ART.

Nouvelles Hochelaga-Maisonneuve - - PETITES ANNONCES CLASSÉES -

Spé­cia­li­sé dans l’or­ga­ni­sa­tion de foires éphé­mères d’arts émer­gents, SOIR mo­di­fie son man­dat dans Ho­che­la­ga en créant un par­cours d’ex­po­si­tions qui va du­rer tout le mois de no­vembre.

Ha­bi­tué des évé­ne­ments ponc­tuels qui as­so­cient ar­tistes et com­mer­çants, SOIR s’est fait connaître avec sa pre­mière foire sur la rue Beau­bien en 2016. L’évé­ne­ment a de nou­veau eu lieu cette an­née, mais il s’est aus­si ex­por­té pour la pre­mière fois en oc­tobre dans Ho­che­la­ga avec une soi­rée qui pro­po­sait une ving­taine de per­for­mances, ma­jo­ri­tai­re­ment dans des com­merces de la rue On­ta­rio. Ins­pi­rés par ce quar­tier vi­vant, les or­ga­ni­sa­teurs ont dé­ci­dé de pro­lon­ger leur man­dat en créant ce par­cours d’ex­po­si­tions lan­cé le 9 no­vembre et qui se­ra ac­ces­sible jus­qu’à la fin du mois. C’est cette fois la rue Sainte-Ca­the­rine qui est prio­ri­sée avec un ac­cent par­ti­cu­lier mis sur le quar­tier.

«Ça s’est bien pas­sé le 6 oc­tobre, mais il y avait beau­coup de gens de notre pu­blic ha­bi­tuel. Dans l’idéal, on a choi­si un nou­veau quar­tier pour que les dif­fé­rentes com­mu­nau­tés se ren­contrent. C’est pour ce­la que cet évé­ne­ment est vrai­ment plus axé sur les gens du quar­tier», ex­plique Tho­mas Bour­don, co­fon­da­teur de SOIR.

Ain­si, les ex­po­si­tions se fe­ront dans des es­paces bien connus des amou­reux d’art dans Ho­che­la­ga. Les ga­le­ries GHAM & DAFE et Marc Gos­se­lin sont no­tam­ment par­te­naires, tout comme le centre d’ar­tistes L’im­pri­me­rie ou en­core le Ca­fé Graf­fi­ti et la li­brai­rie La Flèche rouge, qui a rou­vert ré­cem­ment sur la rue Sainte-Ca­the­rine. Cha­cun de ces lieux pro­po­se­ra des ac­ti­vi­tés ou des pré­sen­ta­tions d’oeuvres d’ar­tistes émer­gents.

«Nous nous sommes plon­gés dans le quar­tier, car nous n’avions pas as­sez im­pli­qué les or­ga­ni­sa­tions cultu­relles lo­cales en oc­tobre. L’idée c’est donc de les fé­dé­rer dans ce même par­cours. Tout n’est pas né­ces­sai­re­ment co­or­don­né, mais on peut prendre son temps, puisque le par­cours dure tout au long du mois», ajoute M. Bour­don.

Cet évé­ne­ment est aus­si un nou­veau dé­fi pour SOIR puisque leurs foires durent ha­bi­tuel­le­ment une soi­rée et en noc­turne. L’or­ga­nisme cherche tou­te­fois à se di­ver­si­fier en pro­po­sant de nou­velles for­mules pour mettre en avant au­tant les com­mer­çants que les ar­tistes. Si SOIR pré­voit dé­jà des nou­veau­tés pour sa sai­son 2018, Ho­che­la­ga de­vrait fi­gu­rer de nou­veau dans sa pro­gram­ma­tion avec une nou­velle foire éphé­mère dans les ar­tères com­mer­çantes du quar­tier.

Les in­for­ma­tions sur ce par­cours sont sur la page Fa­ce­book de SOIR.

(Pho­to gra­cieu­se­té / Grace Singh)

L’or­ga­nisme SOIR or­ga­nise un nou­vel évé­ne­ment d’art dans Ho­che­la­ga.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.