Ca­role Poi­rier de­mande une zone spé­ci­fique

Nouvelles Hochelaga-Maisonneuve - - NEWS - NI­CO­LAS LEDAIN ni­co­las.ledain@tc.tc

La dé­pu­tée de Ho­che­la­ga-Mai­sonneuve in­voque la nou­velle loi 130 pour in­ci­ter les mé­de­cins qui s’ins­tallent dans le sec­teur à s’éta­blir au sud de la rue Sher­brooke. Elle de­mande une prise de po­si­tion du mi­nistre de la San­té.

La se­maine der­nière, plus de 70 per­sonnes se sont de nou­veau réunies sur la place Si­mon-Valois pour dé­non­cer la pé­nu­rie de mé­de­cins dans Ho­che­la­ga-Mai­sonneuve. À l’ini­tia­tive de Ca­role Poi­rier, la dé­pu­tée de cette cir­cons­crip­tion, plus de 8 600 per­sonnes ont éga­le­ment si­gné une pé­ti­tion qui a été re­mise il y a quelques se­maines au mi­nistre de la San­té, Gaë­tan Bar­rette.

Avec les dé­parts en re­traite pro­gram­més, il ne res­te­ra bien­tôt plus que deux mé­de­cins de fa­mille et deux mé­de­cins sans ren­dez-vous dans les trois cli­niques de ce quar­tier. Même si un nou­veau mé­de­cin s’est ajou­té ré­cem­ment au CLSC, ce­lui-ci n’exerce qu’une de­mi-jour­née par se­maine ce qui est en­core in­suf­fi­sant pour ré­pondre aux be­soins de ce bassin de po­pu­la­tion de 56 000 per­sonnes.

« Pre­nons ce qu’on nous donne miette par miette, mais ne nous ré­jouis­sons pas trop vite. […] Il faut conti­nuer et on ne lâ­che­ra pas», in­dique Ca­role Poi­rier.

Pour l’ins­tant, le mi­nis­tère de la San­té n’a rien pro­mis pour cette cir­cons­crip­tion en par­ti­cu­lier. Les ser­vices de M. Bar­rette ont sim­ple­ment in­di­qué que onze pro­fes­sion­nels avaient été ajou­tés dans le sec­teur dans le cadre des Plans ré­gio­naux d’ef­fec­tifs mé­di­caux (PREM) de 2017 et que huit autres se­ront dé­ployés en 2018. Mais l’in­ter­pré­ta­tion de Mme Poi­rier dif­fère de celle du mi­nis­tère puisque ce der­nier se base sur le ter­ri­toire du CSSS Lu­cille-Teas­dale qui com­prend aus­si Ro­se­mont et Mer­cier-Ouest. Or, se­lon la dé­pu­tée du Par­ti qué­bé­cois (PQ), au­cun de ces nou­veaux mé­de­cins n’est ar­ri­vé dans Ho­che­la­ga-Mai­sonneuve.

«Il nous faut les huit mé­de­cins. On n’a pas les moyens de ne pas avoir notre côte part, car ça fait des an­nées qu’on n’a rien, dé­plore Mme Poi­rier. Nous avons pas­sé notre tour l’an der­nier, on ne le pas­se­ra pas à nou­veau. »

L’élue de Ho­che­la­ga-Mai­sonneuve de­mande donc au mi­nistre de la San­té d’uti­li­ser l’ar­ticle 60.1 de la loi 130 qui est en­trée en vi­gueur le 26 oc­tobre der­nier. Il sti­pule que « le mi­nistre peut […] exi­ger l’ajout de cer­taines obli­ga­tions […] pour com­bler les be­soins en mé­de­cine de fa­mille de pre­mière ligne » lors de l’oc­troi de nou­velles au­to­ri­sa­tions d’exer­cice.

Contac­té par TC Me­dia, le ca­bi­net du mi­nistre n’a pas don­né suite à nos de­mandes d’en­tre­vue.

FOR­MER DES Mé­DE­CINS éTRAN­GERS

Se­lon Ca­role Poi­rier, plu­sieurs mé­de­cins im­mi­grants ma­ni­festent de l’in­té­rêt pour ce ter­ri­toire. Afin d’as­su­rer une meilleure offre dans sa cir­cons­crip­tion, la dé­pu­tée pé­quiste en­vi­sage de nouer un par­te­na­riat pour faire en sorte que des pro­fes­sion­nels de san­té du sec­teur jouent le rôle de tu­teurs pour des mé­de­cins fran­çais qui sou­haitent exer­cer dans Ho­che­la­ga-Mai­sonneuve. Ce dis­po­si­tif doit être ap­prou­vé par le Col­lège des mé­de­cins du Qué­bec.

Le troi­sième ras­sem­ble­ment pour ré­cla­mer des mé­de­cins pour Ho­che­la­ga-Mai­sonneuve au­ra lieu le 17 dé­cembre, à 11h, à la place Si­mon-Valois.

(Pho­to gra­cieu­se­té)

Ca­role Poi­rier de­mande au mi­nistre de la San­té de for­cer les nou­veaux mé­de­cins à s’ins­tal­ler dans Ho­che­la­ga-Mai­sonneuve.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.