Pierre Les­sard-Blais pré­pare sa feuille de route

Nouvelles Hochelaga-Maisonneuve - - LA UNE - NI­CO­LAS LEDAIN ni­co­las.ledain@tc.tc

nou­veau maire de l’ar­ron­dis­se­ment de Mer­cier–Ho­che­la­ga-Mai­son­neuve a dé­jà iden­ti­fié les prio­ri­tés de son man­dat. Il am­bi­tionne de créer une ad­mi­nis­tra­tion trans­pa­rente pour im­pli­quer les ci­toyens dans les dos­siers et en­jeux du sec­teur.

C’est en po­si­tion de force que Pierre Les­sard-Blais en­tame sa nou­velle car­rière d’élu. Le maire d’ar­ron­dis­se­ment va bé­né­fi­cier du sou­tien de trois des quatre conseillers de MHM, puisque comme lui, les can­di­dats de Pro­jet Mon­tréal Éric Alan Cald­well, Lau­rence La­vigne La­londe et Su­zie Mi­ron ont ob­te­nu la confiance des élec­teurs dans leurs dis­tricts res­pec­tifs. Seule Ka­rine Boi­vin Roy, ré­élue sous la ban­nière Équipe De­nis Co­derre dans Louis-Riel, re­pré­sen­te­ra l’op­po­si­tion.

Si de nom­breux ob­ser­va­teurs ont sou­li­gné l’im­por­tance du vote de contes­ta­tion contre De­nis Co­derre lors de ces élec­tions mu­ni­ci­pales, M. Les­sard-Blais as­sure qu’il se sent lé­gi­time dans son rôle. «C’est cer­tain qu’il y avait un res­sen­ti­ment en­vers l’ad­mi­nis­tra­tion Co­derre, mais c’est très sim­pliste de dire que ce n’est que ça. Il fau­drait être aveugle pour ne pas voir la cam­pagne po­si­tive, la mo­bi­li­sa­tion et l’en­thou­siasme qu’il y a eu avec Pro­jet Mon­tréal», ana­lyse le nou­veau maire de l’ar­ron­dis­se­ment.

Dès le len­de­main de son élec­tion, il a ras­sem­blé les membres de son équipe pour éta­blir sa stra­té­gie pour l’ar­ron­dis­se­ment. Une ving­taine d’ac­tions concrètes ont été iden­ti­fiées pour la pre­mière an­née de man­dat, mais Pierre Les­sard-Blais pré­fère at­tendre les com­men­taires du di­rec­teur d’ar­ron­dis­se­ment sur ce plan avant de le dé­voi­ler. Une ren­contre a aus­si eu lieu avec son pré­dé­ces­seur Réal Mé­nard pour être in­for­mé des dos­siers en cours.

L’élu de Pro­jet Mon­tréal a tou­te­fois ré­vé­lé que les fosses d’arbres et saillies de trot­toirs fi­gu­re­ront dans ces prio­ri­tés, tout comme les en­jeux de pro­pre­té et les ques­tions liées au lo­ge­ment so­cial et à la mixi­té.

PLA­NI­FI­CA­TION ET TRANS­PA­RENCE

In­ter­ro­gé sur le style qu’il sou­haite don­ner à son ad­mi­nis­tra­tion dans Mer­cier–Ho­che­la­ga-Mai­son­neuve, Pierre Les­sard-Blais prône une or­ga­ni­sa­tion fon­dée sur la clar­té et la com­mu­ni­ca­tion.

« Notre ges­tion se­ra sous le signe d’une ef­fi­ca­ci­té et d’une pla­ni­fi­ca­tion qui vont faire grand bien et sous le signe de l’écoute des ci­toyens », pro­met le nou­vel élu.

Le re­pré­sen­tant de Pro­jet Mon­tréal am­bi­tionne no­tam­ment de pré­sen­ter des ob­jec­tifs de la mai­rie pour chaque an­née du man­dat.

Par ailleurs, M. Les­sard-Blais sou­haite plus im­pli­quer les ci­toyens dans la vie po­li­tique. Il se dé­sole du ni­veau de par­ti­ci­pa­tion aux élec­tions mu­ni­ci­pales, même si avec un taux de 44,81%, MHM est deux points au-des­sus de la moyenne mont­réa­laise.

«Ce­la reste un score beau­coup trop faible. Il faut qu’on trouve de nou­velles mé­thodes dans la ges­tion de la ville pour que les ci­toyens com­prennent l’im­por­tance de l’im­pli­ca­tion », es­time le maire d’ar­ron­dis­se­ment.

VI­SION

PO­LI­TIQUE.Le

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.