La sé­cu­ri­té au­tour de l’école Ba­ril in­quiète

Nouvelles Hochelaga-Maisonneuve - - ACTUALITÉS - MA­RIE-PIER GA­GNÉ ma­rie-pier.gagne@tc.tc

SÉ­CU­RI­TÉ. À quelques mois de la ré­ou­ver­ture de l’école Ba­ril, les ré­si­dents du sec­teur s’in­quiètent de la vi­tesse dans les rues avoi­si­nantes et de la sé­cu­ri­té des en­fants qui la fré­quen­te­ront.

« Les gens roulent beau­coup plus vite que le 40 km/h qui est per­mis, ad­met un ci­toyen. Il fau­dra vrai­ment que les choses changent d’ici à l’ou­ver­ture de l’école. C’est plus que dan­ge­reux. »

Rap­pe­lons que l’école Ba­ril, si­tuée sur la rue Adam, avait été fer­mée en 2011, pour cause de mois­sis­sures. Les tra­vaux de dé­mo­li­tion avaient fi­na­le­ment dé­bu­tés en 2015 et de­vaient être ter­mi­nés pour l’an­née sco­laire qui vient tout juste de com­men­cer.

Tou­te­fois, se­lon les in­for­ma­tions ob­te­nues par le jour­nal, les portes se­ront fi­na­le­ment rou­vertes en jan­vier seule­ment.

« Les tra­vaux s’éter­nisent, la date de ré­ou­ver­ture est constam­ment re­mise et on di­rait qu’ils ne songent qu’à re­cons­truire le bâ­ti­ment, mais ne prennent pas en consi­dé­ra­tion la sé­cu­ri­té au­tour » , af­firme Ma­rion La­fleur, ré­si­dente de la rue de Cham­bly.

Se­lon les ci­toyens, la confi­gu­ra­tion des rues Cham­bly, Adam, Ayl­win et Bé­li­veau se­raient à re­voir.

« J’ai re­mar­qué der­niè­re­ment que des dos d’âne avaient été mis en place sur Ni­co­let, près d’Adam, sou­ligne Ca­ro­lane Poi­rier, une autre ré­si­dente du quar­tier. Ce se­rait peut- être une idée d’en mettre sur plus de rues avoi­si­nantes pour ra­len­tir la cir­cu­la­tion. »

ME­SURES D’APAI­SE­MENT

Des dé­marches au­raient dé­jà en­ta­mées par Pro­jet Mon­tréal, pour apai­ser la cir­cu­la­tion, no­tam­ment sur Adam.

« C’est une prio­ri­té de sé­cu­ri­ser les abords des écoles pri­maires et des parcs, sou­ligne Éric Alan Cald­well, conseiller du dis­trict d’Ho­che­la­ga. J’ai dé­jà de­man­dé aux ser­vices de l’ar­ron­dis­se­ment de se pen­cher sur les amé­na­ge­ments aux abords de la fu­ture école Ba­ril. »

Se­lon Éric Alan Cald­well, l’idéal se­rait de re­pen­ser en­tiè­re­ment la confi­gu­ra­tion des rues. « Des dos d’ânes ou des pan­neaux, c’est ef­fi­cace, mais je crois qu’il y a mieux que ce­la, ex­plique-t-il. Il fau­drait al­ler plus loin et mo­di­fier la géo­mé­trie de la rue, en in­té­grant des saillies de trot­toirs et des terre- pleins, par exemple. »

Les pro­blèmes de vi­tesse sur la rue Adam ne da­te­raient pas d’hier, se­lon les ci­toyens.

« Ce n’est pas nou­veau, mais je pense que la re­cons­truc­tion de l’école se­rait un bon mo­ment d’agir. Tant qu’à être dans les tra­vaux, aus­si bien ne pas faire les choses à moi­tié », es­time Ja­son Ca­ron, qui ha­bite sur Jo­liette.

(Pho­to TC Me­dia – Ar­chives)

L’école Ba­ril de­vrait rou­vrir ses portes en jan­vier pro­chain.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.