Per­mis ani­ma­liers: 200 contra­ven­tions don­nées de­puis la mi-juillet

Nouvelles Hochelaga-Maisonneuve - - PETITES ANNONCES CLASSÉES - LAURENCE HOUDE-ROY

De­puis la créa­tion de la nou­velle bri­gade ca­nine à Montréal, à la mi-juillet, 200 contra­ven­tions ont été don­nées à des pro­prié­taires de chiens.

En tout, 86% de ces contra­ven­tions ont été don­nées parce que le pro­prié­taire n’avait pas de per­mis ani­ma­lier pour son chien et 14% parce que le chien n’était pas te­nu en laisse.

Cette nou­velle bri­gade, qui a la ca­pa­ci­té de se pro­me­ner à tra­vers les ar­ron­dis­se­ments et in­ter­ve­nir dans les sec­teurs plus pro­blé­ma­tiques, avait été créée en com­plé­ment des pa­trouilleurs d’ar­ron­dis­se­ment pour ser­rer la vis aux pro­prié­taires et s’as­su­rer que les règles soient bien connues.

Les pro­prié­taires de chiens – toutes races confon­dues – doivent te­nir leur ani­mal en laisse et pos­sé­der un per­mis, à Montréal. Des amendes de 250$ sont pré­vues pour les pro­prié­taires qui ne res­pec­te­raient pas ces exi­gences.

Avant la créa­tion de cette bri­gade, seule­ment 14 000 des 150 000 chiens sur le ter­ri­toire de la Ville de Montréal étaient en­re­gis­trés. C’est main­te­nant 25 000 chiens qui le sont.

Les re­quêtes pour ob­te­nir un per­mis ani­ma­lier ont ef­fec­ti­ve­ment aug­men­té de­puis la créa­tion de cette nou­velle bri­gade. En moyenne, Montréal re­çoit 300 de­mandes par jour de­puis la mi-juillet, alors que bon an mal an, la Ville avait l’ha­bi­tude de re­ce­voir entre 50 et 60 de­mandes par jour. Ce­ci re­pré­sente une aug­men­ta­tion de 25%, a af­fir­mé, le 3 août, Anie Sam­son, res­pon­sable de la sé­cu­ri­té pu­blique au co­mi­té exé­cu­tif de la Ville de Montréal.

Cette bri­gade avait été créée à l’ap­proche du nou­veau rè­gle­ment qui in­ter­di­ra les nou­veaux pit­bulls sur le ter­ri­toire de Montréal en sep­tembre. Mme Sam­son a af­fir­mé mer­cre­di que «leur pro­jet va très bien» et que ce nou­veau rè­gle­ment se­ra bien­tôt sou­mis au con­seil mu­ni­ci­pal. Il exi­ge­ra des pro­prié­taires ac­tuels de pit­bull que leur chien porte la mu­se­lière en pu­blic, qu’il soit sté­ri­li­sé et qu’il soit mi­cro­pu­cé (en plus de por­ter la laisse et d’être en­re­gis­tré).

Au­cun nou­veau pit­bull ne se­ra ac­cep­té sur le ter­ri­toire de Montréal. La Ville compte éga­le­ment mettre en place de me­sures pour s’as­su­rer de la confor­mi­té des amé­na­ge­ments des cours ar­rière de pro­prié­taires de chiens de type pit­bull et autres chiens dan­ge­reux pour ga­ran­tir la sé­cu­ri­té du voi­si­nage.

(Pho­to: TC Me­dia–Ar­chives)

200 contra­ven­tions ont été don­nées à des pro­prié­taires de chiens de­puis la mi-juillet.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.