Un pro­jet pi­lote de ruelle bleue-verte dans Ho­che­la­ga-Mai­sonneuve

Nouvelles Hochelaga-Maisonneuve - - NEWS - NI­CO­LAS LEDAIN

Pour dé­les­ter des égouts les eaux plu­viales, le pro­jet « Ruelles bleues-vertes» dé­ve­loppe deux dis­po­si­tifs pi­lotes à Mon­tréal, dont un dans Ho­che­la­ga-Mai­sonneuve. L’ob­jec­tif est d’ali­men­ter les plan­ta­tions des ruelles vertes en dé­con­nec­tant les drains des toits.

Le lan­ce­ment of­fi­ciel de ce pro­jet au­ra lieu le 8 dé­cembre, mais les ruelles par­ti­ci­pantes ont dé­jà été iden­ti­fiées et les co­mi­tés de ci­toyens sont en train de se for­mer. Cette ini­tia­tive unit une di­zaine de par­te­naires dont le Centre d’éco­lo­gie ur­baine de Mon­tréal, Vin­ci Consultants et plu­sieurs or­ga­nismes lo­caux dans les quar­tiers de Ho­che­la­ga-Mai­sonneuve et du Sud-Ouest où les pro­jets pi­lotes vont être tes­tés. Dans Ho­che­la­ga-Mai­sonneuve, la ruelle choi­sie se trouve à proxi­mi­té du lien vert entre les rues Viau et Saint-Clé­ment.

Le pro­jet in­té­resse beau­coup de monde, mais il est mul­ti­dis­ci­pli­naire, ce qui le rend com­plexe. Il y a be­soin d’ar­chi­tectes, d’in­gé­nieurs et d’un ap­pui ci­toyen. »

Outre l’in­té­rêt évident pour la vé­gé­ta­li­sa­tion, ce sys­tème d’in­no­va­tion so­ciale en ges­tion des eaux plu­viales per­met aus­si de di­mi­nuer la pres­sion sur les in­fra­struc­tures mu­ni­ci­pales et de li­mi­ter les dé­ver­se­ments dans les cours d’eau.

« C’est une ré­ponse aux chan­ge­ments cli­ma­tiques, mais aus­si aux di­rec­tives et rè­gle­ments des dif­fé­rents pa­liers de gou­ver­ne­ment et aux de­mandes des ci­toyens d’em­bel­lir et de se ré­ap­pro­prier ces es­paces », fait va­loir Pas­cale Rouillé,

Pas­cale Rouillé, ur­ba­niste chez Vin­ci Consultants.

ur­ba­niste chez Vin­ci Consultants et l’une des ini­tia­trices du pro­jet « Ruelles bleues-vertes ».

UN LONG PRO­CES­SUS

L’idée des ruelles bleues-vertes est née en 2008 lors d’une étude sur l’im­pact de la dé­con­nexion des drains des toits plats pour re­cy­cler les eaux usées. Afin de lier cette ex­pé­rience à l’es­sor du ver­dis­se­ment des ruelles, elle a été re­lan­cée en 2011, mais il au­ra fal­lu cinq ans pour trou­ver les sites per­met­tant de lan­cer ces dis­po­si­tifs pi­lotes.

Dans Ho­che­la­ga-Mai­sonneuve, 200 ci­toyens ri­ve­rains is­sus de dif­fé­rents types de lo­ge­ments vont par­ti­ci­per à cette ex­pé­rience. Les res­pon­sables du pro­jet es­pèrent faire les études de fai­sa­bi­li­té du­rant cet hi­ver ou au prin­temps 2018, pour éta­blir en­suite les plans et de­vis et lan­cer les tra­vaux d’ici deux ans.

Ce sys­tème est d’au­tant plus no­va­teur qu’il doit per­mettre d’ali­men­ter à la fois les plan­ta­tions pri­vées que celles du do­maine pu­blic.

(Pho­to gra­cieu­se­té / Vin­ci Consultants)

Avec ce sys­tème, les eaux de pluie ali­mentent d’abord les vé­gé­taux de la ruelle avant que le sur­plus ne se dé­verse vers la sta­tion d’épu­ra­tion ou dans des bacs de sto­ckage.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.