Un autre bi­lan po­si­tif pour les Shows de Ruelle

Nouvelles Hochelaga-Maisonneuve - - PETITES ANNONCES CLASSÉES - NAFI ALIBERT nafi.alibert@tc.tc

Pa­ri ga­gné pour la 2e édi­tion du fes­ti­val Shows de Ruelle qui s’est clô­tu­rée dans une am­biance sur­vol­tée, le 24 août der­nier.

« Le bi­lan est vrai­ment très po­si­tif », se fé­li­cite Del­phine Ah-Koi, co­or­di­na­trice en mar­ke­ting et com­mu­ni­ca­tion de la SDC Ho­che­la­gaMai­son­neuve, l’or­ga­nisme qui est der­rière ce fes­ti­val.

Comme l’an der­nier, la deuxième mou­ture des Shows de ruelle a ac­cueilli des ar­tistes émer­gents et confir­més de la scène qué­bé­coise pour of­frir, un jeu­di sur deux, des spec­tacles gra­tuits pen­dant les mois de juillet et août.

PO­PU­LAIRE

À vue d’oeil, les or­ga­ni­sa­teurs es­timent que plus de 10 000 fes­ti­va­liers ont as­sis­té aux Show de ruelle sur quatre soi­rées de concert.

« C’est comme l’an der­nier, mais on au­rait eu da­van­tage de monde si nous n’avions pas été obli­gés d’an­nu­ler le pre­mier spec­tacle, à cause de la pluie » , par­tage Del­phine Ah- Koi.

Les ca­prices de la mé­téo ont failli gâ­cher la fête plus d’une fois en juillet, puisque la pres­ta­tion du groupe Deux­luxe a presque été aus­si an­nu­lée à cause d’un orage me­na­çant, « mais on a fi­na­le­ment eu de la chance et tous les autres shows ont pu avoir lieu sans in­ci­dent », par­tage Mme Ah-Koi.

Si les ha­bi­tués du quar­tier et les spec­ta­teurs de l’an der­nier étaient au ren­dez-vous, cette an­née des ré­si­dents des ar­ron­dis­se­ments avoi­si­nants et même de l’ex­té­rieur de l’Île ont aus­si fait le dé­pla­ce­ment pour se lais­ser por­ter par l’at­mo­sphère de ce fes­ti­val de quar­tier.

« Le bouche à oreille a bien fonc­tion­né, et les ar­tistes de cette an­née ont même été moins dif­fi­ciles à convaincre que ceux de la pre­mière édi­tion », re­marque Mme Ah-Koi.

Un suc­cès à ce ni­veau aus­si pour la SDC Ho­che­la­ga-Mai­son­neuve qui ne dis­pose que d’un « tout pe­tit bud­get » pour don­ner vie aux Shows de ruelle.

« Cet évé­ne­ment est qua­si­ment ce­lui qui nous coûte le moins cher à or­ga­ni­ser », par­tage Mme Ah-Koi.

En cou­lisse, on ne re­trouve au­cun bé­né­vole, mais la pe­tite équipe de 10 per­sonnes de la SDC. « Quatre sta­giaires viennent ren­for­cer nos troupes l’été et nous en­ga­geons trois per­sonnes pour le bar, et c’est tout », confie Mme Ah-Koi.

UN FES­TI­VAL IN­TI­MISTE

Or­ga­ni­sés dans le but de faire par­ler du quar­tier et de re­vi­ta­li­ser la rue Sainte-Ca­the­rine Est, les Shows de­vaient ini­tia­le­ment se dé­pla­cer de ruelle en ruelle, « mais c’était lo­gis­ti­que­ment trop com­pli­qué, ad­met Mme Ah-Koi, et fi­na­le­ment notre ruelle est juste par­faite ».

Lon­geant le parc Mor­gan, la ruelle Ga­bou­ry offre ef­fec­ti­ve­ment un es­pace in­time idéal pour la te­nue des con­certs acous­tiques des Shows de ruelle, ou tous les pu­blics se cô­toient.

« C’est le charme de ce pe­tit évé­ne­ment ! Les ar­tistes in­vi­tés pré­sentent des for­mules de con­certs in­édites en jouant en for­ma­tion ré­duite », ex­plique Mme Ah-Koi.

Il y en avait pour tous les goûts, mais la sur­prise de cette an­née a été sans conteste la per­for­mance de Yann Per­reau qui n’a pas hé­si­té à prendre un bain de foule et en­ton­né ses plus grands suc­cès au mi­lieu du pu­blic.

Et les com­men­taires des par­ti­ci­pants sur la page Fa­ce­book de l’évé­ne­ment en té­moignent : « Mo­ment mé­mo­rable ». « Une autre belle édi­tion du Show ». « C’était ef­fec­ti­ve­ment ma­lade ! »

SPEC­TACLE. C’est beau de voir tous les ré­si­dents du coin, de toutes les classes so­ciales, réunis en­semble pour un gros par­ty et du gros fun ! » Com­men­taire ti­ré de Fa­ce­book.

SDC Ho­che­la­ga- Mai­son­neuve.

Yann Per­reau en spec­tacle

(pho­to gra­cieu­se­té)

L’évé­ne­ment Show de Ruelle dans Ho­che­la­ga gagne en po­pu­la­ri­té.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.