Ch­ris­to­pher Fio­la se couvre de mé­dailles

Cham­pion­nats du monde ju­niors de pa­ti­nage de vi­tesse sur longue piste

Nouvelles Hochelaga-Maisonneuve - - LA UNE - STEVE CARON steve.caron@tc.tc

Trois mé­dailles d’ar­gent et une sixième po­si­tion au clas­se­ment gé­né­ral. Le pa­ti­neur de vi­tesse sur longue piste, Ch­ris­to­pher Fio­la, pou­vait dif­fi­ci­le­ment de­man­der mieux pour conclure son pas­sage chez les ju­niors lors des ré­cents Cham­pion­nats du monde dis­pu­tés à Chang­chun, en Chine.

Deuxième au 500 mètres in­di­vi­duel, au 500 mètres du dé­part de groupe ain­si qu’à la pour­suite par équipe, l’ath­lète de l’ar­ron­dis­se­ment de Mer­cier – Ho­che­la­ga-Mai­son­neuve (MHM) a amé­lio­ré ses per­for­mances par rap­port aux Cham­pion­nats du monde ju­niors de l’an der­nier, en Po­logne.

«J’es­pé­rais de bons ré­sul­tats et je croyais en mes chances. Dans l’en­semble, je suis très content de ma com­pé­ti­tion», dit-il.

Der­nière étape de la sai­son, Cal­ga­ry. Le pa­ti­neur ten­te­ra alors de battre le re­cord du monde ju­nior (34,66 se­condes) au 500 mètres.

L’ob­jec­tif est am­bi­tieux. Ch­ris­to­pher n’a ja­mais fran­chi la barre des 35 se­condes.

«Ce se­rait su­per de ter­mi­ner la sai­son de cette fa­çon, avoue le pa­ti­neur. Je vais faire tout ce que je peux pour y ar­ri­ver et on ver­ra le ré­sul­tat fi­nal.»

La sai­son 2015-2016 a été fer­tile en émo­tions pour le jeune homme. Les ef­forts mis à l’en­traî­ne­ment et les longues heures en gym­nase ont rap­por­té leurs di­vi­dendes.

Dé­mé­na­ge­ment

Si les séances d’en­traî­ne­ment sont exi­geantes, à rai­son de 1 ou 2 fois par jour, du lun­di au sa­me­di, le pa­ti­neur ne s’en for­ma­lise pas trop.

«J’ai dé­mé­na­gé à Qué­bec pour pou­voir m’en­traî­ner à l’an­neau de glace Gaé­tan Bou­cher en com­pa­gnie des meilleurs de ma dis­ci­pline. Mon­tréal est la ville du pa­ti­nage de vi­tesse courte piste, alors que Qué­bec est celle du longue piste. J’ai beau­coup pro­gres­sé. Je ne re­grette pas ma dé­ci­sion, même si ça si­gni­fie être loin de ma fa­mille.»

«Après tout, Mon­tréal n’est qu’à quelques heures de voi­ture. Je re­viens aus­si sou­vent que je le peux», ajoute le spor­tif.

La pé­riode d’adap­ta­tion étant main­te­nant chose du pas­sé, Ch­ris­to­pher peut se concen­trer à l’at­teinte de ses ob­jec­tifs.

Jeux Olym­piques

Après Cal­ga­ry, le pa­ti­neur s’ac­cor­de­ra quelques se­maines de re­pos… avant de re­prendre l’en­traî­ne­ment à la mi-mai. Il sou­haite être plus que prêt pour la pro­chaine sai­son, alors qu’il pas­se­ra chez les se­niors.

Son ob­jec­tif est de se qua­li­fier pour par­ti­ci­per aux étapes de la Coupe du monde et de prendre de l’ex­pé­rience.

Les pro­chains Jeux olym­piques d’hi­ver au­ront lieu dans deux ans, à Pyeong­chang, en Co­rée du Sud, et le pa­ti­neur y pense dé­jà. Il est conscient que la route est en­core longue.

«Ça peut sem­bler loin, mais c’est aus­si très proche en même temps dans la vie d’un ath­lète, fait re­mar­quer Ch­ris­to­pher. Je dois tra­vailler fort pour conti­nuer de pro­gres­ser et amé­lio­rer mes ré­sul­tats afin de me clas­ser. Si ce n’est pas en 2018, ce pour­rait être en 2022. C’est mon rêve de par­ti­ci­per aux Olym­piques.»

A ce mo­ment-ci, dif­fi­cile de dire ce que l’ave­nir ré­serve au pa­ti­neur.

La pro­chaine an­née de com­pé­ti­tions se­ra im­por­tante. Il s’agi­ra d’un tout nou­veau ni­veau (se­nior) pour le jeune homme, qui de­vra mon­trer de quel bois il se chauffe pour faire sa place dans la cour des grands.

(Pho­to gra­cieu­se­té – Be­noit La­marche CNBG)

La tran­si­tion du pa­ti­nage de vi­tesse courte piste vers celle du longue piste

a été bé­né­fique à Ch­ris­to­pher Fio­la.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.