Des ci­toyens se mo­bi­lisent pour l’école Ho­che­la­ga

Nouvelles Hochelaga-Maisonneuve - - LA UNE - MA­RIE-PIER GA­GNÉ ma­rie-pier.gagne@tc.tc

Près de 200 pa­rents ont re­mis une pé­ti­tion à la Com­mis­sion sco­laire de Mon­tréal (CSDM), dans l’es­poir de sau­ver l’école Ho­che­la­ga, dont le bâ­ti­ment est ron­gé par la moi­sis­sure.

Consta­tant le peu d’en­fants à sco­la­ri­ser dans le quar­tier, la CSDM compte sim­ple­ment lais­ser tom­ber le bâ­ti­ment qui abrite l’école, au déses­poir de nom­breux pa­rents. Ni ré­no­va­tion, ni re­cons­truc­tion ne sont pré­vus pour l’ins­tant.

Une consul­ta­tion pu­blique a eu lieu le 18 oc­tobre, afin de per­mettre aux pa­rents de se pro­non­cer sur le sort de l’école de quar­tier.

« Je n’ai pas sen­ti la CSDM très ou­verte, sou­ligne Ma­riève La­for­tune, dont l’un des en­fants fré­quente l’école. J’ai re­mis la pé­ti­tion, mais leur idée semble bien ar­rê­tée. »

La com­mis­sion sco­laire sou­haite en fait ré­vo­quer l’acte d’éta­blis­se­ment.

Se­lon les voeux de la CSDM, la clien­tèle de l’école Ho­che­la­ga, pour l’ins­tant dé­mé­na­gée à l’école Édouard-Mont­pe­tit, pren­drait place dans les toutes nou­velles classes de l’école Ba­ril, si­tuée sur la rue Adam.

L’école Ba­ril, dont le chan­tier pren­dra fin cet hi­ver, est ac­tuel­le­ment en re­cons­truc­tion au coût de 14,5 M $ et à terme, pour­ra ac­cueillir 500 en­fants.

SAU­VER L’EN­TI­TÉ

De leur cô­té, les si­gna­taires de la pé­ti­tion sou­haitent avant tout sau­ver l’en­ti­té de l’école, avant le bâ­ti­ment lui-même.

« L’école Ho­che­la­ga offre un vo­let spor­tif unique qu’on ne veut pas perdre, ex­plique Mme La­for­tune. Ce pro­jet sport fa­vo­rise la per­sé­vé­rance sco­laire en ren­for­çant l’en­ga­ge­ment et l’ef­fort, dans un quar­tier de Mon­tréal où le taux de dé­cro­chage est im­por­tant. »

Se­lon les pa­rents, fer­mer l’école Ho­che­la­ga di­mi­nue­rait l’offre sco­laire du quar­tier.

« Un pro­jet spé­cial comme ce­lui- ci pour­rait at­ti­rer les élèves de quar­tiers mi­toyens dont les écoles dé­bordent », conti­nue la mère de fa­mille.

Les pa­rents ont donc pro­po­sé à la CSDM une co­ha­bi­ta­tion longue du­rée à l’in­té­rieur de la

On pour­rait dif­fi­ci­le­ment se battre au mi­nis­tère de l’édu­ca­tion pour ob­te­nir de l’ar­gent pour re­cons­truire l’école Ho­che­la­ga, alors que les chiffres ne jus­ti­fient pas cette nou­velle école.» Diane Beau­det, com­mis­saire sco­laire d’Ho­che­la­ga-Mai­son­neuve.

nou­velle bâ­tisse de l’école Ba­ril, « jus­qu’à ce qu’il soit ju­gé né­ces­saire et pos­sible de ré­in­té­grer la bâ­tisse Ho­che­la­ga ».

« On est d’ac­cord pour être ju­me­lés à Ba­ril, mais seule­ment pour le temps des tra­vaux, ajoute Ma­riève La­for­tune. On veut ré­cu­pé­rer notre école. »

PEU D’ÉLÈVES

Diane Beau­det, com­mis­saire sco­laire d’Ho­che­la­ga-Mai­son­neuve, a pour sa part te­nu à as­su­rer que les classes dis­po­nibles ac­tuel­le­ment comptent suf­fi­sam­ment de places pour tous les élèves du quar­tier.

« Les chiffres en pré­vi­sion des pro­chaines an­nées nous dé­montrent que nous n’avons pas be­soin de rou­vrir les trois écoles fer­mées en rai­son de leur mau­vaise qua­li­té de l’air. Je peux ce­pen­dant com­prendre la dé­cep­tion des pa­rents, af­firme la com­mis­saire sco­laire. C’est un dos­sier émo­tif. »

Mme Beau­det es­time tou­te­fois que l’es­sen­tiel a été fait dans ce dos­sier.

« Ça fait plu­sieurs an­nées que l’ob­jec­tif est de ra­me­ner les élèves d’Ho­che­la­ga dans le quar­tier. Ce se­ra fait. Je crois que pour ce­la, on peut crier vic­toire », conclut-elle.

(Pho­to TC Me­dia – Archives)

Ni ré­no­va­tion, ni re­cons­truc­tion ne sont pré­vus pour l’ins­tant à l’école Ho­che­la­ga, aux prises avec des pro­blèmes de moi­sis­sures.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.