Les tra­vaux re­por­tés à 2018

Nouvelles Hochelaga-Maisonneuve - - LA UNE - AR­NAUD STO­PA ar­naud.sto­pa@tc.tc

Pré­vus pour cet été, les tra­vaux de pié­ton­ni­sa­tion de la place Si­monVa­lois n’abou­ti­ront qu’à la fin de l’an­née 2018, après les conclu­sions d’un concours de de­si­gn pour le pro­jet.

La mai­rie de Mer­cier–Ho­che­la­gaMai­son­neuve a dé­ci­dé de lan­cer un concours pour cet au­tomne afin de bo­ni­fier le pro­jet. «La place Va­lois a un ca­rac­tère unique dans notre quar­tier et a ga­gné plu­sieurs prix d’ur­ba­nisme. Il fal­lait faire quelque chose à la hau­teur de sa re­nom­mée», a in­di­qué le maire d’ar­ron­dis­se­ment, Réal Mé­nard.

«L’idée du concours a été pro­po­sée l’an pas­sé par mon col­lègue, Éric Alan Cald­well, c’est pour­quoi nous n’avons pas lan­cé le pro­ces­sus plus tôt», a-t-il ajou­té. Un concours de dé­si­gn ou d’ar­chi­tec­ture doit, ef­fec­ti­ve­ment, pas­ser par un pro­ces­sus d’au­to­ri­sa­tion par le mi­nis­tère de la Culture, qui peut s’avé­rer long.

Le conseiller d’op­po­si­tion d’Ho­che­la­ga est sa­tis­fait qu’un concours puisse avoir lieu pour le nou­vel amé­na­ge­ment de la place Va­lois. Mais les rai­sons de re­port lui pa­raissent troubles. «J’avais pro­po­sé un concours dès l’an 1 du pro­jet, et à l’époque tout le monde sem­blait ac­quies­cer la dé­marche ini­tiale. Ce n’est que très ré­cem­ment que j’ai ap­pris qu’on al­lait de l’avant avec un concours. Si nous avions eu une meilleure pla­ni­fi­ca­tion, nous au­rions pu avoir le concours et les tra­vaux en 2017.»

Le pro­jet de pié­ton­ni­sa­tion porte mal son nom, puis­qu’il s’agit en fait d’amé­na­ger la rue On­ta­rio et la rue Va­lois, sur leur por­tion contin­gente à la place, en zone de cir­cu­la­tion par­ta­gée. Les amé­na­ge­ments se­raient ain­si faits de ma­nière à sé­cu­ri­ser les dé­pla­ce­ments pié­tons, en plus de la pos­si­bi­li­té de fer­mer la rue pour des ac­ti­vi­tés es­ti­vales.

En jan­vier 2015, la Ville centre avait choi­si cinq pro­jets dans le cadre du Pro­gramme d’im­plan­ta­tion de rues pié­tonnes ou par­ta­gées, dont cha­cun re­ce­vait 100 000 $ de fi­nan­ce­ment. À l’époque, la vo­lon­té était de conduire les tra­vaux en dur pour le 375e an­ni­ver­saire de Mon­tréal après deux étés d’ex­pé­ri­men­ta­tion. Mais, se­lon le maire, la sub­ven­tion n’est pas condi­tion­née à la réa­li­sa­tion des tra­vaux en 2017, ce qui ne han­di­cape pas le pro­jet.

Pour Ariane Beau­mont, pré­sident de la So­cié­té de dé­ve­lop­pe­ment com­mer­ciale Ho­che­la­ga-Mai­son­neuve et pro­prié­taire de la bou­tique Arho­ma, sise sur la place, il s’agit d’une bonne nou­velle. «Je crois que c’est la pre­mière fois qu’on pense à re­por­ter un pro­jet pour l’amé­lio­rer. La place rouge n’a pas eu un grand suc­cès, les ci­toyens l’ont même ri­di­cu­li­sé. On mé­rite d’avoir une belle place de la­quelle les gens se­raient fiers.»

(Pho­to TC Me­dia — Ar­chives)

La place Si­mon-Va­lois doit faire l’ob­jet de tra­vaux de pié­ton­ni­sa­tion d’ici fin 2018.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.