Em­plois: les pers­pec­tives s’amé­liorent dans l’Est

Nouvelles Hochelaga-Maisonneuve - - LA UNE - STEVE CA­RON steve.ca­ron@tc.tc

EM­PLOIS. Vivre et tra­vailler dans l’est de Mon­tréal c’est pos­sible. De nom­breux em­ployeurs sont pré­sen­te­ment à la re­cherche de main-d’oeuvre pour pour­voir divers postes, no­tam­ment dans les sec­teurs ma­nu­fac­tu­riers et des ser­vices.

Une dou­zaine d’em­ployeurs ont d’ailleurs pris part, le 8 sep­tembre der­nier, à la pre­mière « Fête du tra­vail » or­ga­ni­sée par le Car­re­four jeu­nesse-em­ploi (CJE) Ho­che­la­ga-Mai­son­neuve, en col­la­bo­ra­tion avec PME Mon­tréal Centre-Est, dans le but de re­cru­ter des can­di­dats.

Les en­tre­prises pré­sentes avaient une cin­quan­taine de postes à of­frir. La plu­part s’adres­sant à des gens ayant en poche un di­plôme d’études se­con­daires. Des em­plois bien ré­mu­né­rés et qui offrent des pos­si­bi­li­tés de car­rière à long terme, au­tant dans le sec­teur ma­nu­fac­tu­rier, ce­lui des ser­vices que dans le do­maine de la san­té ou en­core de l’ali­men­ta­tion.

Ma­chi­nistes, tailleurs, em­ployés d’une chaîne de mon­tage, opé­ra­teurs, ser­vice à la clien­tèle, les offres étaient di­ver­si­fiées.

Lors du pas­sage de TC Mé­dia, les dis­cus­sions al­laient bon train. Cer­tains em­ployeurs n’hé­si­taient pas à pas­ser des « en­tre­vues éclair » et à re­cueillir les cur­ri­cu­lum vi­tae d’éven­tuels can­di­dats.

« Notre ob­jec­tif était de fa­vo­ri­ser les ren­contres entre les em­ployeurs et les cher­cheurs d’em­ploi. Nous pou­vons dire mis­sion ac­com­plie », d’in­di­quer fiè­re­ment Anne St-Pierre, di­rec­trice du CJE Ho­che­la­ga-Mai­son­neuve, qui confirme dé­jà que l’évé­ne­ment se­ra de re­tour l’an pro­chain.

Pour Ma­ga­lie, qui est à la re­cherche d’un em­ploi, la for­mule est in­té­res­sante.

« J’aime le contact di­rect avec les gens. L’évé­ne­ment per­met de nous pré­sen­ter et de dis­cu­ter avec les em­ployeurs. Je pré­fère ça à l’en­voi d’un cour­riel. »

La jeune femme a fait une bonne im­pres­sion au­près des em­ployeurs. L’un d’entre eux sou­hai­tait même lui fixer un ren­dez-vous pour une en­tre­vue, dès la se­maine pro­chaine.

UN SEC­TEUR EN Dé­VE­LOP­PE­MENT

Les der­nières don­nées sur l’em­ploi sont en­cou­ra­geantes. À Mon­tréal, le taux de chô­mage a di­mi­nué de 1,3 % pour s’éta­blir à 9,7 %, alors qu’il était de 11 % en juin 2015.

Le nombre de Mon­tréa­lais à l’em­ploi a aug­men­té de près de 1 % (981 000 per­sonnes en em­ploi).

Des in­ter­ve­nants éco­no­miques de l’est de Mon­tréal n’hé­sitent pas à par­ler d’un nou­veau souffle sur le ter­ri­toire.

« Il y a des op­por­tu­ni­tés pour les tra­vailleurs dans tous les sec­teurs » , fait va­loir Ch­ris­tian Vaillan­court, conseiller aux en­tre­prises et aux in­di­vi­dus chez PME Mon­tréal Centre-Est.

Le sec­teur ma­nu­fac­tu­rier de l’Est et ses 21 000 em­plois de­meure un sec­teur phare.

Les grands axes rou­tiers, la proxi­mi­té du Port de Mon­tréal et les nom­breux ter­rains dis­po­nibles font en sorte que l’est de Mon­tréal est at­ti­rant pour les en­tre­prises à la re­cherche d’un en­droit pour s’éta­blir.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.