Quatre nou­veaux par­te­naires pour le mou­ve­ment d’éco­no­mie so­ciale AF­FAIRES.

Nouvelles Hochelaga-Maisonneuve - - LA UNE - NI­CO­LAS LE­DAIN ni­co­las.le­dain@tc.tc

Le Conseil d’éco­no­mie so­ciale de l’île de Mon­tréal (CE­SIM) a of­fi­cia­li­sé la si­gna­ture de quatre nou­velles ins­ti­tu­tions et en­tre­prises dans son ré­seau mont­réa­lais. Ces or­ga­ni­sa­tions par­te­naires sont in­ci­tées à ache­ter des pro­duits et ser­vices au­près d’en­tre­prises d’éco­no­mie so­ciale.

Les nou­velles or­ga­ni­sa­tions par­ti­ci­pantes sont l’Ad­mi­nis­tra­tion por­tuaire de Mon­tréal, le Col­lège de Ro­se­mont, la So­cié­té des al­cools du Qué­bec et la So­cié­té d’ha­bi­ta­tion et de dé­ve­lop­pe­ment de Mon­tréal. En tout, 19 grandes ins­ti­tu­tions ou en­tre­prises sont dé­sor­mais membre de ce mou­ve­ment nom­mé L’éco­no­mie so­ciale, j’achète !.

« Ce­la re­pré­sente énor­mé­ment pour nous. Ce­la veut dire du dé­ve­lop­pe­ment, de l’ex­pan­sion, ce­la conso­lide nos or­ga­ni­sa­tions, […] ce­la va sou­te­nir des pro­jets so­ciaux et ai­der à en dé­ve­lop­per da­van­tage », énu­mère Mar­cel Leduc, vice-pré­sident du CE­SIM et lui-même res­pon­sable de l’en­tre­prise d’éco­no­mie so­ciale Ser­vice d’en­tre­tien Pro-Prêt.

La pre­mière phase du pro­gramme a per­mis de si­gner 200 contrats d’une va­leur de 2,5M $. Avec la deuxième phase, le CE­SIM sou­haite in­ci­ter les par­te­naires à faire ap­pel aux 38 en­tre­prises d’éco­no­mie so­ciale membres du ré­seau qui oeuvrent dans di­vers do­maines. Ces der­nières ne re­cherchent pas le pro­fit, mais en­cou­ragent no­tam­ment la pro­tec­tion de l’en­vi­ron­ne­ment, la ré­in­ser­tion so­ciale et pro­fes­sion­nelle, la re­vi­ta­li­sa­tion de quar­tiers ou la lutte contre la pau­vre­té.

« Nous avons une po­li­tique de dé­ve­lop­pe­ment du­rable et on fait des ef­forts pour faire tra­vailler les en­tre­prises lo­cales, mais là ça va en­core plus loin puisque ces en­tre­prises s’im­pliquent di­rec­te­ment dans la com­mu­nau­té. […] On pri­vi­lé­gie les gestes concrets qui font une dif­fé­rence », ex­plique Mé­la­nie Na­deau, di­rec­trice des com­mu­ni­ca­tions de l’Ad­mi­nis­tra­tion por­tuaire de Mon­tréal (APM).

Un co­mi­té in­terne va même être créé au sein de l’APM pour en­cou­ra­ger les par­te­na­riats avec des en­tre­prises d’éco­no­mie so­ciale. Des contrats sont dé­jà en­vi­sa­gés pour le ver­dis­se­ment, les ser­vices de trai­teur et les équi­pe­ments élec­tro­niques et in­for­ma­tiques.

« RE­TOM­BéES CONCRèTES »

Alors que de nom­breux or­ga­nismes souffrent de la baisse des do­ta­tions, l’op­tion de l’éco­no­mie so­ciale est une so­lu­tion d’ave­nir pour pé­ren­ni­ser cer­taines ac­ti­vi­tés. C’est no­tam­ment le cas pour La Cui­sine col­lec­tive Ho­che­la­ga-Mai­son­neuve qui pro­fite des bé­né­fices de son ser­vice trai­teur pour sou­te­nir ses ac­tions dans le quar­tier.

« L’un est un le­vier pour l’autre. Il n’y a pas une ac­tion d’éco­no­mie so­ciale qui n’a pas de re­tom­bée dans le com­mu­nau­taire. Ça va de pair », in­dique Be­noist De Pey­re­longue, le di­rec­teur gé­né­ral de cet or­ga­nisme.

En un an, La Cui­sine col­lec­tive Ho­che­la­ga-Mai­son­neuve a dou­blé son chiffre d’af­faires grâce à l’éco­no­mie so­ciale.

28 des 38 en­tre­prises d’éco­no­mie so­ciale membres du mou­ve­ment L’éco­no­mie so­ciale, j’achète ! sont ins­tal­lées dans l’est de Mon­tréal, dont six dans Ho­che­la­ga-Mai­son­neuve.

(Pho­to TC Me­dia — Ni­co­las Le­dain)

La si­gna­ture de ces nou­veaux par­te­na­riats entre le CE­SIM et quatre grandes ins­ti­tu­tions et en­tre­prises a eu lieu au théâtre De­nise-Pel­le­tier.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.