Pôle logistique: les ci­toyens dé­çus de la «consul­ta­tion»

Nouvelles Hochelaga-Maisonneuve - - NEWS - STEVE CARON steve.caron@tc.tc

Près de 200 ci­toyens de l’ar­ron­dis­se­ment de Mer­cier – Ho­che­la­ga-Mai­son­neuve (MHM) ont pris part à la consul­ta­tion or­ga­ni­sée par le maire Ré­al Mé­nard re­la­ti­ve­ment au pro­jet de pôle logistique et sont re­par­tis avec da­van­tage de ques­tions que de ré­ponses.

La Ci­té de la logistique com­prend en­vi­ron 10 mil­lions de pieds car­rés de ter­rain à dé­ve­lop­per dans le sec­teur l’As­somp­tion Sud.

Le qua­dri­la­tère vi­sé est for­mé prin­ci­pa­le­ment de l’ave­nue Sou­li­gny (nord), du port de Montréal (sud), de l’au­to­route 25 (est) et de la gare de triage du Ca­na­dien Na­tio­nal (ouest), à proxi­mi­té de mi­lieux de vie ré­si­den­tiels.

L’ob­jec­tif est d’ac­cueillir des en­tre­prises de logistique à va­leur ajou­tée, soit qui en plus du trans­port de mar­chan­dises ef­fec­tue­ront des ac­ti­vi­tés d’em­bal­lage, d’as­sem­blage ou en­core d’en­tre­po­sage par exemple.

Après une pré­sen­ta­tion du pro­jet de la part des ser­vices de la Ville et de l’ar­ron­dis­se­ment, les ci­toyens ont eu une heure pour po­ser leurs di­verses ques­tions. Un dé­lai beau­coup trop court selon plu­sieurs per­sonnes présentes.

Im­pact du ca­mion­nage, pol­lu­tion, bruit, amé­na­ge­ment des in­fra­struc­tures, af­fec­ta­tion des sols, les ré­si­dents ont plu­sieurs interrogations.

« Il y a en­core beau­coup de zones grises. Les ci­toyens qui ont po­sé des ques­tions n’ont pas ob­te­nu toutes les ré­ponses per­met­tant de les ras­su­rer », ont dé­plo­ré à plu­sieurs re­prises les per­sonnes ve­nues in­ter­pel­ler les in­ter­ve­nants au dos­sier.

« Moi, je quitte cette consul­ta­tion avec da­van­tage de ques­tions qu’à mon ar­ri­vée », illustre Pa­tri­cia Cler­mont, ré­si­dente du quar­tier.

Selon plu­sieurs ci­toyens in­ter­ro­gés, tout est dé­ci­dé d’avance. L’ar­ron­dis­se­ment ne fait que se don­ner bonne conscience.

Pour les élus Lau­rence La­vigne La­londe et Éric Alan Cald­well, de Pro­jet Montréal, il man­quait des in­ter­ve­nants im­por­tants comme des re­pré­sen­tants de la Di­rec­tion de la san­té pu­blique ou en­core du mi­nis­tère des Trans­ports.

« Le Ca­na­dien Na­tio­nal et le port de Montréal ont dé­lé­gué des re­pré­sen­tants, mais ils n’ont pas ré­pon­du aux ques­tions des gens », in­dique Mme La­vigne La­londe.

Pour sa part, le maire de l’ar­ron­dis­se­ment, Ré­al Mé­nard, de­meure sa­tis­fait du dé­rou­le­ment de la jour­née.

Pour lui, la réus­site de l’évé­ne­ment ré­side no­tam­ment dans le fait d’avoir réus­si à ras­sem­bler les ci­toyens, les or­ga­nismes du quar­tier et les ac­teurs du dos­sier dans le même lieu de dis­cus­sion.

« C’est une pre­mière ren­contre et il y en au­ra d’autres. Dans les pro­chains mois, nous adop­te­rons un PIIA pour éta­blir les règles du jeu pour les en­tre­prises et les gens se­ront consul­tés », as­sure M. Mé­nard.

Les ci­toyens ayant en­ta­mé une dé­marche en ver­tu du Droit d’ini­tia­tive en ma­tière de consul­ta­tion pu­blique pour­suivent leurs ef­forts. Ils ont jus­qu’au 20 mars pour re­cueillir les 5000 si­gna­tures né­ces­saires pour for­cer l’ar­ron­dis­se­ment à te­nir une nou­velle consul­ta­tion pu­blique. Jus­qu’à main­te­nant, près de 2000 si­gna­tures ont été re­cueillies.

(Pho­to TC Me­dia – Steve Caron)

Les par­ti­ci­pants à la consul­ta­tion pu­blique sur la Ci­té de la logistique or­ga­ni­sée par le maire Ré­al Mé­nard avaient beau­coup de ques­tions.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.