Des idées simples pour la Saint-Va­len­tin

Nouvelles Hochelaga-Maisonneuve - - ACTUALITÉS - UNE CHRONIQUE DE LILI MAR­CHAND

La Saint-Va­len­tin ar­rive à grands pas. J’adore la fête de l’amour quand elle est sou­li­gnée de fa­çon simple. Il n’est pas né­ces­saire de dé­pen­ser des sommes fa­ra­mi­neuses pour se dire qu’on s’aime. Voi­ci mes trucs!

J’aime la Saint-Va­len­tin, mais pas la SaintVa­len­tin com­mer­ciale. Je m’ex­plique : j’aime re­ce­voir un coeur des­si­né à l’école par mes filles ou une carte réa­li­sée de leurs pe­tites mains. J’aime que mon chum se lève le ma­tin et me fasse un câ­lin en me sou­hai­tant bonne Saint-Va­len­tin. Et j’adore que ma mère, qui n’ou­blie ja­mais, m’ap­pelle pour me sou­hai­ter de pas­ser une belle jour­née.

Ce que je n’aime pas, c’est que cer­tains fleu­ristes ou res­tau­ra­teurs aug­mentent leur prix. Je n’aime pas que l’on pro­fite de l’amour pour aug­men­ter ses pro­fits!

MES IDéES!

Pre­mier ar­rêt: un ma­ga­sin à un dol­lar ou plus. On peut y ache­ter de pe­tites chan­delles, des dé­co­ra­tions et une nappe avec des coeurs. On dé­core pour le pe­tit­dé­jeu­ner ou le sou­per. Ce­la per­met de créer une belle vague d’amour.

Faire un dî­ner spé­cial. Une fon­due bour­gui­gnonne ou chi­noise est une belle fa­çon de prendre le temps de sou­per avec ou sans en­fants. On peut ja­ser pen­dant le re­pas et avoir le temps d’avoir du plai­sir. Bien évi­dem­ment lais­ser les ap­pa­reils mo­biles de cô­té est aus­si une belle fa­çon de mon­trer à ceux que l’on aime que l’on veut être en­semble.

Faire un gâ­teau au cho­co­lat. Parce que ça prend du cho­co­lat à la Saint-Va­len­tin! Avec des pe­tits coeurs. Ou alors on pré­pare une fon­due au cho­co­lat, c’est tel­le­ment bon.

Un ca­deau? Je ne sais pas… Pour­quoi doit-on ab­so­lu­ment ache­ter des ca­deaux? Si on sou­haite vrai­ment of­frir un pré­sent, on peut pen­ser à un pe­tit cho­co­lat ou une gâ­te­rie su­crée.

La Saint-Va­len­tin, c’est le temps de lais­ser par­ler son coeur… et non son por­te­feuille! Bonne Saint-Va­len­tin!

(pho­to De­po­sit­pho­tos)

La Saint-Va­len­tin, c’est le temps de lais­ser par­ler son coeur.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.