So­li­da­ri­té face aux me­naces

Vague de Van­da­lisme Page 3

Nouvelles Hochelaga-Maisonneuve - - LA UNE - CA­THE­RINE PA­QUETTE ca­the­rine.pa­quette@tc.tc

Com­mer­çants, po­li­ti­ciens et po­li­ciers ont tra­vaillé de concert la se­maine der­nière pour faire front com­mun contre les actes de van­da­lisme re­ven­di­qués par des tracts dis­tri­bués dans le mé­tro Pré­fon­taine. Les jeunes en­tre­pre­neurs des rues Sainte-Ca­the­rine Est et On­ta­rio, en­cou­ra­gés par leur clien­tèle, ont re­fu­sé de bais­ser les bras.

«Je me suis bien ha­bi­tué au nou­veau look», plai­sante Ch­ris­tian Si­mard, pro­prié­taire de la Bou­tique Elec­trik Kidz, quelques jours après avoir trou­vé sa vi­trine as­per­gée de pein­ture bleue. C’est même très drôle parce qu’on a des beaux com­men­taires. En plus, la thé­ma­tique de l’hi­ver pour notre col­lec­tion était les splash de cou­leurs sur les vê­te­ments.»

Entre le 26 et le 29 fé­vrier, six com­mer­çants ont trou­vé leur vi­trine pleine de graf­fi­tis, de pein­ture ou bri­sée par des mal­fai­teurs.

«C’est parce qu’on est en co­lère. Tan­nées de ces com­merces où ce qui est ven­du, au-de­là de la bouffe et du linge trop cher, c’est une vie bas­sée (sic) sur le tra­vail qui nous isole, nous en­nuie et nous as­ser­vit» pou­vait-on lire sur les tracts re­trou­vés à proxi­mi­té.

Ils s’en sont pris à la mau­vaise cible, se­lon M. Si­mard.

«On est des jeunes qui tra­vaillent tel­le­ment fort pour le quar­tier. On n’est pas du tout un em­blème de ca­pi­ta­lisme, on tra­vaille au ver­dis­se­ment, contre la pros­ti­tu­tion. On s’en­tend que Sainte-Ca­the­rine manque d’amour, mais on tra­vaille fort à la rendre plus belle», lance-t-il.

Sur­veillance

Le van­da­lisme a pous­sé Alexandre Ge­nest du bis­tro Les Af­fa­més, dont la vi­trine a été fra­cas­sée, à bien­tôt po­ser des ca­mé­ras de sur­veillance à l’ex­té­rieur.

«On a sou­vent eu d’autres mé­faits, comme des sa­pins vo­lés sur la ter­rasse, et des bacs de re­cy­clage vo­lés, les graf­fi­tis. C’est un peu pour tout ça en même temps, pour trou­ver les fau­tifs», ex­plique-t-il.

Le maire, Réal Mé­nard, a aus­si de­man­dé da­van­tage de sur­veillance po­li­cière dans le sec­teur et que les en­quêtes soient ac­cé­lé­rées pour re­trou­ver les cou­pables.

Es­prit de com­mu­nau­té

Le quar­tier a fait preuve de so­li­da­ri­té après l’ap­pel lan­cé par le di­rec­teur de la SDC, Jim­my Vi­gneux, qui de­man­dait à la po­pu­la­tion de fré­quen­ter quand même les com­merces.

«Il y a eu une belle ré­ponse, chez les com­mer­çants, les clients, l’ar­ron­dis­se­ment. On a été très heu­reux d’être au­tant en­cou­ra­gés. Une cliente est ve­nue nous voir pour pro­po­ser de faire du bé­né­vo­lat», fait sa­voir M. Ge­nest.

Le res­tau­rant le La­pin blanc a même of­fert des consom­ma­tions gra­tuites à ceux qui ap­por­taient une fac­ture du bis­tro Les Af­fa­més.

M. Mé­nard et le conseiller Eric Alan Cald­well ont par ailleurs sa­lué l’at­ti­tude po­si­tive des com­mer­çants et des clients lors du conseil d’ar­ron­dis­se­ment du 1er mars.

«Chez Elec­trik Kidz, ils n’ont ja­mais eu un ven­dre­di aus­si char­gé. Au ca­fé An­ti­dote, les clients res­taient mal­gré les vi­trines bri­sées, en signe de so­li­da­ri­té. C’est une des forces du quar­tier», sou­ligne M. Vi­gneux.

Se­lon lui, cet es­prit de com­mu­nau­té peut per­mettre d’ac­croître la sé­cu­ri­té sur les deux ar­tères.

«On fait des dé­marches pré­sen­te­ment avec l’ar­ron­dis­se­ment, les po­li­ciers et les or­ga­nismes com­mu­nau­taires. Mais sur­tout, on dit aux gens d’ou­vrir l’oeil», dit M. Vi­gneux.

Au Ser­vice de po­lice de la Ville de Mon­tréal (SPVM), seule­ment deux évé­ne­ments ont fait l’ob­jet de rap­ports of­fi­ciels. Il n’y a pas eu de re­cru­des­cence de van­da­lisme com­pa­ra­ti­ve­ment aux sta­tis­tiques de l’an­née der­nière se­lon la po­lice.

(Ca­the­rine Pa­quette/ TC Me­dia)

Ch­ris­tian Si­mard, pro­prié­taire de la bou­tique-ate­lier rap­pelle que les jeunes Elec­trik Kidz sur Sainte- Ca­the­rine com­mer­çants contri­buent Est, à re­vi­ta­li­ser l’ar­tère.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.