Pé­ti­tion pour l’amé­lio­ra­tion de la sécurité rou­tière

Nouvelles Hochelaga-Maisonneuve - - LA UNE - MA­RIE-PIER GA­GNé ma­rie-pier.gagne@tc.tc

Vi­tesse trop éle­vée et manque de si­gna­li­sa­tion, cer­taines ar­tères du quar­tier Ho­che­la­ga-Mai­son­neuve sont ju­gées dan­ge­reuses par les ci­toyens, ain­si que par les élus de Projet Mon­tréal.

Dans le cadre de leur cam­pagne «Vi­sion Zé­ro», Éric Al­lan Cald­well et Lau­rence La­vi­gneLa­londe sou­haitent in­ter­pel­ler l’ad­mi­nis­tra­tion Co­derre, afin qu’elle sé­cu­rise cer­taines ar­tères le plus ra­pi­de­ment pos­sible.

Les deux élus es­timent que des me­sures doivent être prises pour amé­lio­rer la sécurité des ci­toyens. Comme les ar­tères sont du res­sort de la ville- centre, ils comptent faire pres­sion pour faire avan­cer les choses.

«On trouve que ça ne va pas as­sez ra­pi­de­ment, ex­plique M. Cald­well, conseiller dans Ho­che­la­ga. C’est un beau projet «Vi­sion Zé­ro», mais il faut que des me­sures concrètes soient mises en ap­pli­ca­tion.»

De­puis quelques se­maines, les deux élus ren­contrent des ci­toyens, à dif­fé­rentes in­ter­sec­tions, pour re­cueillir leurs com­men­taires.

«On veut sa­voir ce que les gens pensent, comment ils per­çoivent la sécurité à ces en­droits et on leur fait si­gner une pé­ti­tion, qui pour­ra en­suite être re­mise à l’ad­mi­nis­tra­tion Co­derre pour que des chan­ge­ments soient ap­por­tés plus ra­pi­de­ment » , men­tionne Éric Al­lan Cald­well, conseiller du dis­trict d’Ho­che­la­ga.

éCOLE VISéE

La den­si­té et la vi­tesse de la cir­cu­la­tion à proxi­mi­té de l’école Notre-Dame- deL’As­somp­tion, près de l’in­ter­sec­tion des rues Ho­che­la­ga et Dar­ling, ont pous­sé les deux élus à se rendre sur place au cours de la pre­mière se­maine d’oc­tobre.

«On nous a sou­vent par­lé du fait que les gens sont in­quiets lors­qu’ils tra­versent la rue Ho­che­la­ga, men­tionne le conseiller Cald­well. Je crois que c’est évident qu’il faut agir à cet en­droit, pour pro­té­ger la sécurité des ré­si­dents du voi­si­nage et en par­ti­cu­lier celle des éco­liers.»

« L’in­ter­sec­tion Ho­che­la­ga et Dar­ling est l’une des pires dans le quar­tier. Ça fait plu­sieurs an­nées qu’on at­tend des chan­ge­ments. Si c’est im­pos­sible de mo­di­fier la li­mite de vi­tesse, il fau­drait au mi­ni­mum ins­tal­ler des pan­neaux d’ar­rêt.»

Ri­chard Per­ron, ré­sident de la rue Saint-Ger­main.

La vi­tesse per­mise étant ac­tuel­le­ment fixée à 50 km/h sur Ho­che­la­ga, le conseiller de Projet Mon­tréal es­time que la ville-centre de­vrait son­ger à la ré­duire à 40 km/h, et de la faire pas­ser à 30 km/h en zone sco­laire.

«En fait, il fau­drait que la vi­tesse per­mise sur tout le ré­seau ar­té­riel de l’ar­ron­dis­se­ment soit li­mi­tée à 40 km/h, comme c’est le cas entre autres dans Ou­tre­mont», sou­ligne Éric Al­lan Cald­well.

Des ci­toyens ren­con­trés par TC Me­dia ont abon­dé dans le même sens.

«C’est dan­ge­reux pour les jeunes qui fré­quentent l’école, conti­nue une mère de fa­mille qui a sou­hai­té gar­der l’ano­ny­mat. Les voi­tures passent très vite, c’est in­quié­tant pour la sécurité des en­fants.»

(Photo gra­cieu­se­té)

Éric Al­lan Cald­well et Lau­rence La­vigne-La­londe ren­contrent des ci­toyens, à dif­fé­rentes in­ter­sec­tions, pour re­cueillir leurs com­men­taires.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.