La SDC Ho­che­la­ga-Mai­son­neuve a une nou­velle pré­si­dente

Nouvelles Hochelaga-Maisonneuve - - ACTUALITÉS - AR­NAUD STOPA ar­naud.stopa@tc.tc

La so­cié­té de dé­ve­lop­pe­ment com­mer­cial (SDC) Ho­che­la­ga-Mai­son­neuve s’est trou­vé une nou­velle pré­si­dente en la per­sonne d’Ariane Beau­mont.

La pro­prié­taire de la bou­lan­ge­rie Arho­ma a été élue par ac­cla­ma­tion par les membres de la SDC fin avril. « On ne se gar­ro­chait pas pour prendre l’emploi », in­dique la nou­velle élue, un rire en coin.

« C’est un travail exigent qui de­mande d’être à l’écoute de ses membres. Je pense avoir ce sens et comme j’aime fon­ciè­re­ment mes amis col­lègues, je me suis lan­cée », ex­plique-t-elle par ailleurs.

Elle sou­haite lors de son man­dat se re­cen­trer sur un travail de re­pré­sen­ta­tion. « Notre di­rec­teur, Jim­my Vi­gneux, fait un ex­cellent travail, je n’ai pas besoin de le te­nir par la main pour lui don­ner des idées »

La bou­lan­ge­rie Arho­ma est consi­dé­rée par beau­coup de dé­trac­teurs comme l’épi­centre du phé­no­mène de gen­tri­fi­ca­tion que connait le quar­tier. Le com­merce, qui a ou­vert ses portes il y a dix ans, a dé­jà été la cible de van­da­lisme par le pas­sé.

Elle ne consi­dère tou­te­fois pas son ac­ces­sion à la pré­si­dence comme un pré­ju­dice pour l’as­so­cia­tion.

Elle rap­pelle aus­si que les com­mer­çants em­bauchent prin­ci­pa­le­ment des per­sonnes vi­vants dans le quar­tier et que son sou­hait le plus cher se­rait d’ai­der de jeunes Ho­che­la­gais à par­tir leur com­merce, pour qu’ils puissent, à leur tour, créer de la ri­chesse et des em­plois.

« Je veux qu’à la fin de mon man­dat, tous les com­merces qui existent soient en bonne san­té,

AF­FAIRES. Mon pro­jet est de dé­fendre les droits et in­té­rêts de mes membres et je dé­fen­drai aus­si bien les com­merces qui sont ins­tal­lés de­puis trente ans que de­puis deux ans, quelque soit leur clien­tèle. » Ariane Beau­mont, pré­si­dente de la so­cié­té de dé­ve­lop­pe­ment com­mer­cial Ho­che­la­ga-Mai­son­neuve.

car j’ai tou­jours mal au coeur quand un com­merce ferme », conclut-elle.

Ariane Beau­mont rem­place Pierre Les­sard-Blais, pro­prié­taire du bar l’Es­pace pu­blic, qui a dé­ci­dé le mois der­nier de ne pas re­nou­ve­ler son man­dat. Il était à la barre du conseil d’ad­mi­nis­tra­tion de la SDC de­puis 2015.

(Pho­to TC Me­dia — Ar­naud Stopa)

Ariane Beau­mont sou­haite dé­fendre les droits des com­mer­çants ho­che­la­gais.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.