Ap­prendre en cui­si­nant

Nouvelles Hochelaga-Maisonneuve - - LA UNE - NICOLAS LEDAIN nicolas.ledain@tc.tc

Une pin­cée de ma­thé­ma­tiques, un soup­çon d’his­toire, une touche de vo­ca­bu­laire et une bonne dose de cui­sine, le tout sau­pou­dré de bonne hu­meur. Voi­ci la re­cette lu­dique que testent l’école Ba­ril et la Cui­sine col­lec­tive Ho­che­la­ga-Mai­son­neuve de­puis la ren­trée 2017.

Une fois par se­maine, des groupes de 17 en­fants du troi­sième cycle de cet éta­blis­se­ment pri­maire de Ho­che­la­ga passent une heure dans les lo­caux de la Cui­sine col­lec­tive Ho­che­la­ga-Mai­son­neuve (CCHM) qui sont de l’autre cô­té de la rue Adam. En tout, 72 en­fants bé­né­fi­cient de ce pro­gramme pi­lote qui ré­sulte d’un ar­ri­mage d’am­bi­tions entre l’école et l’or­ga­nisme du quar­tier.

La CCHM avait en­vie de dé­ve­lop­per un nou­vel ate­lier pour pro­mou­voir les saines ha­bi­tudes ali­men­taires chez les plus jeunes et l’école Ba­ril vou­lait pro­fi­ter de sa réou­ver­ture pour s’im­pli­quer avec un or­ga­nisme com­mu­nau­taire lo­cal.

«On a dé­jà tra­vaillé en mi­lieu sco­laire, mais là ce qui me sti­mule, c’est l’im­pli­ca­tion des en­sei­gnants. C’est vrai­ment un tra­vail d’équipe», sa­lue Be­noist De Pey­re­longue, di­rec­teur gé­né­ral de la CCHM.

Cette ini­tia­tion à la cui­sine sert aus­si à dis­pen­ser un ap­pren­tis­sage plu­ri­dis­ci­pli­naire. Les élèves âgés de 10 à 12 ans étu­dient les ma­thé­ma­tiques en abor­dant les re­cettes et les conver­sions, ils en­ri­chissent leur vo­ca­bu­laire avec un lexique pré­pa­ré par la CCHM et ils ap­prennent des no­tions his­to­riques lors des séances de cui­sine. À l’oc­ca­sion de l’ac­ti­vi­té de dé­cembre consa­crée aux bis­cuits de Noël, ils ont no­tam­ment eu un aper­çu de deux fleu­rons mon­tréa­lais avec la fa­rine Five Roses et le sucre Lan­tic.

«J’ai tou­jours dit que la cui­sine est un vec­teur où tout s’ap­prend. Dès qu’on tombe dans le ma­nuel, on ar­rive à ca­na­li­ser l’énergie de l’en­fant», constate M. De Pey­re­longue.

EN­THOU­SIASME ET VO­CA­TIONS

Lors de l’ate­lier du mar­di 12 dé­cembre, des jeunes avec des troubles d’ap­pren­tis­sage ont par­ti­ci­pé à la pré­pa­ra­tion et à la dé­co­ra­tion des bis­cuits. Au­tour du plan de tra­vail, l’ex­ci­ta­tion pre­nait par­fois le des­sus, mais les 17 en­fants pas­sion­nés ont col­la­bo­ré pour réa­li­ser quatre plaques de cuis­son en­tières de bis­cuits à ra­me­ner chez eux.

«J’ai ap­pris à tra­vailler en équipe pour faire des bis­cuits […] et puis j’ai aus­si ap­pris le nom des usines d’où viennent le sucre et la fa­rine et tout ça c’est des trucs mé­ga- fun » , in­dique King­sley, douze ans, qui a même pas­sé le ba­lai avec en­thou­siasme à la fin de la séance.

Comme lui, Zoé, âgée de onze ans, avait du mal à ca­cher sa joie de par­ti­ci­per à cette ac­ti­vi­té. Elle et King­sley ont même trou­vé une vo­ca­tion et rêvent de de­ve­nir chefs cui­si­niers lors­qu’ils se­ront plus grands.

«Quand je cui­sine, ça fait sor­tir toutes mes émo­tions, ça me rend heu­reuse. Ça me fait sor­tir toutes les éner­gies né­ga­tives et res­sor­tir le po­si­tif. La cui­sine, ça sert à ex­pri­mer sa créa­ti­vi­té», confie la fillette.

Si la CCHM et l’école Ba­ril se donnent en­core du temps pour faire mû­rir ce pro­gramme, les pre­miers re­tours sont en­cou­ra­geants pour les deux par­ties. Elles sou­haitent dé­jà re­con­duire ce pro­jet l’an pro­chain et peut-être même l’élar­gir au deuxième cycle dans quelques an­nées.

« C’est in­té­res­sant et ça se passe très bien. […] J’ai cer­tains élèves qui n’au­raient ja­mais eu cette chance de cui­si­ner. Ce­la nous ouvre d’autres ho­ri­zons et ça per­met de dé­ve­lop­per des ta­lents.»

Ca­ro­line Allard, en­sei­gnante de l’école Ba­ril.

(Photo TC Me­dia — Nicolas Ledain)

72 en­fants par­ti­cipent à ce pro­gramme pi­lote de pro­mo­tion des saines ha­bi­tudes ali­men­taires.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.