Plu­sieurs com­merces se re­fe­ront une beau­té

Nouvelles Hochelaga-Maisonneuve - - ACTUALITÉS - MA­RIE-PIER GA­GNé ma­rie-pier.gagne@tc.tc

Les com­merces des rues On­ta­rio et Sainte-Ca­the­rine, si­tués sur le ter­ri­toire de la So­cié­té de dé­ve­lop­pe­ment com­mer­cial (SDC) d’Ho­che­la­ga-Mai­son­neuve, pour­ront bé­né­fi­cier d’une aide fi­nan­cière pou­vant al­ler jus­qu’à 250 000$ afin, no­tam­ment, d’em­bel­lir leur de­van­ture.

Le maire de l’ar­ron­dis­se­ment Mer­cierHo­che­la­ga-Mai­son­neuve, Réal Mé­nard et le pré­sident de la SDC, Pierre Les­sard- Blais, ont an­non­cé l’oc­troi d’une aide fi­nan­cière Pr@MCom­merce pour la ré­no­va­tion des édi­fices com­mer­ciaux des deux rues en ques­tion, le 9 fé­vrier.

Conçu pour ai­der les com­mer­çants à réa­li­ser des pro­jets de ré­no­va­tion dans leur éta­blis­se­ment, le pro­gramme est un ou­til de la Ville de Mon­tréal, en col­la­bo­ra­tion avec les ar­ron­dis­se­ments, pour mettre en va­leur les parcs im­mo­bi­liers com­mer­ciaux.

« Je crois que le fait que notre SDC lo­cale ait été choi­sie pour le pro­gramme té­moigne de son dy­na­misme et de la par­ti­ci­pa­tion ac­tive des com­mer­çants à vou­loir la rendre de plus en plus at­trayante», a men­tion­né le maire Mé­nard, ajou­tant du même coup que seule­ment trois SDC mont­réa­laises pour­ront pro­fi­ter du pro­gramme.

Les tra­vaux ad­mis­sibles au Pr@ MCom­merce sont ceux qui sont re­la­tifs à la trans­for­ma­tion de fa­çades, à l’amé­na­ge­ment des ac­cès au bâ­ti­ment ou de ter­rasses per­ma­nentes, à l’ins­tal­la­tion et la mo­di­fi­ca­tion d’en­seignes, à l’éclai­rage ex­té­rieur, aux élé­ments struc­tu­raux ou à l’agran­dis­se­ment du com­merce ou sa ré­no­va­tion in­té­rieure.

Dé­PôT DE PRO­JET

D’ici quelques se­maines, le co­mi­té exé­cu­tif va dé­ter­mi­ner par or­don­nance la pé­riode d’ad­mis­si­bi­li­té au pro­gramme.

À par­tir de ce mo­ment, les com­mer­çants au­ront deux ans pour pro­po­ser leur pro­jet et deux ans pour le réa­li­ser, après ap­pro­ba­tion.

«C’est clair que ce pro­gramme est un le­vier fi­nan­cier im­por­tant pour le dé­ve­lop­pe­ment des en­tre­prises du sec­teur, a com­men­té Pierre Les­sard-Blais, di­rec­teur de la SDC. Il per­met­tra sû­re­ment aus­si d’at­ti­rer de nou­veaux in­ves­tis­seurs sur nos ar­tères com­mer­ciales.»

Le mou­ve­ment an­ti- gen­tri­fi­ca­tion et le fait que les nou­velles fa­çades de com­merces se font sou­vent van­da­li­ser de­puis quelque temps dans le quar­tier n’in­quiètent pas M. Les­sard-Blais.

«Le plus im­por­tant, c’est qu’on prenne soin de notre quar­tier », a-t-il men­tion­né, ajou­tant que la plu­part des ci­toyens sont re­con­nais­sants lorsque des mo­di­fi­ca­tions du genre sont ap­por­tées.

COM­MERCES.

(Pho­to TC Me­dia — Ma­rie-Pier Ga­gné)

Réal Mé­nard et Pierre Les­sard-Blais, lors de l’an­nonce de l’oc­troi de l’aide fi­nan­cière aux com­mer­çants, jeu­di der­nier.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.