La CSDM laisse tom­ber l'école Ho­che­la­ga

Nouvelles Hochelaga-Maisonneuve - - LA UNE - CATHERINE PA­QUETTE catherine.pa­quette@tc.tc

ÉDU­CA­TION. Ni ré­no­va­tion ni re­cons­truc­tion n’au­ront lieu pour rou­vrir le bâ­ti­ment de l’école Ho­che­la­ga, rue Adam, qui est ron­gé par les moi­sis­sures. La Com­mis­sion sco­laire de Mon­tréal (CSDM), cons­ta­tant le peu d’en­fants à sco­la­ri­ser dans le quar­tier, compte tout sim­ple­ment se dé­par­tir de cette école.

La CSDM a dis­tri­bué une lettre aux pa­rents les ap­pe­lant à se pro­non­cer sur le sort de l’école Ho­che­la­ga lors d’une consul­ta­tion pu­blique, le 18 oc­tobre, afin d’en ré­vo­quer l’acte d’éta­blis­se­ment. Si l’avis des pa­rents est fa­vo­rable, l’éta­blis­se­ment sco­laire ces­se­ra d’exis­ter en juillet 2017.

Dé­mé­na­gée pour le mo­ment à l’école se­con­daire Louis-Riel, la clien­tèle de l’école Ho­che­la­ga pour­rait alors prendre place dans les toutes nou­velles classes de l’école Baril, dont le chan­tier pren­dra fin du­rant l’an­née sco­laire 20162017. Éga­le­ment fer­mée pour moi­sis­sures, l’école Baril est ac­tuel­le­ment en re­cons­truc­tion au coût de 14,5 M$ et pour­ra ac­cueillir 500 en­fants lorsque le chan­tier pren­dra fin.

Alors que les écoles de plu­sieurs quar­tiers mon­tréa­lais dé­bordent en rai­son d’une sur­po­pu­la­tion d’élèves, la CSDM as­sure que les classes de Ho­che­la­ga-Mai­son­neuve comptent suf­fi­sam­ment de places pour les fa­milles du quar­tier pour que l’idée de rou­vrir l’école Ho­che­la­ga soit abandonnée.

Se­lon les sta­tis­tiques pré­vi­sion­nelles de la CSDM, le quar­tier Ho­che­la­ga-Mai­son­neuve pas­se­ra de 1772 en­fants d’âge pri­maire en 2016 à 1859 en 2020, une aug­men­ta­tion de moins de 100 élèves. Les chiffres des pro­chaines an­nées nous montrent que nous n’avons pas be­soin de rou­vrir les trois écoles [fer­mées en rai­son de leur mau­vaise qualité de l’air]»

Bâ­TI­MENT EXCÉDENTAIRE

Une fois l’acte d’éta­blis­se­ment de l’école Ho­che­la­ga ré­vo­qué, le 3349, rue Adam comp­te­ra de son cô­té par­mi les bâ­ti­ments ex­cé­den­taires de la CSDM.

«On ne pré­voit pas vendre le bâ­ti­ment. On ne s’en dé­par­ti­ra pas comme ça. Si dans 10 ans on en a be­soin on ne veut pas se re­trou­ver le bec à l’eau», pré­cise la com­mis­saire sco­laire.

Le bâ­ti­ment se­rait tou­te­fois lais­sé à l’aban­don pour un mo­ment in­dé­ter­mi­né, puis­qu’il est in­ha­bi­table.

Des tra­vaux ne sont pas pré­vus pour le ré­no­ver, af­firme Mme Beau­det.

«C’est cer­tain que pour les tra­vaux, on prio­rise les bâ­ti­ments dans les­quels on a des élèves», ajoute la com­mis­saire.

La com­mis­sion sco­laire a dé­jà in­ves­ti 110 000 $ d’un mon­tant to­tal de 15 M$ né­ces­saires à la ré­ha­bi­li­ta­tion de l’école Ho­che­la­ga.

Un re­dé­cou­page des ter­ri­toires cou­verts par les écoles de Ho­che­la­ga-Mai­son­neuve au­ra éga­le­ment lieu dans les pro­chaines an­nées afin de ré­équi­li­brer le nombre d’en­fants par école, se­lon les po­pu­la­tions des dif­fé­rents sec­teurs. La consul­ta­tion pu­blique sur l’ave­nir de l’école Ho­che­la­ga au­ra lieu le 18 oc­tobre 2016 à comp­ter de 19h dans le gym­nase de l’école Ho­che­la­ga, sise au 3349, rue Adam.

(Pho­to TC Me­dia — Ar­chives)

L’école Ho­che­la­ga a fer­mé en 2012 en rai­son des moi­sis­sures.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.