 per­sonnes, ont pro­fi­té de leur PEP. Ces fa­milles se sont ins­crites en pas­sant par leur comp­toir ali­men­taire. Quatre sont im­pli­qués à part en­tière dans le PEP, soit la paroisse Sainte-Fa­mille à Blainville, Le Re­lais à Boisbriand, de même que les centres Re­gain de vie et d’En­traide bé­né­vole à Sainte-Thé­rèse.

«Quand Noël ar­rive, je suis brû­lée, mais mon coeur est rem­pli d’avoir pu ai­der!» a conclu Mme Bi­lo­deau.

En­tou­rant Luc Daigle et les pré­si­dents d’hon­neur, Serge et Pierre-Marc Lan­glois, on re­con­naît les per­sonnes res­pon­sables des or­ga­nismes com­mu­nau­taires im­pli­qués­dans les Pa­niers d’épi­ce­rie po­pu­laires et quelques bé­né­voles.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.