Ma­thilde La­belle fait le plein de mé­dailles

Nouvelles Hochelaga-Maisonneuve - - LA UNE - VA­NES­SA Hé­BERT va­nes­sa.he­bert@tc.tc

SPORTS. Ma­thilde La­belle s’est dé­mar­quée lors des der­niers Jeux du Qué­bec qui se te­naient du 27 juillet au 4 août à Thet­ford Mines. Elle a rem­por­té trois mé­dailles d’ar­gent en Pa­ra­na­ta­tion pour la dé­lé­ga­tion de Mon­tréal. TROIS Mé­DAILLES

Âgée de 15 ans, elle en est dé­jà à ses deuxièmes Jeux du Qué­bec. Elle n’avait ré­col­té au­cune mé­daille lors de sa par­ti­ci­pa­tion en 2016 à Mon­tréal.

« C’était mes pre­miers Jeux. J’étais plus jeune, plus stres­sée et ça ne fai­sait pas long­temps que je na­geais », ex­plique-t-elle.

Or, lors de sa ré­cente par­ti­ci­pa­tion aux Jeux, elle a non seu­le­ment su se dé­mar­quer, mais elle a com­plé­té un tour du cha­peau, mon­tant trois fois sur la deuxième marche du po­dium. En ef­fet, elle a rem­por­té trois mé­dailles d’ar­gent, en 50 mètres libres, 50 mètres dos et 100 mètres libres.

PA­RA­NA­TA­TION

La pa­ra­na­ta­tion ras­semble di­vers han­di­caps, di­vi­sés en trois ca­té­go­ries : les han­di­caps fonc­tion­nels, les han­di­caps vi­suels et les han­di­caps in­tel­lec­tuels.

Ma­thilde, elle, est at­teinte de la ma­la­die de Char­cot-Ma­rie-Tooth, soit une ma­la­die neu­ro­mus­cu­laire dé­gé­né­ra­tive avec la­quelle elle est née. Elle ex­plique qu’elle a les che­villes lé­gè­re­ment vers l’ex­té­rieur.

« Ça rend plus dif­fi­cile le repérage dans la pis­cine. Par­fois, dans l’eau, en na­geant, je ne sais pas exac­te­ment je suis ren­due où », dé­crit-elle.

De plus, sa sen­sa­tion au ni­veau des mains est moindre que la moyenne.

« J’étais beau­coup plus à l’aise. Je ne pen­sais pas ga­gner né­ces­sai­re­ment, mais j’ai tout don­né et ça a por­té fruit. Et au-de­là des mé­dailles, je suis sur­tout fière d’avoir amé­lio­ré mon temps. »

DE­PUIS L’âGE DE 10 ANS

Ju­lie Hu­bert, la mère de Ma­thilde, ex­plique que tout a com­men­cé grâce au Dé­fi spor­tif Al­ter­go. « Ça per­met aux en­fants qui ont des han­di­caps de se dé­pas­ser par le sport, d’avoir la pi­qûre », men­tionne-t-elle.

L’évé­ne­ment per­met à des ath­lètes de toutes dé­fi­ciences, de par­tout au Qué­bec, de prendre part à des com­pé­ti­tions, comme, dans le cas pré­sent, une com­pé­ti­tion provinciale de pa­ra­na­ta­tion.

« Au dé­but, c’est un peu niai­seux, j’étais jeune, je vou­lais juste des mé­dailles », dit-elle en riant. Mais fi­na­le­ment, elle in­dique avoir réel­le­ment dé­ve­lop­pé une pas­sion pour ce sport.

« Ça me don­nait quelque chose à faire et quelque chose qui me per­met­tait de me dé­pas­ser », juge Ma­thilde. Elle a dé­bu­té au ni­veau ré­gio­nal, à rai­son d’une à deux com­pé­ti­tions par an­née, pour en­suite se lan­cer au ni­veau pro­vin­cial dès l’âge de 12 ans.

PRO­CHAINE éTAPE

Ma­thilde, qui s’en­traîne au Club aqua­tique de l’est de Mon­tréal, après l’école, avoue qu’elle ai­me­rait par­ti­ci­per aux pro­chains Jeux du Qué­bec. « Ça m’ap­porte beau­coup d’ex­pé­rience », confie-t-elle.

Elle ne cache pas que les Jeux pa­ra­lym­piques sont dans ses ob­jec­tifs à long temps, mais sa pro­chaine étape, c’est le Cham­pion­nat CAN-AM, soit les jeux nord-amé­ri­cains.

« Il y a beau­coup de gens qui y vont. Je sens que c’est la pro­chaine étape pour moi », laisse-t-elle tom­ber en ter­mi­nant.

Ma­thilde La­belle, cham­pionne au Jeux du Qué­bec

(Pho­to: Cour­toi­sie)

La jeune Ma­thilde La­belle a rem­por­té trois mé­dailles d’ar­gent en Pa­ra­na­ta­tion pour la dé­lé­ga­tion de Mon­tréal.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.