Le compte à re­bours est com­men­cé

Nouvelles Hochelaga-Maisonneuve - - LA UNE - LOUISE BOUR­GET

Le pro­chain scru­tin mu­ni­ci­pal ap­proche. Les Mon­tréa­lais choi­si­ront alors ceux et celles qui les re­pré­sen­te­ront pour les quatre pro­chaines an­nées. Mais qu’en est-il du pro­ces­sus électoral ? Voi­ci un pe­tit guide pra­tique.

En ré­su­mé, les grandes étapes du pro­ces­sus électoral passent par un cer­tain nombre de dates. Tou­te­fois, pour les ci­toyens, trois mo­ments es­sen­tiels sont à re­te­nir, ex­plique le porte-pa­role d’Élec­tion Mon­tréal, Pierre G. La­porte. La dis­tri­bu­tion des avis d’ins­crip­tion (3 et 4 oc­tobre) se­ra l’oc­ca­sion de vé­ri­fier si on est bien ins­crit à la liste élec­to­rale. Les cartes de rap­pel per­son­na­li­sées (23 et 24 oc­tobre) in­di­que­ront les lieux où vous pour­rez vo­ter par an­ti­ci­pa­tion. Le vote, lui, se tien­dra le 5 no­vembre.

Peu im­porte le type de pro­ces­sus électoral (mu­ni­ci­pal, pro­vin­cial ou fé­dé­ral), il y a tou­jours une fac­ture re­liée à un choix dé­mo­cra­tique. « Le coût de l’élec­tion de 2013 a été de 13,1 M$ et le bud­get pré­vu pour 2017 est de 14 M$ », ajoute Pierre G. La­porte.

Bien sûr, le nombre d’élus va­rie éga­le­ment se­lon les ar­ron­dis­se­ments, mais on peut af­fir­mer qu’il y a 103 postes à com­bler dont, le maire de la Ville, 18 maires d’ar­ron­dis­se­ment (le maire de Mon­tréal est d’of­fice maire de l’ar­ron­dis­se­ment de Ville-Ma­rie), 46 conseillers de la Ville et 38 conseillers d’ar­ron­dis­se­ment.

UNE MO­BI­LI­SA­TION IM­POR­TANTE SUR LE TER­RAIN

En ce qui a trait aux per­sonnes qui sont à l’em­ploi d’Élec­tion Mon­tréal, il y en a quelque 130 dans les 25 bu­reaux du pré­sident d’élec­tion ré­par­tis dans les 19 ar­ron­dis­se­ments [il y au­ra deux bu­reaux dans les six ar­ron­dis­se­ments le plus peu­plés].

« Es­sen­tiel­le­ment, il s’agit de per­sonnes qui tra­vaillent à la pla­ni­fi­ca­tion de l’élec­tion : iden­ti­fi­ca­tion des en­droits de vote, pré­pa­ra­tion ma­té­rielle, pré­pa­ra­tion de la for­ma­tion du per­son­nel électoral, centre d’ap­pels té­lé­pho­niques, etc. Ces per­sonnes ver­ront, entre autres, à com­plé­ter le re­cru­te­ment des tra­vailleurs pour les jours de vote et à te­nir des ses­sions de for­ma­tion pour le per­son­nel électoral», ex­plique Pierre G. La­porte.

Par la suite, se­lon les pro­pos du porte-pa­role d’Élec­tion Mon­tréal, avec les di­verses pé­riodes de vo­ta­tion (jour du scru­tin, vote par an­ti­ci­pa­tion, jour­nées de vote aux bu­reaux du pré­sident), c’est un to­tal de quelque 13 000 per­sonnes qui se­ront à pied d’oeuvre pour les jours de vote. On fait ré­férence ici à des se­cré­taires et scru­ta­teurs à chaque table de vo­ta­tion, res­pon­sables de l’in­for­ma­tion et du main­tien de l’ordre dans les lieux de vote, per­son­nel à la com­pi­la­tion et à la trans­mis­sion des ré­sul­tats, etc. Coa­li­tion Mon­tréal Pla­teau sans fron­tières Pro­jet Mon­tréal – équipe Va­lé­rie Plante

Vrai chan­ge­ment pour Mon­tréal Équipe An­jou

Équipe Barbe Team Équipe Dau­phin La­chine Équipe Co­derre pour Mon­tréal

Les par­tis po­li­tiques ins­crits qui pré­sente des can­di­dats

Il y au­ra vrai­sem­bla­ble­ment aussi plu­sieurs can­di­dats in­dé­pen­dants

Source : Élec­tion Mon­tréal

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.